Les blondes sont-elles bêtes ?

23 juillet 2015 dans Curiosités 0 Partagés

La couleur blonde est due à une faible concentration d’un pigment appelé eumélanine. Cependant, la croyance populaire veut que les blondes aient également une faible concentration de neurones, et qu’elles manquent d’intelligence

Qui n’a jamais entendu dire que les blondes étaient bêtes ? Nous avons tous déjà entendu ce refrain, et il se peut même que nous l’ayons aussi chanté de vive voix.

Mais est-ce vrai ? S’agit-il d’un mythe ou existe-t-il des études qui démontrent que les blondes sont moins intelligentes ? Dans le cas de celles qui se teignent les cheveux, est-ce que leur candeur est contagieuse ?

Ce stéréotype, qui touche tout particulièrement les femmes, repose sur deux croyances : la première étant que les blondes sont sexy, et la deuxième étant que l’on ne peut pas être beau et intelligent à la fois.

Il s’agit là d’une association d’idées basée sur le fait que nous considérons que les belles femmes n’ont pas besoin d’utiliser leur intelligence pour atteindre leurs objectifs.

Ce cliché n’est pas nouveau

Le plus curieux dans toute cette histoire est que ce cliché n’est pas le produit de la société actuelle, mais un cliché qui répond à une croyance que nous avons héritée depuis des générations. 

Pour beaucoup de cultures européennes, le blond est un atout charme, qui est décuplé s’il s’accompagne d’yeux bleus.

Remontons maintenant à la Rome antique. À cette époque, les Romaines, pour la plupart brunes, avaient recours à tous types de subterfuges pour se teindre les cheveux en blond, car elles étaient jalouses des esclaves femmes que leurs maris ramenaient de leurs campagnes en Allemagne.

Si nous nous en tenons au XXème siècle, la première icône de blonde sotte qui a le plus influencé la croyance populaire actuelle est le personnage de Lorelei Lee, interprété par la belle Marilyn Monroe. 

Inspiré du roman « Les hommes préfèrent les blondes », ce film raconte l’histoire d’une femme de compagnie pour des hommes riches. Cette blonde peroxydée, amoureuse des diamants, et tout aussi bête que superficielle, a contribué énormément au mythe populaire selon lequel les blondes sont plus attirantes et plus libertines que les brunes.

Les hommes préfèrent les blondes

Si nous cherchons une explication scientifique qui nous aiderait à comprendre pourquoi une couleur de cheveux nous paraît plus attirante qu’une autre, nous trouverons une raison biologique, héritée de nos ancêtres primitifs.

Chasser était une activité très dangereuse. Peu d’adultes y étaient formés, et les femmes dépendaient des hommes pour se nourrir.

Cela a généré une compétition sexuelle entre les femmes, une bataille que les blondes gagnaient toujours, car les hommes les préféraient au détriment des brunes ; un choix qui semble toujours primer à l’heure d’aujourd’hui.

Un autre facteur biologique qui expliquerait le succès des blondes parmi les hommes est le nombre d’oestrogènes que ces dernières possèdent. En effet, il est plus élevé que la normale, un facteur qui leur donne ce petit plus qui les rend plus attirantes sexuellement.

D’autres études, destinées à démontrer comment ce mythe affecte le développement intellectuel des blondes et des gens en général, ont apporté des résultats plutôt surprenants.

Un groupe de scientifiques français, dirigé par Thierry Meyer, a montré que les personnes des deux sexes, et de couleur de cheveux différente, perdaient de leur capacité intellectuelle après avoir vu les photos de femmes blondes, bien qu’il s’agissait là d’individus intelligents.

Meyer a justifié les résultats de cette étude par le fait que ces stéréotypes, ces croyances profondément ancrées dans la société, conditionnent inconsciemment notre façon de penser. 

Bien que nous sachions pertinemment que les stéréotypes ne correspondent pas toujours à la réalité, ils agissent comme des lunettes à travers lesquelles nous percevons la réalité différemment, nous faisant agir en conséquence.

A découvrir aussi