La neuropsychologie du développement infantile

· 13 mai 2019
Comment le cerveau des enfants se développe-t-il ?

Au cours de ces dernières décennies, l’intérêt pour les problèmes d’apprentissage et de développement chez les enfants n’a cessé de croître. C’est ainsi qu’est née la neuropsychologie du développement infantile. Cette discipline aborde la relation qui existe entre le processus maturatif du système nerveux central et le comportement au cours de l’enfance. Elle donne aussi une place centrale à l’évaluation du neurodéveloppement dans la prévention et la détection précoce de possibles troubles.

Chávez (2003) nous dit que, pour déterminer si un enfant présente des problèmes au niveau de son neurodéveloppement, il est important de connaître l’organisation et le développement normal du système nerveux central. En effet, la connaissance du système nerveux et de son développement constituent la base pour la prévention et la détection de différents troubles.

De la même façon, Rains (2003) fait référence aux altérations dans le système nerveux et la maturation cérébrale dues à des causes prénatales, périnatales et postnatales. Ces altérations, dans la quasi totalité des cas, débouchent sur des troubles neuropsychologiques dans l’enfance. Si ceux-ci ne sont pas détectés à temps, leurs séquelles peuvent augmenter; c’est pour cela que les auteurs soulignent l’importance de la neuropsychologie du développement infantile.

D’autres auteurs, comme Weber et Reynolds (2004) insistent sur l’influence des facteurs environnementaux dans le développement cérébral. Ils ont pour cela réalisé des études dans lesquelles ils ont analysé l’association entre la plasticité cérébrale et les événements traumatiques au cours de l’enfance. Ces scientifiques expliquent qu’aux Etats-Unis, sur tous les enfants qui ont subi une maltraitance (un événement traumatique), entre 27% et 100% développent des séquelles physiques, comportementales, sociales, cognitives ou des problèmes émotionnels.

Il semblerait donc que l’étude de la neuropsychologie du développement infantile se concentre sur les facteurs de risque et les possibles troubles psychopathologiques et neuropsychologies dont les enfants peuvent souffrir par la suite.

neuropsychologie du développement infantile

Origine des lésions cérébrales infantiles

Selon les auteures Cuervo et Ávila, l’étiologie des lésions cérébrales infantiles peut être classé selon divers indicateurs, en fonction du moment où elles ont lieu :

  • Prénatales (toxoplasmose, malnutrition intra-utérine, maltraitance intra-utérine, entre autres)
  • Périnatales (hypoxie, méconium…)
  • Postnatales (traumatismes crânio-encéphaliques, infections, malnutrition…)

Il est donc important de réaliser une histoire clinique complète au moment de l’évaluation. Celle-ci doit inclure toutes les informations sur les caractéristiques et les conditions de développement au cours des premières années de vie. Certains auteurs classifient les principales causes de lésion cérébrale selon le type de dommage en différentes catégories :

  • Traumatiques
  • Vasculaires (hémorragies)
  • Infectieuses (méningite, toxoplasmose)
  • Métaboliques (galactosémie)
  • Neurotoxiques

Ces auteurs soulignent l’importance de la plasticité cérébrale et de la maturité neuropsychologique dans l’enfance pour évaluer les séquelles et la récupération après une lésion.

Évaluation de la neuropsychologie du développement infantile

Certains auteurs affirment que l’évaluation de la neuropsychologie du développement infantile n’est pas pareille que celle d’un adulte. Ceci est dû au fait que la neuropsychologie du développement étudie principalement le développement des fonctions cognitives et leur relation avec la maturation cérébrale tout au long du cycle vital. La neuropsychologie du développement infantile, elle, se concentre sur :

  • Dans un premier temps, les différences qui existent au niveau de la maturation cérébrale, de la naissance à l’adolescence.
  • Les différences entre le cerveau adulte et le cerveau en développement.

Maturité neuropsychologique

La maturité neuropsychologique se définit comme le niveau d’organisation et le développement maturatif qui permet un épanouissement des fonctions cognitives et comportementales, en fonction de l’âge chronologique de la personne. Les changements au cours du développement sont particulièrement soulignés, surtout ceux qui ont lieu dans l’enfance.

Ainsi, l’évaluation et l’intervention de la neuropsychologie du développement infantile doit partir d’objectifs spécifiques en fonction de l’âge de l’enfant.

neuropsychologie du développement infantile

Évaluation du développement infantile

Dans l’enfance, l’étiologie des troubles neuropsychologiques peut se séparer en deux groupes :

  • Les sujets avec une affectation spécifique du développement maturatif.
  • Les sujets qui, après un développement initial normal, souffrent d’un accident pathologique qui laisse des séquelles et altère ce développement de façon locale ou diffuse.

Aires qui doivent être évaluées en neuropsychologie infantile

  • Motricité
    • Adresse manuelle
    • Orientation droite-gauche
    • Praxies orofaciales
    • Contrôle verbal de la motricité
  • Perception
    • Visuelle
    • Auditive
    • Tactile
  • Langage.
    • Capacités réceptives et expressives du langage oral
    • Aspects psycho-éducatifs
  • Mémoire
    • Verbale et non verbale
    • À court et à long terme

Quelques tests neuropsychologiques du développement infantile

  • Questionnaire de maturité neuropsychologique infantile
  • Test ENI (Évaluation Neuropsychologique Infantile)

Il est donc évident que l’intervention neuropsychologique du développement infantile doit être générale. Actuellement, dans notre société, la détection, la rééducation et la stimulation de fonctions favorisant la maturité neuropsychologique sont plus qu’urgentes. Il est donc important de voir se développer des disciplines comme la neuropsychologie du développement infantile, pour prendre soin de la santé des enfants.

 

 

1. Martínez, Á. C., & Matamoros, A. M. Á. (2010). Neuropsicología infantil del desarrollo: detección e intervención de trastornos en la infancia. Revista iberoamericana de psicología: ciencia y tecnología, 3(2), 59-68.

2. Rains, G. D., & Campos, V. (2004). Principios de neuropsicología humana. México: McGraw-Hill.

3. Chávez, R. (2003). Neurodesarrollo neonatal e infantil. México: Editorial Médica Panamericana.

4. Weber, D. A., & Reynolds, C. R. (2004). Clinical perspectives on neurobiological effects of psychological trauma. Neuropsychology Review, 14(2), 115-129.

5. Montañes, P. & De Brigard, F. (2005). Neuropsicología Clínica y Cognoscitiva. Bogotá: Universidad Nacional.

6. Ardila, A., & Rosselli, M. (2007). Neuropsicología clínica. Editorial El Manual Moderno.

7. Portellano, J. A. (2005) Introducción a la Neuropsicología.

8. Capilla, A., Romero, D., Maestu, F., González, J., & Ortiz, T. (2003). Neuropsicología del desarrollo y neuroimagen. Revista de Neurología, 37, 667-697.

9. Portellano, J. A., Mateos, R., Martínez, R., Granados, M., & Tapia, A. (1999). Cumanin. Cuestionario de madurez neuropsicológica infantil.

10. Manga, D., & Ramos, F. (2001). Evaluación de los síndromes neuropsicológicos infantiles. Revista de Neurología, 32(7), 664-675.