Géopolitique : comment fonctionne le monde

· 22 mai 2018

Les bars ont de nombreuses fonctions. L’une d’elles est de rendre le monde meilleur. Le café et la bière ne sont que des excuses utilisées pour résoudre les problèmes mondiaux. De nombreuses alternatives politiques, qui paraissent toujours meilleures aux véritables, sont émises dans les bars. Cependant, si nous voulons affiner nos approches et émettre des propositions plus adaptées à la réalité, nous devrons faire de la géopolitique.

La géopolitique est une science qui traite de l’étude des effets de la géographie, tant humaine que physique, sur la politique internationale et les relations internationales. Il s’agit d’une méthode d’étude de la politique étrangère destinée à comprendre, expliquer et prédire le comportement politique international à travers des variables géographiques. Si vous souhaitez être le plus admiré lors de débats ou, au moins, le plus pertinent aux vues de ses idées, continuez de lire ce qui suit.

La géopolitique présente quatre impératifs. Ces impératifs conditionneront le comportement politique des différents pays ; en effet, tout comportement d’un pays devrait être conforme à ces impératifs. Le premier impératif est que tous les pays veulent atteindre et maintenir un niveau de pouvoir adéquat. Ensuite, que le plus important pour tout pays est de maintenir l’unité territoriale. De sorte que les pays défendront leurs frontières. Enfin, les pays ont besoin de connexions fiables et durables avec d’autres pays.

« La géopolitique est une science qui étudie les effets de la géographie sur la politique internationale et les relations internationales. »

géopolitique

Atteindre et maintenir un niveau de pouvoir adéquat

L’objectif principal de tout pays est de survivre, et son impératif est d’atteindre et de maintenir un niveau de pouvoir adéquat. Dans ce cas, disposer de pouvoir consiste à avoir la capacité d’influencer un autre pays. Il s’agit d’amener un autre pays à faire ce que nous voulons, même si cette action s’avère dommageable pour ledit pays ou que ce dernier ne souhaite pas la réaliser. Bien que la puissance militaire soit ce qui ressort le plus ici, il ne s’agit toutefois pas de l’unique recours sur lequel les pays peuvent compter. Il existe également le pouvoir doux, composé de la culture, de l’éducation, des affaires, de l’innovation, etc. Ce type de pouvoir peut également permettre d’influencer d’autres pays.

Atteindre le pouvoir ne signifie pas être le pays le plus puissant. Ceci reste très éloigné des possibilités de la plupart des pays. Par conséquent, il suffit d’être plus puissant que les pays avec lesquels nous sommes en concurrence pour atteindre un niveau de pouvoir adéquat. Des actions internes peuvent être menées à cet effet, telles que l’augmentation des capacités économiques ou militaires, mais il est également possible de renforcer les alliances avec d’autres pays ou de mettre un terme à des alliances existant avec d’autres pays.

Les stratégies pour augmenter le pouvoir

Certaines des stratégies le plus souvent utilisées pour augmenter le pouvoir seraient :

  • Contrebalancer : cette stratégie consiste à équilibrer le pouvoir entre plusieurs pays. Dans le cas du Moyen-Orient, il est essayé à ce que le pouvoir des pays tels que l’Arabie saoudite et l’Iran, soit similaire. Si ces pays conservent un pouvoir similaire, aucun ne prendra le contrôle de la région et il sera plus facile de négocier avec eux.
  • Chantage : lorsque nous avons davantage de pouvoir qu’un autre pays ou que nous disposons de ressources que l’autre veut, nous pouvons le faire chanter. Par exemple, menacer un pays d’entrer en guerre  contre lui si des relations d’affaires plus nous étant plus favorables ne sont pas établies.
  • Saigner : si un pays est dans une mauvaise situation, qu’il est en guerre, et que nous ne faisons rien, nous le laissons saigner et perdre le pouvoir. De sorte que notre pays gagnera en pouvoir.
  • Transmettre la charge à un autre : laisser un autre s’occuper des problèmes. Si le pays voisin a des problèmes, nous pouvons toujours attendre qu’un autre pays lui vienne en aide.
  • Guerre : entrer en guerre avec un autre pays peut augmenter notre pouvoir si nous gagnons la guerre. Notamment notre pouvoir sur le pays avec lequel nous nous battons. Cette stratégie est néanmoins mal vue et nécessite un investissement important.
organisation de la géopolitique

Garder le pouvoir

En répondant au premier impératif, d’autres surgissent qui aident à atteindre le premier. De sorte que les pays cherchent à maintenir leur unité territoriale. Aucun pays ne voudra de révoltes internes. Ces dernières ne feraient que nuire à leur image face aux autres pays et affaibliraient leur pouvoir. Un exemple clair de ceci est vécu en Espagne avec le cas de la Catalogne. Les mouvements séparatistes sont une menace pour la survie des pays.

Les pays doivent protéger leurs frontières pour survivre. Les frontières entre pays peuvent constituer une menace lorsque le pays voisin est un ennemi. Les frontières entre l’Espagne et le Maroc, situées dans les villes de Ceuta et Melilla, ont été le théâtre de plusieurs conflits. L’objectif de l’Espagne est de maintenir de bonnes relations avec le Maroc. Le contraire pourrait constituer une menace puisque le Maroc pourrait laisser la frontière ouverte à des milliers de personnes.

Enfin, compte tenu de l’augmentation de pouvoir, un autre impératif est d’assurer des connexions externes. Le maintien de relations d’affaires est nécessaire à la survie de tous les pays. Stocker les biens qui manquent et vendre les biens dont le pays dispse est nécessaire pour améliorer l’économie. De bonnes relations comerciales peuvent augmenter le pouvoir d’un pays. Le comportement des pays, leurs relations internationales peuvent être interprétés sur la base de ces quatre impératifs. Si nous prenons également en compte la géographie, la représentation graphique du territoire et les frontières entre les pays, nous parlons alors de géopolitique.