La psychologie de Steve Jobs : pourquoi a-t-il éduqué ses enfants sans iPad ?

1 juin 2016 dans Curiosités 243 Partagés

Il y a quelques jours, on a pu lire dans la presse que Steve Jobs interdisait à ses enfants d’utiliser certaines de ses plus grandes créations telles que l’iPad ou l’iPhone

La question que beaucoup de gens (en particulier les fidèles de la marque) se sont posés quand ils ont appris la nouvelle a été : « Pourquoi ? », ou autrement dit « Pour quelle raison Steve Jobs a-t-il préféré éloigner ses enfants de ces outils technologiques ? »

Grâce à l’interview que Nick Bilton, journaliste pour The New York Times, a eu l’occasion de réaliser en 2010 auprès du créateur du puissant groupe qu’est Apple, nous avons pu avoir la réponse à cette question.

A la question « Vos enfants doivent adorer l’iPad, n’est-ce pas ? » que Bilton lui a posée, Steve Jobs répondit tout simplement « Ils ne l’utilisent pas, car à la maison, nous limitons l’accès que peuvent avoir nos enfants à la technologie« .


 « Ceux qui sont assez fous pour penser qu’ils peuvent changer le monde sont ceux qui le font. »

-Steve Jobs-


stevejobs1-1024x576

La raison pour laquelle les enfants de Steve Jobs n’utilisent pas l’iPad

La conclusion que l’on peut tirer d’une telle réponse, c’est que l’inventeur d’une grande partie de la technologie la plus célèbre est une des rares personnes qui puissent entrevoir les dangers que présentent son usage permanent ; voilà une information qui fait réfléchir et qui mérite que l’on s’y attarde.

Dans l’imaginaire de la plupart des gens, le foyer de Jobs est un paradis de technologie rempli d’écrans tactiles et sensoriels où chaque membre de la famille possède son propre iPhone et son propre iPad.

Un autre élément pouvant nous surprendre nous mortels qui abusons de la technologie, c’est que la plupart des dirigeants des entreprises les plus renommées de la Silicon Valley limitent le temps que leurs enfants passent devant les écrans d’ordinateur, de téléphone portable ou de tablette ; Jobs n’est donc pas le seul.

L’abus de la technologie peut générer une addiction

Prenons l’exemple de Chris Anderson, directeur de l’entreprise 3D Robotics et créateur de drones qui a avoué avoir vécu cette addiction et « les dangers de la technologie ». Par conséquent, il restreint l’accès que ses enfants peuvent y avoir. « Je l’ai vécu, et je ne veux pas que mes enfants vivent la même chose », confia Anderson dans une interview.

Le co-fondateur de Twitter, Ewan Williams, avoue préférer que ses enfants se développent grâce à des livres plutôt qu’à des iPads ; lui et son épouse Sara ont donc acheté des centaines de livres imprimés pouvant être susceptibles d’intéresser leurs enfants et en ont mis un peu partout dans la maison.

Il a été prouvé qu’abuser de la technologie peut donner lieu à des addictions aux dispositifs électroniques, ou bien mener certaines personnes à se heurter à un contenu négatif et violent.

Il est curieux de voir de quelle façon nous avons évolué socialement ; aujourd’hui, plutôt que d’avoir recours à la télévision, les parents distraient leurs enfants grâce à des gadgets. C’est alors l’iPad qui se charge de leur éducation.

amis en train de prendre un café

Le côté positif de l’usage des outils technologiques

On ne peut pas le nier, il y a également toute une série d’applications et d’outils pouvant nous permettre de stimuler et de développer notre intelligence.

Le côté « obscur » de ces applications et de ces outils est lié à l’idée que peu à peu, ces derniers remplaceront le contact humain, et écarteront du même coup la possibilité d’une éducation basée sur l’amour.

Probablement que si on vous demandait votre avis à ce sujet, vous répondriez que selon vous, faire disparaître complètement la technologie de nos vies serait une mesure stricte et radicale, voire même insensée, puisque la technologie représente une grande partie du monde dans lequel on vit aujourd’hui.

Un éventuel retrait de l’aspect technologique générerait un isolement social chez les enfants.

Or, malgré tout, il est évident que le choix qu’ont fait certains parents de se demander quel est le véritable bénéfice de la technologie peut faire réfléchir, surtout quand on pense à la facilité d’accès dont on dispose.

Peut-être le comportement le plus bénéfique et le plus intelligent pourrait-il consister à limiter l’emploi de gadgets, à essayer de proposer à nos enfants et notre compagnon/compagne des exercices qui leur permettent de se déconnecter de cette technologie si froide, à être seul face au monde et à se connecter plus souvent avec la nature, chose que nombreux d’entre nous considèrent même comme utopique. Et vous, qu’en pensez-vous ?


« Ne laissez pas le bruit des opinions des autres faire taire votre voix intérieure. »

-Steve Jobs-


A découvrir aussi