N'essayez pas de sortir de votre tête ce qui ne vient pas du cœur

On dit que vouloir oublier, c'est se souvenir pour toujours et ils ont tout à fait raison. Essayer de se débarrasser de nos sentiments est une aventure qui peut se terminer en tragédie. Un suicide émotionnel, une véritable folie...
N'essayez pas de sortir de votre tête ce qui ne vient pas du cœur

Dernière mise à jour : 23 juillet, 2022

En réalité, essayer d’oublier une pensée ne se déroule pas de la même manière qu’avec un sentiment ou une émotion. La première chose que nous pouvons réaliser, il suffit de s’habituer à penser à autre chose, à s’imaginer ou à se dire « STOP ou STOP » quand quelque chose nous vient à l’esprit.

Cependant, essayer de supprimer nos émotions et ce qu’elles impliquent, c’est nier la réalité et ne pas assumer les leçons qui nous sont présentées. En d’autres termes, essayer d’inhiber ou de se débarrasser de ce que nous ressentons à tout prix encourage tout ce que nous voulons éviter.

“Je ne l’aime plus, c’est vrai, mais peut-être que je l’aime.
L’amour est si court et l’oubli est si long.

Parce que des nuits comme celle-ci je la tenais dans mes bras,
Mon âme ne se contente pas de l’avoir perdue.”

-Pablo Neruda-

Vouloir oublier c’est tromper son cœur

Souvent, vouloir oublier alimente inconsciemment la fixation de cette personne, essayant de ne pas abandonner ce qu’elle nous a fait ou nous fait ressentir sa présence ou sa mémoire. Cependant, il se peut que ce que nous essayons d’oublier ne soit pas une personne, mais une sensation.

Chaque émotion et chaque souvenir nous fait prêter attention à notre moi le plus profond, celui auquel nous renonçons et auquel nous évitons de prêter attention au quotidien. C’est pourquoi il est si difficile de le comprendre, car bien souvent notre conscience et nos paroles sont incapables de comprendre ce qui déborde de l’âme.

corps liés

Ces situations demandent un travail intérieur très intense qui nous met sûrement mal à l’aise. Nous devons être conscients que nous sommes susceptibles d’avoir des sentiments mitigés, que nous pouvons nous fâcher avec nous-mêmes et avec le monde, que nous ressentons de la colère, de la jalousie et toutes sortes d’émotions que notre morale punit.

C’est naturel, nous devons donc essayer de l’assumer avec une totale normalité. Nous ne pouvons pas occuper notre esprit à éviter nos émotions, car c’est quelque chose d’impossible et de vraiment dangereux.

Ce que nous devons faire, c’est apprendre à les gérer, à contrôler nos comportements et à favoriser notre bien-être. Travailler dans ce sens, c’est ne pas chercher à se sentir bien à tout prix, mais essayer de tolérer ce que notre cœur ressent.

C’est-à-dire qu’il est impossible d’échapper à la souffrance et que la seule façon que nous ayons de la faire disparaître est de nous permettre de la vivre et de la vivre jusqu’à ce qu’elle soit épuisée…

Souviens-toi de ce qui nous a marqué

La solution réside dans la compréhension afin de se souvenir sans douleur, et non dans la tentative d’éviter la douleur. Le cœur ne guérit que lorsque nous parvenons à garder en mémoire les bons moments.

Ce qui fait mal, ce n’est pas de se souvenir de ces moments, mais de la perte de quelqu’un que nous aimions ou d’un sentiment qui a disparu et que nous n’avons pas pu attraper. L’essence de l’air que nous respirions en sa présence, l’odeur de cet oxygène sur lequel nous comptions mille fois à l’infini.

En faisant l’effort psychologique pour comprendre que les gens vont et viennent, nous nous rendrons compte que l’important est ce qui est entré en nous, car ce sera toujours ce qui restera.

Quand on est capable de franchir ce pas, on arrive à ressentir tout ce qu’on a déjà fait nôtre, ce qui fait la différence, qui nous ramène à la vie et qui fait l’avant et l’après.

En d’autres termes, chacun de nos sentiments est devenu une partie de nous-mêmes à laquelle nous ne pouvons pas renoncer, car tout ce qui nous fait mal de perdre restera à jamais dans nos cœurs.

Cela pourrait vous intéresser ...

Le coeur ne vieillit pas, c’est la peau qui se ride
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Le coeur ne vieillit pas, c’est la peau qui se ride

Les années rident la peau, mais seul l'abandon de l'enthousiasme ride l'âme. Ce sont les années qui plissent le cœur et conduisent l'esprit dans l'...