Les coups invisibles sont les manifestations d’une maltraitance psychologique

· 22 juin 2016

Identifier la maltraitance est facile lorsque cette dernière est physique. Mais la maltraitance psychologique est très difficile à percevoir, car c’est un phénomène silencieux où tout se passe entre deux personnes, laissant le reste de l’entourage dans une totale ignorance.

La maltraitance physique est souvent associée à la maltraitance psychologique. Nous n’hésitons pourtant pas à affirmer qu’il peut y avoir de la maltraitance psychologique sans maltraitance physique, alors que l’inverse n’est pas possible.

“La maltraitance psychologique est celle qui détruit complètement les personnes qui en souffrent. Qu’il s’agisse de harcèlement, de surveillance permanente, ou du fait de finir par ne pas se sentir aimé. Un silence, un regard froid ou méprisant peuvent aussi faire beaucoup de mal. »
-María José Rodríguez de Armenta-

Le maltraitant sait que ses mots sont puissants et c’est pour cela qu’il les utilise. De fait, la maltraitance psychologique est bien plus efficace que son pendant physique. Elle laisse une marque indélébile, des problèmes qui peuvent durer très longtemps.

Nombreuses sont les personnes qui affirment que les coups invisibles qu’elle emportent font bien plus mal que les violences physiques.

Elles préfèrent souvent se prendre un coup que vivre une situation de harcèlement psychologique pendant des années.

Tes mots me font mal

femme-serrure-sur-la-poitrine-maltraitance-psychologique

La maltraitance psychologique implique des mots qui font mal, qui rabaissent et qui méprisent. Tout cela est en principe très subtile, et la personne qui en fait l’objet ne se rend pas compte de ce qui lui arrive. Elle rentre alors peu à peu dans le jeu de son bourreau.

Ce mécanisme mental a pour but la soumission d’une personne sans qu’elle ne s’en aperçoive.

Souhaitez-vous apprendre à détecter la maltraitance psychologique ? Prenez en compte les aspects suivants et vous devriez pouvoir y arriver.

  • Le maltraitant psychologique insulte, crie, tente de ridiculiser et de déprécier la personne qu’il souhaite manipuler, pour qu’elle se sente comme une moins que rien. Il le fait de telle manière que la victime se sent chanceuse que son bourreau soit encore auprès d’elle.
  • Celui qui maltraite est généralement très jaloux et tente de tout contrôler. Sa victime est son bien le plus précieux, même s’il la méprise profondément. Une incohérence qui provoque beaucoup d’incompréhension, mais qui soumet.
  • Il isole généralement la personne de ses amis et de sa famille. Il a le pouvoir de contrôler avec qui elle sort et peut aller jusqu’à gérer intégralement son emploi du temps. Sa victime n’est plus libre, elle se soumet en permanence à ses désirs et à ses caprices.
  • Le maltraitant menace constamment l’objet de son désir, lui faisant ressentir une peur constante. Il peut la menacer de partir ou d’autre chose. Il est généralement très doué pour détecter les faiblesses de ses proies.
  • La pression émotionnelle et sexuelle qu’il exerce sur son partenaire remplit ce dernier de culpabilité. Il lui fait sentir en permanence qu’il doit se sentir coupable. En d’autres termes, il est capable de retourner n’importe quelle situation.

Si vous avez déjà croisé quelqu’un de semblable au portrait que nous venons de dresser, vous avez probablement été en contact avec une personne qui vous a maltraité psychologiquement.

Il est également plus que probable que ces manipulateurs utilisent leur force physique dès lors qu’ils sentent que leur emprise psychologique se délite. Mais s’ils n’arrivent pas jusque là, leurs manipulations sont souvent difficiles à détecter.

Les bleus et les ecchymoses qu’ils provoquent ne se manifesteront pas sur la peau de leur victime, mais sur son âme.

Je veux me libérer de tes coups invisibles

deux femmes dos a dos

La vérité est qu’il est difficile d’aider une personne qui souffre de maltraitance psychologique, ou de lui faire accepter qu’elle doit être aidée.

Pour commencer, il faut qu’elle prenne conscience de sa situation, et qu’elle se rende compte qu’elle doit protester.

La maltraitance est souvent telle qu’elle fait penser à ceux qui en sont victimes qu’ils la méritent, qu’ils ne valent rien et qu’ils sont responsables de tout ce qui leur arrive.

Leur estime personnelle est complètement détruite. Une estime de soi brisée, une vie qui n’a plus de sens, emplie de douleur et de peur, sont autant de choses qui peuvent causer des dommages irréversibles chez une personne.

Même lorsqu’elle prend conscience de sa situation, le chemin va être long pour qu’elle puisse en sortir. Où peut-elle bien trouver de l’aide maintenant qu’elle est complètement isolée ?

La maltraitance psychologique est silencieuse pour une raison : comment peut-elle être prouvée ?

C’est la parole de la victime contre celle de son bourreau. Beaucoup de gens peuvent alors être sceptiques face à une telle situation et prendre le parti du maltraitant.

Il est également possible que celui qui subit la maltraitance et qui en a conscience ne veuille pas en sortir pour protéger celui qui lui fait du mal. C’est un mécanisme mental connu sous le nom de syndrome de Stockholm, qui peut parfois être très difficile à comprendre.

“Ce qui me préoccupe moi, c’est l’autre maltraitance. Celle qui ne laisse pas de marques sur la peau. »
-Walter Riso-

Il est important de préciser que cette situation est bien plus souvent subie par des femmes que par des hommes, même si cela ne veut pas dire que certains hommes n’en souffrent pas.

L’essentiel est de savoir l’identifier et de venir en aide à une personne maltraitée si vous en connaissez une. Dans certaines situations, il est très difficile d’agir.

L’usure mentale est telle que le maltraitant parvient à obtenir ce qu’il souhaite, d’une manière totalement invisible. Mais il ne faut pas pour autant baisser les bras.

jeune-femme-souffrant-de-maltraitance-psychologique

 Images de Daria Petrelli