Psychologie des crypto-monnaies : qui les utilise, quels risques comportent-elles ?

Le profil des personnes qui ont de l'argent dans les crypto-monnaies partage le trait d'être ouvert à la nouveauté et de comprendre le risque comme faisant partie de la vie.
Psychologie des crypto-monnaies : qui les utilise, quels risques comportent-elles ?

Dernière mise à jour : 08 septembre, 2021

Ethereum, Cash, Tron, Stellar, Dogecoin, Bitcoin, Eosio, Ioita, Hedera Hashgraph, AaveIl existe différents types de crypto-monnaies et toutes ont des noms qui pourraient bien faire référence à des vaisseaux spatiaux ou à ces fusées qui, soi-disant, nous emmèneront sur Mars dans dix ou quinze ans. Bien que la vérité soit que ces voyages vers d’autres planètes sont controversés, ces crypto-monnaies du monde numérique sont encore plus controversées.

Il y a ceux qui sont devenus riches avec ces monnaies, et il y en a beaucoup qui, tout simplement, ont été ruinés du jour au lendemain en pensant que le bitcoin, par exemple, serait un moyen de gagner de l’argent facilement. Les crypto-monnaies sont une obsession qui continue de faire douter une partie de la communauté scientifique. Cela signifie que la psychologie ne s’est pas concentrée sur elles, mais sur les personnes qui les ont intégrés dans leur vie.

Comment sont ces personnes ? Qu’y a-t-il derrière quelqu’un qui s’intéresse tant à une monnaie qui n’est émise ou approuvée par aucune autorité centrale ou aucun gouvernement ? Nous l’analysons.

Le Bitcoin est la crypto-monnaie la plus échangée au monde et aussi la plus vulnérable. C’est celle qui subit le plus de piratages et celle qui a aussi offert le plus des revenus. Ces monnaies combinent un sentiment de risque constant chez ceux qui les utilisent.

fille investissant dans les crypto-monnaies

Clés psychologiques des crypto-monnaies

Peut-être qu’en pensant à la crypto-monnaie, nous visualisons presque immédiatement le nerd classique mettant ses ordinateurs au service du réseau blockchain. C’est ce qu’on appelle l’exploitation minière. La vérité est que l’univers de ces monnaies numériques est immense et qu’il existe de nombreux types de personnes qui participent à la tâche.

Il y a quelques jours à peine, la nouvelle est devenue virale selon laquelle deux frères âgés de 9 et 14 ans gagnaient plus de 25 000 euros par mois en minant du bitcoin, de l’éther et du ravencoin. Les termes (pour les non-profanes) sonnent dignes de la science-fiction. Cependant, il nous est encore plus frappant de savoir ce qui pousse ces enfants, ces jeunes et ces adultes à évoluer avec une telle habileté dans des mondes où l’incertitude prédomine.

La soif de nouveauté et le désir de récompenses

Les crypto-monnaies et leur utilisation sont au centre de la psychologie depuis quelques années pour plusieurs raisons. La première est due à l’impact qu’elles ont sur une partie de la population. La seconde est de comprendre quel type de personnes, en moyenne, les utilise, en assumant des risques compliqués à limiter.

Des travaux de recherche, comme ceux menés à l’université d’Adélaïde, montrent ce qu’il nous reste à découvrir sur un phénomène auquel beaucoup participent déjà. À ce jour, il n’y a que des soupçons que des dépendances comportementales telles que la dépendance au jeu puissent se développer.

L’explication à cela se trouve dans un modèle de comportement très courant chez ceux qui les utilisent. Ce sont des gens qui aiment expérimenter, en moyenne. Il est à noter que ces types de monnaies sont celles qui peuvent être achetées dans le dos des autorités.

Les crypto-monnaies font partie de votre identité

Les crypto-monnaies, comme le bitcoin, sont presque une religion pour beaucoup de ces personnes. Elles évoluent selon leurs propres règles et toute une terminologie a été générée autour d’elles.

La culture des crypto-monnaies elle-même est dans de nombreux cas une grande attraction pour ses utilisateurs. C’est une façon de s’immerger dans un autre mode de vie auquel on consacre du temps, des efforts et des rêves.

Le frisson de la volatilité

Il y a un peu plus d’un an, l’Université polytechnique de Hong Kong et l’Université de Lethbridge ont mené une étude pour tenter de répondre à une question. Les personnes qui investissent dans les crypto-monnaies sont-elles différentes de celles plus classiques et traditionnelles qui préfèrent la bourse traditionnelle pour effectuer leurs investissements ? On dirait que oui.

  • En moyenne, ceux qui investissent dans les crypto-monnaies ont une personnalité axée sur la recherche de nouveautés. Ils ont également une plus grande tendance aux comportements de jeu.
  • En revanche, il est fréquent qu’ils forment des communautés sur les réseaux sociaux et soient utilisateurs de Twitter, TikTok et Reddit, des espaces qui tendent à renforcer la popularité des crypto-monnaies.

En plus de cela, ils sont définis par l’émotion que suscite l’image de volatilité de ce type de monnaie. Aujourd’hui, elles peuvent valoir beaucoup et demain, elles peuvent perdre toute valeur. Ce sentiment de risque et d’excitation crée une dépendance.

homme investissant dans les crypto-monnaies

La ruée vers le bitcoin, les millennials et l’espoir de devenir riche

La ruée vers l’or a commencé en 1848 et a duré jusqu’en 1960, s’étendant sur plusieurs continents. Des milliers de personnes ont migré vers la Californie, le Yucon, l’Alaska, le Mexique, le Nevada, l’Oregon, l’Australie ou la Nouvelle-Zélande poussés par un besoin primordial : s’enrichir avec ce minéral. Actuellement, les crypto-monnaies mettent la technologie au service des personnes afin que quiconque souhaite franchir le pas et ait la “possibilité” de s’enrichir.

L’engouement pour les crypto-monnaies est grand parmi les millennials. D’une certaine manière, les crypto-monnaies donnent de l’espoir face au peu d’opportunités d’emploi actuelles. Nous verrons si avec l’avènement de la technologie blockchain et ce nouveau mode d’investissement autour duquel toute une sous-culture s’est créée, présente une sorte d’impact psychologique. Pour le moment, les études ne sont pas concluantes.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment se protéger de la négativité
Nos PenséesLisez-le dans Nos Pensées
Comment se protéger de la négativité

Nous vivons entourés de négativité. Ne le permettez pas, commencez à vous protéger et créez plus de sécurité.



  • Delfabbro, P., King, D. L., & Williams, J. (2021). The psychology of cryptocurrency trading: Risk and protective factors, Journal of Behavioral Addictions10(2), 201-207. Retrieved Sep 4, 2021, from https://akjournals.com/view/journals/2006/10/2/article-p201.xml
  • Fonseca, Vítor & Pacheco, Luis & Lobão, Júlio. (2019). Psychological barriers in the cryptocurrency market. Review of Behavioral Finance. ahead-of-print. 10.1108/RBF-03-2019-0041.
  • Kim, H. J., Hong, J. S., Hwang, H. C., Kim, S. M., & Han, D. H. (2020). Comparison of Psychological Status and Investment Style Between Bitcoin Investors and Share Investors. Frontiers in psychology11, 502295. https://doi.org/10.3389/fpsyg.2020.502295