Les clés pour enseigner le partage aux enfants

· 12 mars 2019
Il est nécessaire d'enseigner le partage aux enfants, en leur montrant qu’en le faisant, ils peuvent gagner plus.

Il est normal que les jeunes enfants aient peur de partager. Il est également normal qu’ils aient le sentiment que tout ce qu’ils aiment leur appartient, même si ce n’est pas le cas. Parfois les jeunes enfants peuvent même se montrer violents pour défendre « ce qui leur appartient ». Malgré cela, il est nécessaire d’enseigner le partage aux enfants, en leur montrant qu’en le faisant, ils peuvent gagner plus. Dans cet article, nous allons partager avec vous les clés pour enseigner le partage aux enfants.

Après tout, le partage n’est pas une capacité naturelle ; c’est une compétence acquise. Pour autant, ce n’est pas facile à assimiler. Pour les jeunes enfants, comprendre ce que signifie donner et recevoir est difficile, en particulier parce que leurs notions de temps et de langue sont encore abstraites. Par exemple, rien ne sert de dire à un enfant qu’il récupèrera son jouet dans 5 minutes, car cela ne lui évoquera rien.

Les jeunes enfants sont dans une phase de développement égocentrique et commencent à se reconnaître en tant qu’individus propriétaires de leurs propres objets. Ils commencent à explorer le concept de possession et ne comprennent pas encore l’idée que certaines choses appartiennent à d’autres personnes.

La bonne nouvelle, c’est que malgré les difficultés que cela implique, les enfants sont capables d’apprendre à partager. Mais cela nécessite de la patience et une bonne éducation de la part des parents et autres figures d’autorité.

Comment enseigner le partage aux enfants ?

Généralement les enfants comprennent le concept de partage à partir de trois ans. Or, il leur faudra un certain temps avant d’être prêts à partager. Bien que l’enfant commence à développer une empathie et à savoir qu’il doit attendre son tour, il n’est pas encore assez mûr pour résister à toutes ses pulsions. La plupart des enfants de trois et quatre ans mettent en avant leurs intérêts les plus immédiats.

Un jeune enfant peut ne pas se rendre compte que même s’il n’a pas de jouet, son tour viendra bientôt. Or, malgré les mécontentements qui peuvent apparaître, leurs capacités en matière de partage évoluent. Nous vous donnons ici quelques conseils qui vous aideront à enseigner le partage aux enfants, et ainsi à les aider à développer cette capacité.

1. Donnez l’exemple

enfants s'adonnant au partage

 

Si vous souhaitez que votre enfant apprenne à partager, il est important qu’il dispose de bons exemples et de modèles à suivre. Ainsi, vous voir partager des objets avec d’autres personnes, demander des choses avec un « s’il vous plaît » et ensuite dire « merci », tout cela pourra être bénéfique pour lui et le pousser à vouloir agir de la même manière.

 2. N’oubliez pas que vos affaires sont votre monde

Les objets des enfants sont leur monde. Si vous les forcez, vous ne ferez que renforcer leur obsession de protéger leurs affaires. L’enfant doit apprendre que partager, ce n’est pas perdre ses objets ou y renoncer, non ; partager avec d’autres enfants, c’est rendre le jeu beaucoup plus agréable.

3. Essayez de comprendre pourquoi votre enfant ne veut pas partager

Peut-être que votre enfant ne veut pas partager quelque chose parce que cette chose a une signification particulière pour lui ou parce qu’il craint qu’un autre enfant brise ou détruise ce qu’il a fait ou réalisé. Il peut même avoir des raisons de le penser, même s’il ne sait pas comment l’exprimer.

4. Utilisez des ressources positives

Lorsque votre enfant accepte de partager, renforcez ce comportement de façon positive. En reconnaissant son action, en le félicitant ou en le récompensant avec quelque chose qu’il aime.

5. Soyez patient

Certains enfants ont du mal à comprendre que le partage est amusant. Pour autant, ne vous inquiétez pas ; avec le temps, ils finiront par assimiler cette notion. Plus l’enfant développera des capacités sociales et se fait de vrais amis, plus il sera à même de comprendre que partager est un plaisir.

 

apprendre aux enfants l'importance du partage

6. Faites comprendre à votre enfant que le partage représente plus qu’un simple échange d’objets

En plus d’échanger et de partager des objets, vous pouvez également partager du temps avec une histoire ou l’attention d’un adulte. Ajouter le mot « partager » à votre vocabulaire aussi souvent que possible est très utile pour que l’enfant l’intègre dans ses actions quotidiennes.

Il est essentiel d’inculquer aux enfants la valeur du partage

Apprendre à partager peut-être un défi pour les jeunes enfants. Mais c’est un défi qu’ils doivent relever. C’est une capacité importante dont ils ont besoin pour pouvoir jouer et interagir avec les autres enfants.

Pour autant, tous les enfants n’ont pas cette capacité. Vous connaissez sûrement des collègues, des amis ou des parents qui, même en devenant adultes, n’ont jamais pris conscience de la valeur du partage. Il n’est donc pas toujours agréable de les côtoyer. Une fois l’âge adulte atteint, il est souvent trop tard pour apprendre à partager ; il est donc d’autant plus important que cette capacité soit acquise pendant l’enfance. Alors, ne sous-estimez pas l’importance de l’enseigner aux enfants, surtout s’il s’agit des vôtres !