Comment l’ordre de naissance a t-il une influence sur la personnalité des frères et sœurs?

· 16 novembre 2015

Imaginez un instant que vous voyagez avec vos frères et sœurs, et que vous êtes déjà tous des adultes. Avec laquelle de ces situations suivantes vous vous identifiez le plus?:

Le voyage, vous l’avez planifié pendant des semaines, avec tout ce que cela implique: réservation d’hôtel, location de voiture, restaurants … Vous avez pris en compte vos frères et sœurs à chaque instant et vous avez cherché du temps et de l’espace pour vous déconnecter émotionnellement.

Vous vous êtes précipité toute la journée pour organiser les choses à la hâte, en ajustant les derniers préparatifs et en laissant votre maison prête pour les jours où vous allez être absent.

Cela vous paraît super amusant de réaliser le voyage que vous avez tous programmé! Vous n’avez rien organisé, vous voulez juste profiter de l’expérience, rire et vous amuser avec vos frères et sœurs. Vous profitez du fait que votre grand frère ait tout organisé et que vous n’ayez même pas eu à bouger le petit doigt.

La situation n ° 1 vous est familière? Vous êtes certainement l’aîné des frères et sœurs.

Si la seconde situation correspond à votre personnalité, vous êtes probablement l’enfant du milieu.

Si vous vous sentez identifié par la dernière situation, vous êtes sûrement le bébé de la famille.

Pourquoi l’ordre de naissance a t-il une influence?

De nombreux chercheurs affirment que l’ordre dans lequel on nait dans un noyau familial est aussi important que le sexe et la génétique.

Cela nous amène à nous poser l’éternelle question entre  » l’éducation vs la nature des personnes ».

Dans une même famille il n’y a pas deux enfants qui ont les mêmes parents. Pourquoi? Les parents sont différents avec chacun de leurs enfants, et ne prennent jamais le même rôle.

Par exemple, si vous êtes l’enfant qui prend soins de ses frères et sœurs, votre frère prendra alors un autre rôle, peut-être celui du gagnant.

 

Les trois types de personnalités entre frères et sœurs

Le fils aîné est programmé pour l’excellence et la réussite, l’enfant du milieu est éduqué à être compréhensif et conciliant, et le bébé cherche de l’attention.

Le résultat fait que l’ordre dans lequel naissent les frères et sœurs est une variable puissante dans le développement de la personnalité.

Les 3 types de personnalités sont les suivantes:

– Le plus grand: le gagnant. Le fils aîné a souvent plus de choses en commun avec les autres enfants qui sont aussi les aînés de la famille, qu’avec ses frères et soeurs.

En raison de son statut de premier enfant, l’aîné reçoit plus de contrôle de la part de ses parents, et bénéficie d’une grande attention pour être le premier venu.

Ces personnes sont souvent très responsables et elles savent comment se comporter. Elles sont prudentes avec elles-mêmes et avec leurs relations personelles, reflétant ainsi une version de leurs propres parents.

Si vous êtes l’aîné des enfants, vous aimez sans doute chercher l’approbation des autres et réaliser de grandes choses tout simplement parce que vous êtes prédisposés à cela.

Les aînés se distinguent souvent par les études et par des professions de leadership. Etant le frère aîné, vous essayez de maîtriser vos frères et sœurs.

Lorsque le bébé numéro deux arrive, l’aîné va vivre un sentiment de perte. Le fait de perdre l’attention unique peut faire mal. Mais tout ce qui a été appris précédemment lui permettra de changer rapidement et avec force.

Celui du milieu: le pacifiste. Les enfants cadets ont généralement des caractères compréhensifs, coopératifs, et ils s’adaptent facilement, bien que parfois ils peuvent refléter des caractéristiques de compétition.

Ils se soucient profondément de l’égalité et ils oeuvrent au sein de la famille de manière juste et équitable envers chaque membre.

Ils profitent souvent d’un cercle d’amis proches qui représentent une partie additionnelle de leur famille.

Les cadets sont ceux qui reçoivent le moins d’attention de leur famille, et en conséquence, leurs camarades de rire et d’expériences qu’ils ont choisi les compensent dans cet aspect.

Ils mettent souvent plus de temps à devenir matures mais ils finissent par mener avec succés des carrières professionnelles de pouvoir, qui leur permettent d’utiliser leurs compétences de négociation.

Le frère aîné et le cadet ne seront jamais bon pour la même chose. Le trait de personnalité qui définit l’enfant du milieu est souvent opposé à celui de l’aîné ou du benjamin.

Les incroyables compétences sociales que les enfants cadets ont apprises en négociant au sein de la structure familliale, peuvent les préparer à être de grands entrepreneurs prospères.

Le plus petit: l’âme de la fête. Si vous êtes le plus jeune de la famille, vos parents ont déjà pris suffisamment confiance dans leurs rôles de progéniteurs, ce qui les rendent plus cléments.

Par conséquent, ils ne font pas autant attention à chacun de vos mouvements comme ils le faisaient avec vos frères aînés.

Cette situation amène les plus petits à apprendre à recevoir de l’attention de leur entourage par le biais de leur sympathie et de leur charme.

Ils ont plus de liberté que leurs frères et soeurs, et sont donc plus indépendants. Ils trouvent rapidement leur position et ils se sentent identifiés par leur place où ils se sentent en sécurité.

Ils choisissent souvent des carrières professionnelles comme acteurs, comédiens, réalisateurs, scénaristes, etc.

Ils peuvent également être de bons médecins ou enseignants. La flexibilité de leurs parents leur permet une liberté exquise pour promouvoir leur créativité personnelle.

Ils ont moins de responsabilités et, de ce fait, ils recherchent des expériences avec de grandes responsabilités.

Et si vous n’avez pas de frères et sœurs?

– Le fils unique. Les enfants uniques grandissent entourés par des adultes, et ils sont ainsi plus verbales et matures.

Cette condition leur permet d’acquérir une grande intelligence et de surmonter facilement tout autre différence liée à l’ordre de naissance.

Le fait de passer autant de temps seuls les conduit à être plus ingénieux, créatifs et à croire en leur indépendance. Ils ont souvent beaucoup de choses en commun avec leurs parents, et les suivent généralement dans leurs carrières professionelles respectives.

Nous vous invitons à observer le comportement de nos frères et soeurs, afin de voir si vous percevez les caractéristiques de chaque position de l’ordre de naissance.

Cela va très certainement vous faire sourire!

Et vous, vous êtes l’aîné, le cadet ou le benjamin?