La musique renforce les relations personnelles

La musique est une source de bien-être et de satisfaction. Mais que se passe-t-il lorsque nous partageons la musique avec d'autres personnes ? Dans cet article, nous vous expliquons comment la musique renforce les relations.
La musique renforce les relations personnelles

Dernière mise à jour : 04 mars, 2021

La musique joue un rôle fondamental dans de nombreuses sociétés. Depuis la nuit des temps, elle est le protagoniste de rites, de cortèges, de signes d’identité. Et, en définitive, nous pouvons parler de la musique comme un moyen d’expression humaine. Par ailleurs, dans la section sociale, nous pouvons dire que la musique renforce les relations personnelles.

Ainsi, nous pourrions dire que la musique a également été essentielle dans l’histoire de l’évolution. Entre autres raisons, telles que la séduction sexuelle, le fait qu’elle est si importante peut être dû au fait que la musique renforce les relations personnelles.

Les raisons qui font que la musique nourrit les relations personnelles sont nombreuses et variées. Parmi les raisons plus générales, et non exclusives à la musique, figurent le partage de l’attention vers un objectif commun et l’expérimentation de sensations positives lors d’une activité partagée.

Plus précisément, la musique nous amène à partager le rythme, ce qui favorise la synchronisation entre deux ou davantage de personnes. D’autre part, de nombreuses études indiquent que la clé réside dans la ségrégation conjointe des hormones. C’est l’un des chemins qui renforce les relations personnelles.

Un couple qui danse ensemble lors d'une fête.

La musique renforce les relations via la synchronisation entre les personnes

Qu’il s’agisse de danser, de chanter ou de jouer des instruments ensemble, la musique permet aux personnes de se synchroniser. L’effet de la synchronisation sur les liens personnels semble reposer sur le rapport entre le mimétisme (ou l’imitation) et la symbiose.

Le fait d’effectuer le même pas de danse ou de chanter les mêmes chansons augmente l’entente mutuelle. Et la symbiose augmente la probabilité de reproduire une même activité. De cette manière, une boucle positive est créée dans laquelle les personnes impliquées se rapprochent.

Par ailleurs, observer les actions des autres entraîne l’activation des réseaux neuronaux impliqués dans l’exécution de l’activité grâce aux neurones miroirs. Il est possible que la participation à la même activité et l’activation des mêmes réseaux augmentent la difficulté de distinguer entre l’un et l’autre, créant ainsi un lien entre les deux.

“La musique est un acte social de communication entre les personnes, un geste d’amitié, le plus fort qui soit”.

-Malcom Arnold-

Le rôle des hormones

On a observé que la musique génère une augmentation de la dopamine, de la sérotonine et de l’ocytocine. Cette dernière est un neuropeptide qui est sécrété également pendant l’allaitement, pendant l’acte sexuel ou en faisant du sport.

Sa sécrétion est associée à une augmentation de la confiance, de l’empathie, la générosité, du contact visuel, à une amélioration de la mémorisation des visages, etc. Tout ces ingrédients améliorent sans aucun doute les relations personnelles.

Une étude réalisée en 2015 a comparé deux groupes : l’un devait chanter une chanson improvisée, et l’autre, une chanson préétablie. Il a été observé que l’effet était plus important dans le groupe d’improvisation. Il a ainsi été conclu que la musique induit une fluidité sociale entre les personnes grâce à la synchronisation nécessaire à l’improvisation.

Un groupe de jeunes qui dansent sur la plage.

Les endorphines

Le rôle de l’ocytocine a été le plus étudié en rapport avec la musique. Cependant, les endorphines pourraient également être d’une grande importance.

Ces peptides sont sécrétées lors d’activités synchronisées ou pendant l’exercice, et sont essentiels lors de la régulation des systèmes de récompense, la motivation sociale et la perception des sensations agréables. Par conséquent, lorsque nous libérons une grande quantité d’endorphines, nous augmentons aussi notre affection positive.

Ce “bon sentiment” que produisent en nous les endorphines implique que tous ce que nous expérimentons sur le moment est perçu de façon positive et significative. Cela renforce alors les liens et les interactions positives.

Les caractéristiques de la musique pourraient être comparées au fonctionnement d’un orchestre. Elle nous fait bouger : le rythme nous emporte, nous fait danser et chanter. Ce sont certainement tous ces effets qui nous font nous rapprocher les uns des autres.

Ce qui est indéniable, c’est que la musique nous relaxe, nous divertit. Enfin, elle est le contexte d’expériences inoubliables que nous partageons avec ceux qui nous entourent.

Cela pourrait vous intéresser ...
Quel impact la musique a-t-elle sur votre cerveau ?
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Quel impact la musique a-t-elle sur votre cerveau ?


  • Tarr, B., Launay, J. y Dunbar, R.I.M. (2014). Music and social bonding: “self-other” merging and neurohormonal mechanisms. Frontiers in Psychology, 5:1096.