Mettre l'autre sur un piédestal rend aveugle

28 décembre, 2020
L'idéalisation est l'un de ces virus silencieux. C'est un poison capable de mettre fin lentement à une relation, tout en générant une bonne dose de souffrance, tant pour la personne qui idéalise l'autre que pour celle qui est idéalisée.

Une connexion profonde avec quelqu’un est si magique et gratifiante qu’elle peut nous aveugler. La plénitude que nous font ressentir certains liens émotionnels peut nous conduire à déformer l’image que nous avons de certaines personnes. Et mettre l’autre sur un piédestal est dangereux et nocif à plusieurs niveaux.

Identifier et valoriser les qualités positives de ceux avec qui nous partageons notre vie est bénéfique. Cependant, si nous tombons dans le piège de les idéaliser, si nous nions leurs zones d’ombre, nous nous empêcherons de les voir et de nous voir tels que nous sommes réellement.

Lorsque cela se produit, lorsque nous plaçons l’autre dans une position supérieure, notre propre expression personnelle en souffre. Nous approfondissons le sujet ci-après.

Mettre sur un piédestal l'autre est commun en amour.

Mettre l’autre sur un piédestal : qu’est-ce que cela fait ?

Il n’est pas toujours facile d’identifier que nous idéalisons quelqu’un, car les sensations produites par l’idéalisation sont agréables et positives. Nous admirons ses vertus, nous apprécions sa compagnie et nous nous sentons chanceux d’avoir croisé son chemin. Le problème se pose quand on oublie que, comme tout le monde, c’est un être humain et qu’il est donc imparfait.

Cependant, nous commettons une erreur lorsque nous nous nourrissons tellement d’idéalisation qu’elle brouille complètement notre capacité d’analyse. Identifier les points d’amélioration chez les autres ne signifie pas que vous cessez de les aimer.

Au contraire, accepter la personne avec ses zones d’ombre et de lumière améliore la relation. Mettre l’autre sur un piédestal produit l’effet inverse.

L’idéalisation dans les relations

L’idéalisation survient souvent dans le domaine des relations amoureuses et amicales. Elle est causée par les réactions biochimiques de l’engouement initial.

Cependant, si tout suit son cours naturel, le passage du temps nous aide à connaître notre partenaire en profondeur. Il s’agit alors de faire évoluer la relation vers un amour plus calme et plus honnête, dans lequel l’autre est vu tel qu’il est.

Ceux qui ont une faible estime de soi, qui ont peur du rejet et aussi les plus jeunes, peuvent rester “coincés” dans cette première étape. Non seulement les qualités de l’autre sont exagérées, mais on leur en attribue aussi d’autres qu’ils ne possèdent pas vraiment. Ainsi, la personne acquiert un air de perfection, d’infaillibilité et de supériorité aux yeux de ceux qui l’idéalisent.

L’un des grands problèmes de l’idéalisation est qu’elle peut générer la soumission. Si l’autre est considéré parfait, tout ce qu’il dit ou ordonne doit être loi, ancrage, point de sécurité. Idéaliser le partenaire peut également nous conduire à nous concentrer excessivement et exclusivement sur lui, laissant de côté d’autres domaines et aspects importants de notre vie.

La personne idéalisée souffre aussi

Paradoxalement, ceux qui sont idéalisés souffrent aussi, car ils portent les attentes de leur partenaire sur leurs épaules. Ils ont pour mission de compléter et rendre l’autre heureux. Ils ont donc l’impression que leur partenaire ne les connaît pas vraiment et que la relation n’est pas stimulante.

Cette situation ne concerne pas que les relations amoureuses. Elle peut concerner tout domaine de la vie quotidienne comme la famille, les amis, etc.

Un couple enlacé.

Comment arrêter de mettre l’autre sur un piédestal ?

Si vous avez détecté cette tendance dans votre vie et que vous voulez arrêter de mettre l’autre sur un piédestal, commencez par enlever vos voiles. Essayez d’analyser objectivement les situations, les conversations et les actions de chaque personne.

N’ayez pas peur d’être en désaccord.  Si vous l’aimez, permettez-lui de faire des erreurs, et commencez à le voir comme un être humain de chair et de sang.

De même, commencez par devenir autonome. Souvent, ce qui éveille notre admiration pour quelqu’un, c’est ce que nous voudrions pour nous-mêmes. Alors, travaillez sur vous-même, façonnez- vous et devenez votre meilleure version.

  • McNulty, J.K. & Karney, B. R., (2004). Positive Expectations in the Early years of Marriage: Should Couples Expect the Best or Brace for the Worst? Journal of Personality and Social Psychology. 86 (5), pp.729-743
  • Fernández Calixto, M. C. (2015). El proceso de idealización en las relaciones de pareja-una revisión de la literatura (Bachelor’s thesis, Uniandes).