Je ne veux ressembler qu’à moi-même

· 21 février 2017

Je me suis perdu-e dans les comparaisons et les hontes absurdes ; je voulais être une personne que je n’étais pas. Tout ça parce que j’admirais les autres alors qu’iels me critiquaient. Peut-être avais-je peur d’être unique, de sortir du lot. Je voulais être comme les autres, sans détonner. Je voulais atteindre tout ce que les autres atteignaient, devenir tout ce que les autres devenaient. Je voulais leur ressembler…


Ne soyez en compétition avec personne, vous n’avez rien à démontrer à qui que ce soit. Vous n’avez pas à arriver là où d’autres sont arrivé-e-s, mais juste à surmonter vos propres limites. Soyez la meilleure version de vous-même !


Depuis notre plus jeune âge, on nous apprend à être meilleur-e-s que les autres, à nous comparer constamment, à jalouser. Si nous sommes très timides, nous voulons devenir cet-te ami-e si décontracté-e. Nous voulons être comme les autres car nous admirons la grande personnalité dont iels débordent.

Par conséquent, nous en arrivons à nous fuir nous-mêmes ; nous ne nous connaissons pas, et nous n’avons pas conscience du point auquel nous sommes uniques. Car nous ne sommes pas égaux/égales et que chacun-e a quelque chose de spécial. Vous êtes-vous trouvé-e ? Si ce n’est pas le cas, lisez cet article, où vous découvrirez comment faire pour ne ressembler qu’à vous-même, comment favoriser ce qui vous rend spécial-e.

Je ne me comparerai pas, je ne veux ressembler qu’à moi-même

Se comparer aux autres, c’est la pire chose que l’on puisse faire. En agissant ainsi, vous cessez de vous centrer sur vous, et petit à petit, vous prêtez toute votre attention à la personne ou aux personnes avec lesquelles vous vous comparez. Soudain, elles deviennent le modèle que vous voulez suivre, ce que vous voulez devenir. Mais, savez-vous que le seul modèle que vous devriez suivre, c’est vous-même ?

Sûrement que lorsque vous vous comparez avec ces personnes, vous ne vous sentez pas bien, car vous êtes très loin de leur ressembler. Peut-être êtes-vous ébloui-e par leur confiance en elles, ou encore épaté-e par la vitesse à laquelle elles parviennent à se faire des ami-e-s… Comme vous n’y arrivez pas aussi bien qu’elles, vous vous sentez mal et votre estime de vous-même en pâtit.

mujer-hojas

Il est normal d’être ébloui-e par la forte personnalité de certaines personnes ; elles débordent de confiance en elles, elles sont uniques, et cela se transmet. Cessez de regarder vers elles, et commencez plutôt à vous regarder vous. Vous sentez-vous bien comme vous êtes ? Aimeriez-vous changer ?


Je veux ressembler à des personnes très différentes de moi, mais je ne me rends pas compte que c’est à moi-même que je dois ressembler.


Imaginez : vous avez très honte de parler en public, et vous aimeriez être cet-te ami-e qui semble ne pas avoir peur de faire face à un grand auditoire, à parler, à se tromper, à recevoir des critiques… La première chose à faire, sans aucun doute, consiste à vous analyser ; qu’est-ce qui vous fait peur ? S’agit-il d’une peur réelle ? Après avoir répondu à ces questions, c’est le moment de passer à l’action. Si vous n’aimez pas cela chez vous, faites face aux problèmes.

Comme vous avez pu vous en rendre compte, tout est centré sur vous, jamais sur une autre personne. Car vous pouvez vous comparer à cette personne qui excelle en mathématiques, mais si vous êtes plutôt littéraire, en quoi cela est-il utile ? Nous disposons tou-te-s de capacités différentes, car nous ne sommes pas égaux/égales ! Nous sommes uniques et différent-e-s.

J’exploiterai mes forces

Arrêtez de penser aux autres l’espace d’un instant, arrêtez de focaliser votre attention sur d’autres personnes. Les comparaisons vous font vous sentir mal, si bien que l’heure vient alors pour vous de découvrir le bon qu’il y a en vous. Même si vous croyez qu’il n’y a rien, il vous suffit de chercher : regardez en vous, valorisez ce que vous avez fait. Sûrement qu’il y a beaucoup de choses dont vous profitez, que vous rendent unique.

Imaginons que vous restiez cette personne qui a honte de parler en public. Au lieu de focaliser toute votre attention sur ces personnes différentes de vous, fiez-vous plutôt à ce en quoi vous êtes bon-ne-s. Peut-être que les personnes que vous admirez ne savent pas dessiner, alors que vous, on vous a plus d’une fois fait des compliments sur vos beaux dessins.

chica-abrazada-a-un-ciervo

Il y a toujours quelque chose en quoi vous vous démarquez et si vous ne l’avez pas encore découvert, c’est le moment de le faire. Essayez-vous à de nouvelles activités en lien avec ce que vous êtes. Vous ne pouvez pas prétendre réaliser ce qui n’est pas inné chez vous. Autrement dit, vous ne pouvez pas prétendre être ce que vous n’êtes pas. Imaginez que vous n’êtes pas une personne très logique, mais au moins rêveuse. Vous ne pouvez pas changer cela !


Il est bien plus important de se connaître soi-même plutôt que de se donner donner à connaître aux autres.


Le secret consiste à s’accepter, à se connaître soi-même et à identifier ce en quoi nous pouvons être nous-mêmes. Tout le monde n’est pas à l’aise ni bon dans les mêmes domaines ou ne se démarque pas de la même façon. C’est en cela que réside notre authenticité.

Voudrez-vous encore ressembler aux autres, ou bien ne ressembler qu’à vous-même ? La seule personne avec laquelle vous devez vous comparer, c’est vous-même ; la seule personne contre laquelle vous devez être en compétition, c’est vous-même. Car vous êtes celui/celle qui importe, celui/celle qui doit se surpasser chaque jour, qui cherche à être meilleur-e qu’hier.

silueta-de-chica-mirando-al-horizonte-e1474963061562