Glandes pituitaire et pinéale : fonctions et caractéristiques

· 3 mai 2018

Les glandes pituitaire et pinéale régulent en grande partie notre processus hormonal. Elles correspondent à un petit centre de pouvoir au sein de notre cerveau. D’ailleurs, Descartes les a définies comme étant le siège de notre âme. Ainsi, ce laboratoire chimique sophistiqué intervient dans des processus basiques tels que le sommeil et la relaxation, le vieillissement, l’équilibre de la thyroïde…

Chaque fois que nous cherchons une information sur ces minuscules glandes, il est commun de tomber sur des références multiples provenant du monde spirituel. Il ne faut pas trouver cela étrange. Ce « troisième œil » se connecte pour beaucoup à notre volet le plus magique et intuitif. En fait, au-delà de l’univers énergétique et transcendantal, l’empreinte de ces structures dans notre culture est due au fait qu’elles soient connectées aux cycles de la lumière et des ténèbres.

« Elles sont appelées les glandes maîtresses voire même notre troisième œil. Les glandes pituitaire et pinéale configurent l’usine qui régule nos hormones afin de garantir notre équilibre et notre bien-être. »

L’être humain règle ses rythmes biologiques en synchronisation avec la nature. La lumière du soleil configure ce canal qui stimule les petits noyaux de notre cerveau. Les glandes pituitaire et pinéale sont comme des chefs d’orchestre. Elles imposent un rythme parfait à notre croissance, notre maturité sexuelle, notre température et même nos émotions…

Un quelconque déséquilibre impacte directement notre bien-être.

illustration de la glande pinéale

Glandes pituitaire et pinéale, quelles sont leurs fonctions ?

Il existe une idée très connue en lien avec la glande pituitaire et pinéale. Etant si petites (un peu moins de 8mm), elles reçoivent un grand flux de sang. Pour autant, leur importance est déterminante. Nous ne pouvons donc pas ignorer un autre détail : elles sont très sensibles à nos styles de vie.

Voyons en détail la fonction de chacune d’entre elles.

Glande pituitaire ou hypophyse

Un aspect fascinant de cette glande est l’importance avec laquelle elle se connecte avec notre environnement. Sur la base de toute l’information qu’elle reçoit de nos sens et du thalamus, elle libère une série d’hormones avec laquelle parvenir à nous ajuster à mieux réagir aux demandes extérieures.

  • La glande pituitaire ou hypophyse facilite la connexion sociale et nous aide à réagir face aux dangers.
  • Elle favorise la libération d’ocytocine afin de renforcer notre lien avec nos partenaires, nos enfants, etc.
  • Elle stimule la libération d’hormones surrénales afin que nous puissions mieux supporter le stress.
  • La glande pituitaire travaille en plus en association avec l’hypothalamus.
  • La glande pituitaire influence d’ailleurs ce dernier qui est en lien direct avec nos émotions et notre mémoire.
  • Ainsi et grâce à cette union, ce que nous pensons et percevons au travers des sens se traduit par un état émotionnel.

D’autre part, il est également important de souligner l’implication de cette glande dans différents processus biologiques :

  • La glande pituitaire régule le métabolisme.
  • Elle stimule l’hormone stimulante (FSH) et l’hormone lutéinisante (LH) qui libèrent œstrogènes, testostérones et progestérone.
  • On sait aussi qu’elle stimule la prolactine, nécessaire à la production de lait.
  • Elle intervient également dans la production des mélanocytes afin de prendre soin de la pigmentation de notre peau.
  • Elle stimule l’hormone de croissance et le développement humain.
les différentes glandes associées au cerveau

La glande pinéale : la régulatrice des cycles

Les glandes pituitaire et pinéale partagent des fonctions mais sont à la fois très proches. Cependant, la glande pinéale a toujours suscité le plus d’intérêt d’un point de vue mystique et spirituel. Cela peut s’expliquer par sa forme d’arbre, sa fragilité ou par le fait qu’elle ait besoin d’obscurité pour fonctionner de manière efficace.

Si nous faisons référence à la fragilité, c’est pour une raison très alarmante : une fois que nous atteignons l’adolescence, son activité commence à se réduire. Il est commun d’atteindre l’âge adulte avec une glande pinéale qui commence à nous montrer des signes de calcification. Sa sensibilité à notre environnement, l’alimentation, l’environnement toxique et notre style de vie réduisent parfois son bon fonctionnement.

Voyons désormais les processus régulés par la glande pinéale :

  • Elle régule notre rythme circadien et induit le sommeil.
  • Cette glande nécessite l’obscurité pour sécréter de la mélatonine.
  • On la considère comme étant la clé de la maturation sexuelle.
  • Un trouble de la glande pinéale peut générer l’apparition d’un trouble affectif saisonnier et la dépression.

Comment pouvons-nous mieux prendre soin des glandes pituitaire et pinéale ?

Dans l’actualité, l’intérêt pour les glandes pituitaire et pinéale augmente. Au-delà du champ mystique et spirituel, nous trouvons chaque fois plus de travaux sur le sujet qui sont destinés au grand public. Un exemple, est le Journal of Pineal Research, dans lequel sont publiées des études intéressantes et pratiques au sujet de ce « troisième œil » aux fonction endocriniennes.

Ces structures sont l’exemple clair de la manière avec laquelle notre système endocrinien intervient dans notre comportement et notre personnalité. En fait, on sait qu’il peut avoir un impact important sur notre qualité de vie. Il peut également favoriser le développement de maladies telles que l’hypothyroïdisme ou l’hyperthyroïdisme. Notre poids et notre métabolisme n’en sont pas les seuls affectés. L’état de motivation et même notre sommeil nocturne sont des effets de ce trouble hormonal.

prendre soin des glandes pinéale et pituitaire

En fait, le fait de connaître la manière avec laquelle nous devons prendre soin de ces structures n’est jamais trop. Si nous prenons en compte les propositions qui suivent, les glandes pituitaire et pinéale ne nous en seront que reconnaissantes.

  • Ayez une alimentation la plus naturelle possible, libre de pesticides, de colorants et de conservateurs…
  • Optez pour les aliments issus de l’agriculture biologique et consommez-les crus : ils réduisent la calcification de la glande pinéale.
  • Améliorez l’apport des vitamines D, A et du complexe B, ainsi que des minéraux tels que le magnésium ou le manganèse.
  • Ajustez-vous aux cycles naturels : si vous vivez en harmonie avec les heures du jour en vous reposant dans l’obscurité, ces glandes vous en seront reconnaissantes.R
  • Réduisez et limitez votre exposition aux lumières bleues émises par les dispositifs électroniques.

Pour conclure, il est important d’avoir à l’esprit qu’entre ces deux glandes, la plus importante est certainement la glande pituitaire, ou hypophyse. C’est la structure endocrinienne la plus importante car c’est celle qui régule pratiquement tous les processus de notre organisme. Prendre soin d’elle en vaut la peine, et pour y parvenir, il est important d’ajuster notre style de vie à une approche plus saine et plus en accord avec le développement naturel du jour.