La surprise : une émotion fugace et inattendue

26 juin 2019
La surprise est l'émotion la plus courte de toutes. Elle se produit soudainement et disparaît aussi rapidement.

Imaginez si vous ne réagissiez pas du tout si on vous organisait une fête à laquelle vous ne vous attendiez pas, si quelqu’un vous faisait un cadeau inattendu ou si vous marchiez dans la rue et que vous entendiez un cri. Vous laisseriez de côté l’une des 6 émotions de base ! Nous vous parlons ici de la surprise, une émotion oubliée mais fascinante qui émerge face à la nouveauté.

Le monde des émotions est vraiment intéressant. Nous reconnaissons généralement au sein des émotions la joie, la tristesse, la colère et la peur. Cependant, au moment de faire la liste, nous oublions généralement la surprise et le dégoût, bien que ce dernier ait occupé le devant de la scène dans des films expressément consacrés aux émotions tels que Vice-versa.

Dans cet article, nous allons explorer l’émotion la plus fugace et à la fois inattendue. Nous allons nous immerger dans le monde de la surprise. Découvrez avec nous de quoi il s’agit, mais aussi quelles sont ses caractéristiques et ses effets.

surprise chez une petite fille

Surprise, de quoi s’agit-il ?

La surprise est une émotion soudaine qui apparaît face à une situation ou un contexte auquel la personne ne s’attend pas. Elle arrive et part avec une rapidité absolue et est rapidement liée à une autre émotion qui est conforme à la situation.

Mais, pourquoi y a-t-il un lien ? Imaginez que nous marchions et que soudain quelqu’un nous agresse ou que nous arrivions chez nous et que quelqu’un nous attend sans le savoir avec un bouquet de fleurs, comment réagirions-nous ? Sûrement avec surprise, mais ensuite selon la situation, par exemple dans le cas de l’agression avec colère ou de la peur et dans le cas des fleurs avec joie. La surprise est en effet cohérente avec le contexte.

Aussi, en lien avec la réaction émotionnelle, il y a une augmentation de l’activité cognitive. Cela permet d’analyser les facteurs associés à la surprise. Ainsi, la surprise est rapidement liée à une émotion.

La surprise est l’une des émotions de base. Avec la joie, la colère, la peur, la tristesse et le dégoût. En fait, elle peut être trouvée dans n’importe quelle culture ! Nous le savons grâce à Paul Ekcman, un psychologue ayant tout particulièrement travaillé sur la façon dont nous extériorisons nos émotions.

Caractéristiques de la surprise

La surprise n’est ni positive ni négative, c’est une émotion neutre. En effet, elle :

  • •Est l’émotion la plus courte de toutes
  • •Se produit soudainement
  • Peut générer de nouveaux stimuli
  • •Peut se produire face à une augmentation brutale de la stimulation
  • Est le reflet d’une réalité : la vie est emplie d’imprévisibilité
  • •S’intensifie lorsque la situation nous importe
  • •Est marquée par l’émotion qui suit
  • •Facilite l’attention sur les nouveaux stimuli
  • •Peut se produire lorsque l’activité en cours est interrompue

La surprise est donc importante car elle facilite la curiosité et l’apprentissage. En outre, cela peut affecter les convictions quant à d’autres événements. Par exemple, quand une personne adopte une posture inattendue, les arguments deviennent surprenants et, la plupart du temps, plus persuasifs.

surprise d'une petite fille à son père

Effets de la surprise

La surprise facilite à la fois l’apparence émotionnelle et le comportement approprié dans des situations inattendues. Pour ce faire, il élimine l’activité résiduelle du système nerveux central susceptible d’interférer avec la réaction appropriée aux nouvelles exigences de l’événement. De plus, il a des effets physiologiques et subjectifs.

Physiologiques

Les effets physiologiques sont ceux qui sont liés au fonctionnement de l’organisme. En matière de surprise, il existe deux types d’activation :

  • •Activation du système nerveux autonome : il y a une diminution de la fréquence cardiaque, une vasoconstriction périphérique et une vasodilatation céphalique, une augmentation soudaine de la conductance cutanée et une dilatation de nos pupilles
  • •Activation du système somatique : il y a une augmentation momentanée de l’activité neuronale qui peut être détectée par désynchronisation. Cependant, si la réponse est non spécifique ou prolongée, la désynchronisation implique tout le cortex cérébral et devient tonique
  • Expression corporelle caractéristique : nos sourcils et notre paupière supérieure se relèvent, nos pupilles se dilatent, notre bouche s’ouvre et notre mâchoire descend. On peut également légèrement plier nos genoux et notre corps si nous sommes debout. Et nous pouvons l’accompagner de sons ou de mots comme : « Ah ! », « Oh ! », etc.

Effets subjectifs

Il s’agit des effets basés sur les jugements et les sentiments de chaque personne. Leur durée dépendra du moment où commence la réaction émotionnelle suivante. Ainsi, cela facilite la mobilisation vers une autre émotion.

La surprise est un sentiment difficile à définir en raison de la quantité de stimuli qu’elle peut causer. D’autre part, dans de nombreux cas, la surprise agit comme un prologue ou un prélude à une autre émotion. C’est-à-dire qu’après avoir été surpris plusieurs fois, nous nous sentons heureux ou en colère.

Peut-être est-ce du fait de cette nature de prologue qu’il s’agit de l’émotion la plus courte de toutes. Pour autant, cela n’enlève rien au niveau évolutif. Par conséquent, la surprise facilite les processus d’attention, les comportements d’exploration et la curiosité face à des situations étranges. Elle dirige les processus cognitifs vers la situation qui se présente.

Et bien que nous n’en parlions généralement pas, nous en faisons souvent l’expérience. En fait, c’est l’une des clés de la publicité virale. La preuve en est l’étude menée pour Revue scientifique ibéro-américaine de communication et d’éducation par Alberto Dafonte Gómez, dans le cadre de laquelle ce dernier analyse les vidéos les plus partagées et suggère que 76% des vidéos les plus célèbres utilisent la surprise comme ressource.

En outre, c’est une émotion altruiste. Elle favorise la réaction émotionnelle et comportementale ultérieure de l’analyse de la situation nouvelle. Ainsi, cela nous prépare à passer rapidement à une autre émotion.

 

  • Gómez, A.D. (2014). Claves de la publicidad viral: De la motivación a la emoción en los vídeos más compartidos. Comunicar: Revista científica iberoamericana de comunicación y educación, 43, pp. 199-207.
  • Montañez, M.C. (2005). Psicología de la emoción: el proceso emocional. Universidad de Valencia.