Le pouvoir de la musique

11 juillet 2015 dans Curiosités 23 Partagés

Comme le dit le dicton populaire : « La musique adoucit les mœurs ». Une maxime qui nous rappelle le pouvoir que peut avoir une mélodie sur notre esprit.

Pour donner un exemple de cette douce magie, repensez à cette situation que vous avez déjà certainement vécue à plusieurs reprises : vous marchez dans la rue, submergé par vos problèmes de la journée, et vous vous mettez à écouter une chanson.

Au bout de quelques accords, vous voyagez dans le temps et vous vous laissez emporter par tous les souvenirs qui se rattachent à cette musique.

Une simple mélodie est capable de réveiller nos émotions, de nous donner le sourire et d’apaiser, l’espace de quelques instants, toutes nos blessures du quotidien.

Oscar Wilde disait que « La musique met l’âme en harmonie avec tout ce qui existe ». La musique est un recours que nous pouvons utiliser, pas seulement pour réveiller tous nos sentiments, mais également pour favoriser notre apprentissage, et pour améliorer notre mémoire.

Ces conclusions sont le fruit de diverses études qui ont été réalisées à travers le monde, et qui ont permis de décortiquer le pouvoir qu’a cette manifestation artistique sur notre esprit.

La musique, un recours bienfaisant

Des études récentes ont permis de démontrer que la musique active une large part de notre cerveau.

Ces données ont été révélées par une étude menée par Alluri, qui a découvert que lorsqu’une mélodie est jouée, différentes zones de notre cerveau s’activent : la zone auditive, la zone limbique et la zone motrice.

Cette stimulation cérébrale se produit indépendamment du style de musique que nous écoutons. 

L’auteur-compositeur argentin León Gieco a dit que « la musique est vaste, sans limites, sans frontières, sans drapeau ».

C’est peut-être cette universalité qui fait que la musique peut également être un recours très efficace pour apprendre des langues étrangères.

Ludke est arrivé à cette conclusion en observant un groupe de personnes qui étaient en train d’apprendre le hongrois.

L’expérience a révélé que les élèves qui apprenaient cette langue en chantant des extraits de textes obtenaient de meilleurs résultats que ceux qui se limitaient à simplement les répéter à voix haute.

Des études de ce type permettent aux scientifiques de s’interroger sur les bienfaits de la musique sur notre cerveau, notamment sur la mémoire.

La musique, un voyage dans le temps

Une autre révélation scientifique vient confirmer un fait que nous connaissions déjà bien, sans avoir de certitudes factuelles.

Si vous souhaitez voyager dans le temps, la musique est votre meilleur moyen de transport. Elle vous permet de vous replonger notamment dans les souvenirs de votre adolescence, l’une des périodes les plus marquantes de l’existence.

Selon des données publiées par Krumhansl & Zupnick, écouter des mélodies de notre adolescence nous permet de voyager dans le temps de manière quasi-instantanée.

Il n’est pas nécessaire d’écouter notre musique favorite pour éveiller notre mémoire, mais simplement de nous pencher sur quelques notes d’une chanson que nous associons dans notre esprit à cette étape de notre existence.

Selon Khumansl, « la musique transmise de génération en génération donne forme à nos souvenirs autobiographiques, à nos préférences et à nos réponses émotionnelles, c’est un phénomène que nous appelons les coups de réminiscence. Ces nouvelles découvertes insistent sur l’importance de la musique durant l’enfance ». 

Il est donc important de profiter, tout au long de notre existence, des bienfaits de la musique. Car, comme le disait Nietzsche, « sans musique, la vie serait une erreur ».

A découvrir aussi