Le trouble de la personnalité narcissique au cinéma

De nombreux réalisateurs se tournent vers le narcissisme pour créer des personnages qui éveillent la curiosité du spectateur et servent de plaque tournante pour produire des changements surprenants dans le fil de l'intrigue.
Le trouble de la personnalité narcissique au cinéma

Dernière mise à jour : 29 octobre, 2021

Les troubles psychologiques ont été une bonne source d’inspiration pour le grand écran. Ils permettent de façonner des intrigues et des rebondissements passionnants qui, sans aucun doute, suscitent l’intérêt du spectateur. Mais comment présenter le trouble de la personnalité narcissique dans les films ?

De nombreux réalisateurs se sont tournés vers des sujets de ce type pour différentes raisons : culturelles, sociales et réflexives. Certes, nous avons vu un film qui traite de ce trouble, mais il est possible que nous ne connaissions pas, précisément, ses caractéristiques les plus significatives. Par conséquent, nous allons présenter quelques exemples qui offrent une compréhension plus spécifique.

Qu’est-ce que le trouble de la personnalité narcissique ?

En règle générale, nous parlons d’un trouble de la personnalité qui fait que les gens demandent souvent beaucoup d’attention aux autres. Un fait couplé à leur manque d’ouverture d’esprit lorsqu’il s’agit de concilier leurs intérêts avec ceux des autres. On parlerait d’attitude égocentrique.

En revanche, il faut noter que ce type de personnalité est un générateur potentiel de conflits. L’insécurité personnelle s’exprime à travers la quête d’une reconnaissance, quelles qu’en soient les conséquences. Dans le même temps, ces personnes sont généralement très sensibles aux critiques, la frustration apparaissant lorsqu’un objectif n’est pas atteint.

« Celui qui ne vit que pour lui-même est mort pour les autres.»

-Publio Siro-

Comment ce sujet est-il présenté au cinéma ?

Ce thème est intéressant en raison des possibilités qu’il offre au niveau de la scénarisation de situations ou de personnages complexes. Voyons donc quelques films dans lesquels apparaît le trouble de la personnalité narcissique :

  • Le film Vanilla Sky, de Cameron Crowe, présente une intrigue sombre et unique. David souffre d’un trouble de l’estime de soi évident, chargé de narcissisme. En réalité, il n’accepte pas les conditions que les autres lui imposent et ne tolère pas de se retrouver personnellement au-dessous des gens.
  • Un autre exemple est American Psycho de Mary Harron. Dans cette histoire, nous retrouvons Patrick Bateman, un psychopathe narcissique qui prend place dans l’élite sociale. Il recherche continuellement la perfection physique et personnelle, comblant son vide intérieur par une fausse apparence extérieure, qui l’amène à commettre des crimes sans remords.
  • The Practitioner est un autre des films qui, récemment, a eu une grande reconnaissance sur Netflix. Le réalisateur, Carles Torras, dresse le portrait craché d’un narcissique nommé Ángel qui, après avoir subi un grave accident, reste dans un fauteuil roulant et soumet son ex-petite amie à un enfer en devenant un chercheur d’attention compulsif et en lui faisant satisfaire ses besoins émotionnels.

Le narcissisme selon Woody Allen

L’un des réalisateurs qui accorde le plus de soin à la construction psychologique des personnages est Woody Allen. Il aborde le narcissisme avec une touche picaresque, mêlant drame et comédie. Cela se reflète dans le film Midnight in Paris, où l’égocentrisme et l’arrogance sont bien présents.

Cependant, il en vient à contempler l’amour d’un point de vue narcissique, où le romantisme est idéalisé au sein d’une ville hédoniste et amoureuse, comme Paris. Le sarcasme et la capacité à vivre des émotions fortes sont présents. Pour cette raison, on peut dire que la psychologie et le cinéma sont étroitement liés.

Personnages avec un trouble de la personnalité narcissique

Certaines intrigues se concentrent sur des aspects simples du comportement narcissique, mais ce sont généralement des personnages pertinents qui occupent ces rôles, qu’ils soient protagonistes ou personnages secondaires. On en trouve quelques exemples dans les films de fiction, comme Tony Stark dans le film Iron Man ou Jonah Jameson dans Spiderman.
Le besoin d’être admiré est quelque chose qui est présent chez les personnes narcissiques, selon Otto Friedemann Kernberg. Parfois, ils exigent cette attention ou, d’autres fois, cela leur vient naturellement, comme on peut le voir dans des films comme Le Loup de Wall Street.

 

Ainsi, ce trouble est devenu une référence pour de nombreux scénaristes et réalisateurs, qui se tournent vers la psychologie comme source d’inspiration pour créer leurs productions.


  • García García, A. (2006). Psicología y cine. Vidas cruzadas. UNED. Madrid.
  • Kernberg, O. F. (2005). Agresividad, narcisismo y autodestrucción en la relación psicoterapéutica. México: El manual moderno.
  • Semerari, A. y Dimaggio, G. (2008). Los trastornos de la personalidad. Modelos y tratamiento. Bilbao: Editorial Desclée de Brouwer.
  • Trechera, José Luis, & Millán Vásquez de la torre, Genoveva, & Fernández Morales, Emilio (2008). Estudio empírico del trastorno narcisista de la personalidad (TNP). Acta Colombiana de Psicología, 11 (2), 25-36. [Fecha de Consulta 30 de Septiembre de 2021]. ISSN: 0123-9155. Disponible en: https://www.redalyc.org/articulo.oa?id=79811203