La triade noire de la personnalité

04 avril, 2021
La triade noire regroupe des profils fortement dangereux. Il s'agit de personnes qui n'hésitent pas à manipuler, mentir et à ignorer tout principe éthique ou moral en vue d'atteindre n'importe quel objectif.

Certains disent que la triade noire de la personnalité est presque comme le triangle des Bermudes : une dimension aussi unique que dangereuse. La raison réside en un fait très simple : ce type de profil se guide uniquement à des fins instrumentales. Autrement dit, un tel profil n’hésite pas à violer les droits des autres pour atteindre ses propres objectifs.

Lorsque Donald Trump est arrivé au pouvoir en janvier 2017, de nombreux professionnels de la santé mentale ont averti que le nouveau président des États-Unis pourrait être l’un de ces profils. Nous ne le saurons néanmoins jamais, car il n’existe aucune données ni aucun type de test réalisé pour affirmer une telle conclusion.

De nombreuses personnes voient cependant des traits qui vont dans cette direction. Le narcissisme, le manque de respect pour les pensées et les idées des autres, l’utilisation ou la manipulation des médias pour obtenir un bénéfice personnel sont des caractéristiques qui ont été à l’origine de cette hypothèse.

Il existe même une étude intéressante publiée dans une revue de Psychologie de la personnalité par le Dr Anil Balci la même année où il est arrivé au pouvoir. Cette étude offre des données qui soutiendraient cette possibilité.

Quoi qu’il en soit, il y a un fait évident. Cette entité clinique qui regroupe essentiellement les traits les plus malveillants de l’être humain peut néanmoins être présente chez certaines personnes de notre environnement. De plus, dans le domaine de la psychologie, nous savons que ce type de profil est courant dans le domaine organisationnel.

Ainsi, les personnes occupant une position de leadership sont celles qui présentent le plus souvent les traits de la triade sombreLes recherches nous disent que ces personnes présentent un manque d’empathie, une hostilité interpersonnelle et un caractère offensif interpersonnel.

Un portrait de femme.

La triade noire de la personnalité

La triade noire est un terme qui a émergé dans les années 90. Cependant, ce sont les études et la description des psychologues Paulhus et Williams de l’Université de la Colombie-Britannique qui sont à l’origine cette dimension, créée en 2002.

Il faut maintenant noter un aspect important. Lorsque nous parlons de la triade noire, nous ne parlons pas d’un trouble de la personnalité. Il s’agit d’un ensemble de traits infracliniques qui définissent un type de comportement indésirable qui génère un grand mal-être dans l’entourage.

Une personne qui obtient un score élevé au test de la triade noire génère un impact psychosocial négatif dans chaque scénario dans lequel elle évolue. Ainsi, ses relations familiales, affectives et professionnelles sont affectées par les tactiques antisociales dont ce profil fait usage.

Le narcissisme

Le narcissisme est l’une des caractéristiques les plus évidentes de la triade noire. Le noyau principal de ce trait est l’égoïsme et ce besoin constant de visibilité, de pouvoir et d’admiration.

De plus, les personnes concernées ont souvent la capacité de captiver les personnes. Elles font preuve d’un grand pouvoir de séduction : elles sont sympathiques, elles brillent dans les soirées, dans les réunions et elles parviennent toujours à attirer l’attention de par leur caractère extraverti.

Cependant, ce charme est un piège. C’est un instrument pour gravir les échelons, former des alliances, atteindre leurs objectifs. Par ailleurs, il est important de se rappeler quel est leur talon d’Achille : une faible estime de soi.

Un jeune homme.

Le machiavélisme

Le machiavélisme diffère sous un aspect du narcissisme : l’individu ne fait pas usage des apparences, ne captive pas ni ne séduit. Il a tendance à impressionner par sa froideur instrumentale et, surtout, par son efficacité manipulatrice.  Il est ainsi courant qu’il se caractérise par un manque d’empathie et une recherche insatiable pour obtenir ce qu’ils veulent.

Une personne présentant les traits de triade noire peut être amicale et engageante au début, remplissant ainsi le profil parfait d’un narcissique. Cependant, si cette amabilité ne fonctionne pas, un vrai Machiavel émergera. La froideur émotionnelle deviendra alors évidente.

triade sombre de la personnalité

La psychopathie

La personnalité psychopathique est la troisième dimension de la triade noire. Rappelons néanmoins que cette dimension ne renvoie pas à un trouble psychologique. Nous ne parlons que d’un type de personnalité où les traits psychopathiques sont généralement mis en évidence comme suit :

  • Insensibilité émotionnelle.
  • Comportements antisociaux (ils n’hésitent pas à enfreindre les codes légaux, éthiques et même moraux).
  • Impulsivité.
  • Prédisposition à l’ennui. Ces personnes ont constamment besoin de renforts et de nouveaux stimuli.
  • Manque de remords et de sens éthique et moral.
  • Manque d’engagement dans les relations sociales et émotionnelles. Beaucoup montrent même une promiscuité sexuelle.

Comment évaluer la triade noire de la personnalité ?

La triade noire de la personnalité forme un large éventail. Cela signifie-t-il qu’une personne devrait obtenir un score élevé pour les trois dimensions ? En effet, le score devrait être positif dans toutes les dimensions mais il y a des nuances. Pour faire une évaluation adéquate, l’échelle de Jonason et Webster est généralement utilisée.

On y voit qu’en moyenne, il y a toujours une dimension plus importante que d’autres. Un exemple : une étude menée par Webster et Jonason (2013) dans diverses universités aux États-Unis, montra que beaucoup présentent un score plus élevé dans le domaine narcissique.

Cependant, cette échelle révèle également que le profil le plus dangereux dans la triade noire de la personnalité est celui qui montre un score plus élevé dans le domaine de la psychopathie. C’est alors qu’apparaissent les comportements les plus nocifs et les plus néfastes.

Comme nous pouvons le constater, il s’agit d’un sujet aussi intéressant que dérangeant. Surtout si nous prenons en compte ce que nous dit le psychanalyste Michael Maccoby : la triade noire de la personnalité est de plus en plus courante aux postes les plus importants du monde des affaires.

  • Jonason, P. K., & Webster, G. D. (2010). The dirty dozen: A concise measure of the dark triad. Psychological Assessment, 22(2), 420-432. doi:10.1037/a0019265
  • Rauthmann, J. F., & Kolar, G. P. (2012). How “dark” are the Dark Triad traits? Examining the perceived darkness of narcissism, Machiavellianism, and psychopathy. Personality And Individual Differences, 53(7), 884-889. doi:10.1016/j.paid.2012.06.020
  • Paulhus, D.L., & Williams, K.M. (2002). The dark triad of personality: Narcissism, Machiavellianism, and psychopathy. Journal of Research in Personality, 36: 556-563.