Que faire de votre vie quand vous ne trouvez pas le bon chemin ?

· 9 novembre 2017

Vous vous sentez perdu-e ? Vous ne savez pas quoi faire de votre vie ? À un moment donné, certaines personnes ont l’impression que le déroulement de leur vie manque totalement de sens. En fait, aucun chemin ne semble être le bon et le désespoir finit par voir le jour après tous ces essais pour connaître un changement qui ferait disparaître cette sensation. Il n’y a pas de futur, pas de buts, pas d’objectifs. Elles sont complètement perdues.

Nous avons tou-te-s, à un certain moment, été ces personnes. Nous nous sommes tou-te-s déjà senti-e-s dans une impasse. Il s’agit d’une situation au cours de laquelle nous faisons face, en même temps, à un grand vide intérieur. Cependant, même si nous nous entêtons à voir des coupables partout, le fait est que nous avons atteint ce point et que nous l’avons atteint par nous-mêmes.

Même si nous ne voulons pas le reconnaître, tout ce que nous avons fait jusqu’à ce moment précis – nos décisions, nos refus, notre manière de vivre – nous a poussé à parcourir ce sentier qui ne semble pas avoir d’issue.

Une opportunité pour vous retrouver

Quand vous ne savez pas quoi faire de votre vie, quand vous avez atteint ce point où vous ne voyez pas d’issue possible, peu importe l’angoisse, l’anxiété ou l’envie que vous avez d’en sortir. Rien de tout cela ne fonctionnera pour le moment. Mais il y a une chose que vous devez faire : vous retrouver avec vous-même.

À quel moment vous êtes-vous focalisé-e sur les autres et vous êtes oublié-e ? Quand avez-vous cessé de vous demander ce que vous vouliez véritablement faire ? Depuis quand ce que vous faites de votre vie est-il devenu la dernière des priorités ? La manière dont nous vivons nous pousse à activer le pilotage automatique pour agir comme si nous étions des robots, en évitant d’être conscient-e-s du moment présent.

femme qui veut trouver le bon chemin

Maintenant que vous vous trouvez dans cette impasse, que vous ne savez pas quoi faire de votre vie, arrêtez-vous. C’est l’instant parfait pour pouvoir être conscient-e de vous-même et de ce qui vous entoure. Pour vous reconnecter au monde et à votre être interne.

Vos souhaits, vos désirs et ce qui vous motive véritablement seront présents pour vous signaler tous ces objectifs que vous avez mais que vous n’avez pas voulu voir pendant longtemps parce que vous vous êtes trop écarté-e du chemin. Vous pensez qu’il n’y a pas d’issue alors que la solution se trouve en vous. La motivation naît en chacun d’entre nous mais, pour cela, vous devez savoir ce que vous voulez.

Au fond de vous, vous savez quel est le bon chemin. Cependant, le temps que vous avez passé en pilotage automatique a affaibli vos instincts et vous a fait vous sentir perdu-e.

Il est vrai que, dans un premier temps, quand vous ne savez pas quoi faire, la réaction normale consiste à trop y penser, à trépigner et à courir dans tous les sens comme un cheval débridé. Or, vous devez vous rendre compte qu’il est nécessaire de vous calmer pour ainsi pouvoir être conscient-e de tout ce que nous venons de mentionner.

Si vous ne savez pas quoi faire de votre vie, commencez par accepter la réalité

Il s’agit d’une étape très importante pour pouvoir tirer profit de ce que nous avons dit précédemment. Cependant, vous allez probablement vous rendre compte qu’accepter la réalité n’est rien d’autre que ce qui vous a fait entrer dans cette impasse.

Nous vivons tou-te-s avec des attentes différentesPar exemple, je finis mes études, je trouve un travail, puis je rencontre l’amour de ma vie avec qui j’aurai des enfants et je serai heureux-se. Cela semble parfait, pas vrai ? Voici l’idéal auquel beaucoup de personnes aspirent. Mais… et si tout ne se déroule pas comme prévu ?

Les attentes que vous pouvez avoir ne garantissent pas que les choses se passeront comme vous le souhaitez. Vous allez probablement rencontrer des problèmes, des difficultés qui vous frustreront, vous énerveront et vous empêcheront d’accepter le fait que, très souvent, ce qui arrive n’est pas à la hauteur de vos espérances.

Lorsque nous arrivons à un point de grande indécision, cela signifie peut-être que nous devons commencer à consulter un-e professionnel-le. Grâce à lui, nous découvrirons si nous devons retourner en arrière pour retrouver le carrefour où nous nous sommes égaré-e-s ou si, au contraire, la solution consiste à chercher plus d’alternatives pour avancer là où nous sommes resté-e-s bloqué-e-s. Très souvent, le fait de se décider pour telle ou telle option dépendra du prix que nous sommes disposé-e-s à payer pour essayer d’atteindre tel ou tel objectif.

arbre en forme de cœur

Certains moments sont plus propices que d’autres pour cette crise existentielle. Le premier se produit peut-être quand nous devenons adultes : nous devons choisir ce que nous voulons faire et comment nous voulons que notre vie se déroule. Le second surgit à l’âge mûr, à 40 ans, avec une crise dont nous avons tou-te-s déjà entendu parler, au cours de laquelle on laisse une étape derrière nous pour en commencer une autre.

Les attentes nous empêchent parfois d’être flexibles avec les problèmes et les difficultés que nous pouvons rencontrer.

Lors des moments de changement, où nous passons d’une étape à une autre, nous pouvons nous sentir perdu-e-s. C’est quelque chose de naturel, qui ne doit pas nous effrayer. Malgré tout, si cela se produit, nous devons éviter que la sensation d’inquiétude nous mène à l’abandon. Les moments de changement sont aussi des moments pour l’intelligence et la patience, pour décider avec son cerveau et choisir une option pensée sagement. Peu importe ce que nous décidons, il y aura toujours des personnes pour nous dire que nous nous trompons.

Que ce soit en faisant marche arrière ou en cherchant d’autres alternatives, toute situation a une issue. Parfois, celle-ci sera logique et prévisible et, d’autres fois, elle sera complètement surprenante, hasardeuse et énigmatique. Il faudra travailler pour la première mais, pour la seconde, comme nous le disions plus tôt, il ne faudra pas nous laisser vaincre par l’inquiétude, celle qui nous cache toutes les opportunités.