Les 9 sous-types du psychopathe établis par Theodore Millon

16 février, 2020
Aimeriez-vous savoir combien de sous-types du psychopathe il y a ? Theodore Millon a établi une classification très intéressante.

Theodore Millon est un psychologue américain qui s’est démarqué par ses études sur la personnalité. Il a écrit plus de 30 livres et plus de 200 articles scientifiques. Sa classification des troubles de la personnalité dans laquelle il présente les sous-types du psychopathe est mondialement connue et a influencé les manuels diagnostiques les plus importants.

Les troubles de la personnalité classés par Millon ne sont pas des maladies mentales en tant que telles. Il s’agit plutôt d’un type de comportement, de cognition et d’émotion impliquant une certaine inflexibilité et difficulté à l’heure de gérer les situations du quotidien, notamment les situations stressantes. Selon l’auteur, ces troubles favorisent, qui plus est, les cercles vicieux au niveau du fonctionnement.

Parmi toutes ses études, nous nous intéressons ici à sa classification des sous-types du psychopathe. Il convient de préciser que ces sous-types ne s’excluent pas les uns les autres. Il est d’ailleurs assez normal qu’un psychopathe présente les caractéristiques de plusieurs sous-types. Voyons cela plus en détail.

Le psychopathe sans principe, l’un des neuf sous-types du psychopathe

Cette personnalité psychopathe présente des traits narcissiques. Ce sont des personnes qui ont du succès hors de la légalité et qui sont indifférentes au bien-être des autres. C’est pourquoi ces personnes n’ont pas de remords à l’heure de manipuler ou d’exploiter les personnes de leur entourage.

Ces personnes qui, généralement ne suivent pas de traitement, se démarquent par leur arrogance et un style social frauduleux. Par ailleurs, ce sont elles qui, généralement, marquent le rythme de leurs relations : lorsqu’elles ont obtenu ce qu’elles voulaient d’une personne, la relation ne les intéresse plus.

Il existe différents types de psychopathes

Le psychopathe sournois

Il a beau l’air d’être sociable et agréable, le psychopathe sournois cache, en réalité, son impulsivité, son agressivité et son manque de confiance. Ces personnes se vexent facilement et sont souvent de mauvaise humeur en présence de leur famille et d’autres proches.

Ces personnes recherchent généralement de l’attention et se sentent attirées par des expériences qui leur procurent une certaine montée de joie. Elles ont généralement un comportement séducteur et leurs relations sont superficielles et changeantes.

La personnalité du psychopathe sournois est similaire à celle de la personnalité histrionique. Ces personnes sont généralement irresponsables et ne tiennent par parole. Leur enthousiasme est généralement de courte durée et leurs comportements en lien avec leur recherche de sensations sont immatures.

Le psychopathe preneur de risque

Dans la classification des sous-types du psychopathe figure le psychopathe preneur de risques. Ce sous-type se retrouve fréquemment dans des situations à risque. Le psychopathe preneur de risques n’est pas tant à la recherche de prestige, ce dont il a besoin c’est de se sentir vivant et motivé.

Selon Theodore Millon, nombreuses sont les personnes appartenant à ce sous-type qui réagissent de manière impulsive, sans réfléchir. Elles se montrent téméraires et insensibles dans des situations où nous avons normalement tendance à avoir peur et à nous sentir en danger. Ces personnes peuvent également sembler antisociales et histrioniques.

Le psychopathe cupide, l’un des neuf sous-types du psychopathe

Les psychopathes cupides estiment que la vie ne leur a pas donné ce qu’ils méritaient et qu’ils ont été dépouillés de leurs droits. Ils considèrent que les autres ont plus de chance qu’eux et qu’ils n’ont jamais eu l’opportunité de vivre mieux. 

Ces personnes sont donc motivées par l’envie de récupérer toutes les choses dont elles ont été dépouillées. À travers leurs actes délictueux, elles comblent le vide qu’elles ressentent. Les transgressions qu’elles commettent envers la société ne leur importent pas.

Le psychopathe faible

Le psychopathe faible est un autre sous-type du psychopathe de la classification de Theodore Millon. Les personnes appartenant à ce sous-type manquent terriblement d’assurance et sont même lâches.

Ces personnes sont aussi parfois agressives. Il s’agit d’une réponse paradoxale à la sensation de peur qu’elles ressentent. Elles tentent ainsi de cacher leur angoisse et leur faiblesse, elles ne céderont donc pas aux pressions ni aux menaces extérieures. Une certaine dépendance fait aussi partie de leurs caractéristiques.

Le psychopathe explosif, l’un des neuf sous-types du psychopathe

Ce sous-type s’oppose à celui du psychopathe faible. Le psychopathe explosif se démarque par son désir soudain et imprévisible d’attiser l’hostilité. Ses “accès de colère” sont incontrôlables : il attaque les autres, même les membres de sa propre famille.

Le psychopathe explosif entre en éruption de façon soudaine et précipitée. Il est impossible de prévenir ses accès de colère ni de les contenir. Il se sent frustré et menacé, raison pour laquelle il réagit de manière volatile et nuisible. Comme lorsqu’il était enfant, ses accès de colère sont des réactions instantanées pour affronter la frustration et la peur.

Il existe des types différents de psychopathes

Le psychopathe revêche

Le psychopathe revêche manifeste son rejet via la confrontation et la dispute. Absolument tout et tout le monde constituent une bonne raison de se battre. Tout autour de lui lui semble être une bonne excuse pour décharger sa colère.

Ce sous-type est constamment en désaccord avec les autres. Il magnifie la moindre petite action afin de rester dans la lutte constante et amère. Il a peu de remords et ne se rend pas compte du tort qu’il cause aux autres.

Le psychopathe malveillant

Le psychopathe malveillant est particulièrement hostile et vindicatif. Ils déchargent ses pulsions en défiant de façon maligne et destructrice la vie sociale conventionnelle.

Comme il se méfie des autres et anticipe des prétendues trahisons et punitions, il fait preuve d’une cruauté froide et manifeste un désir intense de se venger de prétendus mauvais traitements reçus pendant l’enfance. Il éprouve de la rancœur et cherche à tout moment la bagarre afin de donner des coups aux personnes qu’il souhaite détruire.

Le psychopathe tyrannique

Tout comme le psychopathe malveillant, le psychopathe tyrannique fait partie des personnalités psychopathes les plus menaçantes et cruelles. Ces deux sous-types entretiennent des relations sous le signe de l’intimidation, de l’attaque et de l’écrasement.

Ils pointent souvent du doigt et ont un comportement abusif. Ils sont presque toujours destructeurs. À la différence du psychopathe malveillant, la résistance et la faiblesse stimulent le psychopathe tyrannique, raison pour laquelle ces caractéristiques ne permettent pas de stopper ni d’atténuer son attaque.