Magnolia, un drame chargé d'histoires vraies

Magnolia nous invite à plonger dans notre passé, en interrogeant des aspects tels que le dépassement des traumatismes, le développement d'une personnalité frustrée ou le sentiment de culpabilité pour les actes sans solution.
Magnolia, un drame chargé d'histoires vraies

Dernière mise à jour : 31 août, 2021

Les films qui nous font réfléchir à la vie et aux différents problèmes qui peuvent survenir sont un bon outil d’autocritique. Magnolia, un drame rempli d’histoires vraies, en est un bon exemple.

Sur le plan émotionnel, qu’est-ce que notre esprit est capable de supporter ? Nous devons souvent faire face à des défis qui nous poussent à bout : chagrin d’amour, maladie, insécurité, dépression, etc.

Ces concepts peuvent se présenter de manière inattendue. Nous ne devons pas oublier que, dans une certaine mesure, nous sommes vulnérables face à des situations très difficiles à gérer. Par conséquent, ce film contemple le drame qu’une personne peut subir. Sur le plan technique, il a convaincu l’Academy et a obtenu 3 nominations aux Oscars.

Magnolia, le drame comme intrigue

Le film a été réalisé par l’Américain Paul Thomas Anderson, qui a su montrer sa grande expérience tout au long de sa carrière. Cela se reflète dans ses films, tels que Sydney et Phantom Thread, ce dernier ayant été nommé aux Oscars.

L’intrigue reflète la vie de plusieurs personnages, leurs préoccupations, leurs inquiétudes, leurs frustrations et le problème de la confiance. Pour cela, il souhaitait disposer d’un casting d’acteurs et d’actrices de renom, tels que Tom Cruise et Julianne Moore.

Pour cette raison, Magnolia est pleine de drames. Différents récits de vie se succèdent, s’intercalent et tentent d’agir directement sur l’esprit du spectateur pour atteindre un seul objectif : le faire réfléchir à sa vie et l’inviter à l’autoréflexion.

“La colère, le ressentiment et la jalousie ne changent pas le cœur des autres, ils ne changent que le vôtre.”

– Shannon L. Alder –

Quelques-une des expériences présentées dans le film

De manière générale, le film offre un aperçu incontestable des problèmes auxquels les personnes réelles sont souvent confrontées. Comme le précise le psychologue Daniel Goleman, pour développer l’intelligence émotionnelle, il est nécessaire de s’auto-réfléchir et de s’autocritiquer. Cette idée est très présente tout au long du film. Par conséquent, certaines des expériences qui sont développées dans le film sont les suivantes :

  • L’insécurité personnelle est présente dès le début. L’histoire de chaque personnage montre le manque d’estime de soi qui frappe parfois l’esprit des gens.
  • Un autre aspect abordé est le regret, très bien dépeint dans le personnage de Linda (jouée par Julianne). Elle se rend compte que, lorsque son mari tombe malade, la honte fait irruption dans sa vie à cause de son infidélité passée.
  • Le personnage, interprété par William H. Macy, reflète cet échec émotionnel à développer sa personnalité, ainsi qu’une homosexualité frustrée et la pression d’avoir été un enfant prodige dans son enfance.

Magnolia, un drame projeté sur des personnalités

D’autre part, il faut noter que l’intrigue est renforcée par la relation étroite entre les vies des personnages principaux. Elles sont structurées en parallèle, entrecoupées les uns des autres, et font face à des problèmes croissants à mesure que l’intrigue progresse. L’objectif est de nous faire réfléchir aux traumatismes de l’âge adulte et à la non-conformité personnelle.

Selon la psychologue María Teresa Mata, pour mieux supporter des situations de ce type, il vaut mieux s’accepter soi-même et se pencher sur les erreurs du passé. Ainsi, pour soigner ses blessures et aller de l’avant, la maîtrise de soi et l’automotivation sont nécessaires. C’est la meilleure façon de gérer les sentiments sans se laisser abattre par eux.

“C’est pendant l’orage qu’on connaît le pilote.”

Sénèque

Julianne Moore.

Le passé conditionne l’avenir

Pendant l’adolescence, une personnalité spécifique se développe. Évidemment, à l’âge adulte, on mûrit beaucoup plus, mais si les blessures ne sont pas correctement cicatrisées, c’est votre estime de soi qui peut en pâtir.

C’est une idée avancée dans le film et qui va dans le sens des recherches du professeur Alfredo Fierro, de l’université de Malaga. De nombreux problèmes qui ne sont pas bien gérés dans la jeunesse font surface à l’âge adulte, ce qui peut inciter les gens à aller à l’encontre de leurs propres intérêts.

Ces approches sont continuellement perçues dans les histoires parallèles qui apparaissent dans Magnolia, un drame d’un profond réalisme. En effet, le spectateur a la possibilité d’éprouver de l’empathie pour les personnages.

Cela pourrait vous intéresser ...
3 films sur l’amour et la nostalgie
Nos PenséesLisez-le dans Nos Pensées
3 films sur l’amour et la nostalgie

L'amour nous procure parfois beaucoup de nostalgie. Quoi de mieux qu'un film pour nous permettre de revivre ces sentiments ?