Que se cache-t-il derrière les tensions au sein du couple ?

· 27 novembre 2017

Avec l’idéalisation de l’amour et la multiplication de manuels visant à éliminer les contradictions de la vie, il est devenu plus difficile d’aimer. Sur ce point, le passé était meilleur : dans la manière de gérer les tensions au sein du couple. Nous ne pensions pas qu’ils s’agissait de quelque chose d’extraordinaire, mais les acceptions comme un fait normal.

Cela a beaucoup changé aujourd’hui. Il semble que l’amour entre deux personnes, pour être considéré comme valide, doive exclure les contradictions. Les tensions au sein du couple sont considérées comme un signal d’alarme. Une preuve que quelque chose ne va pas.

« L’amour est physique, le mariage, chimique. »

-Alexandre Dumas-

Il ne semble pas acceptable aujourd’hui que deux personnes qui s’aiment puissent se causer du tort. Une chose n’exclut pas l’autre. Au contraire, l’une implique l’autre. La plupart des relations humaines laissent beaucoup à désirer si nous les comparons à des modèles idylliques. Même ainsi, elles peuvent être fortes et résistantes.

En formant un couple, nous n’inaugurons pas une histoire inédite. En effet, nous donnons continuité à plusieurs scripts nous provenant du passé. À l’histoire d’amour inachevée que nous avons écrite depuis notre naissance avec nos parents. A d’autres amours ratées ou exultantes qui n’existent plus. Nous ne nous présentons jamais neuf et immaculé, dans aucune de nos relations.

tensions au sein du couple

Les origines des tensions au sein du couple

La première raison de la tension au sein du couple est l’effondrement des attentes romantiques. Ce n’est pas que l’autre nous extorque ; ce qui finit par tomber, au moins en partie, est cet ensemble de projections idylliques et d’objectifs avec lesquels nous entamons habituellement une relation. Notamment lorsque nous avons le sentiment d’être en présence de « l’amour de notre vie ».

Il est naturel d’idéaliser l’autre. Cela fait partie des processus psychologiques qui interviennent lorsque nous tombons amoureux. Certaines personnes sont plus enclines à cela que d’autres, mais l’idéalisation s’opère dans tous les cas.

Par ailleurs, il est également naturel que surgisse une série de petites déceptions. Nous découvrons que, en définitive, il manque certaines pièces au puzzle. Contrairement à ce que nous avions imaginé au départ, cette personne nous ennuie parfois. Elle parvient également à nous déranger.

Ce point marque la dissolution de nombreux jeunes couples. Pour d’autres, il s’agit simplement d’une étape. L’intérêt de fond se maintient, tout comme la compatibilité. L’affection est plus forte que la déception. Les tensions au sein du couple sont abordées comme un obstacle non déterminant. Si quelqu’un y voit un élément dramatique, il subira une crise d’attentes et de réalité.

tensions au sein du couple

Tout se met en place après un certain temps

Le déclin des attentes romantiques n’est que le début. Deux personnes peuvent être très futées et réalistes. Cependant, en formant un couple, plusieurs éléments (idées, pensées, comportements, émotions, etc.) s’en trouvent modifiés. Dans le cadre de toute union stable, il est fréquent que chacun des membres du couple se demande à un moment donné s’il ne s’est pas complètement trompé dans son choix amoureux.

L’amour est ainsi : contradictoire. Les tensions au sein du couple sont le pain quotidien, non l’exception à la règle. Il n’existe aucune relation humaine aussi remplie de contrastes que celle existant entre un homme et une femme formant un couple. Une erreur qui est sans problème pardonnée à un enfant ou à un ami peut être surdimensionnée dans le contexte du couple. Les passions, y compris la colère, sont toujours à l’ordre du jour.

Sans s’en rendre compte, tous les couples négocient des règles secrètes. L’un sera le fort et l’autre se laissera protéger. Ou l’un sera le compréhensif et l’autre l’exigeant. L’un s’angoissera pour les deux et l’autre apportera la touche de tranquillité. L’union n’est pas seulement basée sur les affects, elle repose également sur de puissants mécanismes psychologiques qui, la plupart du temps, avancent sur le terrain de l’inconscient. Et lorsque ces accords tacites ne sont pas respectés, les tensions apparaissent au sein du couple.

Il y a ceux qui n’acceptent pas le fait que le véritable amour soit ainsi. Ils ne veulent pas renoncer aux fantasmes d’une relation pleinement harmonieuse qui se conforme pleinement à l’idée de l’amour avec un un grand A, mais ils ne veulent pas non plus renoncer à une relation qui équilibre les imperfections. Une relation dans laquelle il n’existe pas de tensions au sein du couple, mais plutôt un bien-être constant accomplissant la promesse reposant sur « ils vécurent heureux pour toujours ». Un amour qui n’implique pas le pardon ou la frustration. Exactement le genre de relation que nous ne trouverons jamais, pour la simple raison qu’elle n’existe pas.