Que transmet la couleur de nos yeux ?

Comme le révèlent diverses études, la couleur des yeux génère différents types de sensations. Ainsi, par exemple, un ton marron inspire plus confiance qu'un regard bleuté.
Que transmet la couleur de nos yeux ?

Dernière mise à jour : 20 avril, 2022

« Les yeux sont le reflet de l’âme » indique un dicton très populaire. Bien que nous ne puissions rien prouver scientifiquement sur cette entité, nous pouvons dire que le regard transmet beaucoup d’informations sur notre personnalité et nos émotions. De plus, il existe des études qui nous informent même sur les informations que la couleur de nos yeux peut transmettre.

Comme nous le savons déjà, la transmission visuelle fait partie du langage non verbal. Ainsi, à travers nos yeux, nous pouvons réaliser si nous sommes malades, comment est notre personnalité ou si nous sommes dignes de confiance. La quantité d’informations que nos yeux cachent, ainsi que leur tonalité, est impressionnante.

Voici ce que la science nous dit.

« L’âme a heureusement un interprète (qui, pour être souvent inconscient, n’en est pas moins fidèle) qui est le regard. »

-Charlotte Brontë-

L’information que transmet la couleur de nos yeux

Dans un premier temps, nous parlerons de la confiance et de la relation que ce sentiment entretient avec les yeux. Ainsi, selon une étude réalisée à l’Université Charles de la Ville de Prague, la tonalité du regard génère certains types de sensations chez les autres.

Selon le Dr Antony Fallone, les yeux noirs suscitent le mystère et les marrons dénotent en général la loyauté. Par ailleurs, une couleur d’yeux bleus induit, en moyenne, un certain sentiment de méfiance. Néanmoins, cela n’a pas seulement à voir avec le ton des yeux mais aussi avec la physionomie du visage.

Homme aux yeux bleus

L’une des explications les plus curieuses qui aient été envisagées remonte au début de l’humanité. Les personnes aux yeux bleus ont un ancêtre commun, un individu porteur d’une mutation génétique rare qui a vécu il y a plus de 6 000 ans.

Avant l’existence de ce porteur de mutation, les humains n’avaient que des yeux marrons. Selon cette théorie, c’est pour cette raison qu’on pense aujourd’hui qu’une personne qui a les yeux bleus n’est pas aussi digne de confiance qu’une personne qui a les yeux marrons.

D’autres recherches, menées en Australie, ont montré que les personnes aux yeux clairs sont considérées comme « moins agréables » et ont tendance à être plus compétitives par rapport à celles aux yeux foncés.

En d’autres termes, ceux qui ont les yeux marrons sont liés à la générosité, l’empathie, la compassion ou la gentillesse. Encore une fois, cela peut être dû à ce gène qui a permis de créer une nouvelle couleur d’yeux il y a fort longtemps.

Couleur des yeux et maladies

Quelle est la relation entre la santé et la couleur des yeux ? La couleur des yeux d’une personne peut indiquer si elle présente un risque élevé de certaines affections cutanées graves.

  • L’Université du Colorado, aux États-Unis, a mené des recherches montrant que les personnes aux yeux clairs sont plus susceptibles d’avoir le vitiligo, une maladie qui provoque une perte progressive de pigment dans la peau et laisse des taches blanches ou roses sur différentes parties du corps.
  • En outre, la couleur des yeux bleus serait étroitement liée au fait de souffrir d’un cancer de la peau (mélanome). En effet, dans la grande majorité des cas, ceux qui ont les yeux clairs ont aussi le teint clair et les expositions aux UV les affectent beaucoup plus que ceux qui ont la peau brune (les yeux marrons). Il y a évidemment une explication scientifique à cela, puisque les peaux claires ont moins de pigments pour se protéger du soleil.

Alcool et soleil

Bien qu’aujourd’hui de plus en plus de personnes portent des lunettes graduées, la vérité est que les personnes aux yeux clairs sont plus susceptibles de souffrir de myopie ou d’astigmatisme. Mais attention, il n’y a pas que des mauvaises nouvelles pour ceux qui ont les yeux clairs. En effet, selon plusieurs chercheurs, ils ont la capacité de mieux voir dans des environnements sombres, la nuit par exemple.

Femme avec des lunettes et des yeux clairs

Comme toujours, cette affirmation est appuyée par des études. Si l’on pense que les personnes aux yeux bleus sont plus nombreuses dans les pays d’Europe du Nord (nordiques), on peut aussi conclure que dans ces régions, pendant quelques mois, le soleil est quasi absent et les journées sont très courtes.

  • Ainsi, les yeux clairs servent à mieux voir dans le noir. Cela peut sembler absurde, mais la vérité est que cela a beaucoup de sens. Si, au contraire, on place les personnes aux yeux bruns dans des zones plus chaudes et plus proches de la ligne imaginaire de l’équateur, on peut alors comprendre pourquoi elles sont plus résistantes à la chaleur et aux rayons du soleil.
  • D’autre part, comme le révèle une étude réalisée par le Dr Jonathan F. Bassett, la couleur des yeux prédit la tendance à consommer de l’alcool dans certains cas. Encore une fois, la teinte bleue montre une plus grande tendance à cette habitude.

Comme nous pouvons le voir, pour la science, la couleur des yeux montre parfois quelque chose de plus qu’une teinte attrayante. Il semble qu’une partie de notre comportement semble également se refléter (dans certains cas) dans notre regard.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les yeux sont le miroir de l’âme
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Les yeux sont le miroir de l’âme

Les yeux sont le miroir de l'âme car avec eux nous sommes capables de transmettre notre état d'esprit aux autres. Ils nous trahissent.



    • Why do blue-eyed men prefer women with the same eye color?  January 2007.  Behavioral Ecology and Sociobiology 61(3):371-384.  Bruno Laeng & Ronny Mathisen & Jan-Are Johnsen
    • Correlation between eye color and pain phenotypes in healthy women.  April 2014.  Journal of Pain 15(4):S25.  C. TengI. Belfer
    •  Jonathan F Bassett y James M. Dabbs Jr. El color de los ojos predice el consumo de alcohol en dos muestras de archivo. Septiembre de 2001. Personalidad y diferencias individuales 31 (4): 535-539.