Fritz Perls, un personnage curieux de l’histoire de la psychologie

10, septembre 2017 dans Psychologie 64 Partagés
Fritz Perls psychologie

Friedrich Salomon Perls, plus connu sous le nom de Fritz Perls, médecin, psychiatre et psychanalyste allemand est considéré comme le père de la « Gestalt Thérapie « . Il s’agit d’un homme contradictoire et fascinant qui consacra sa vie aux cercles intellectuels, aux débats théoriques et aux voyages à travers le monde. 

Il est né dans un ghetto juif, à Berlin, le 8 juillet 1893. Il avait deux soeurs aînées, Else et Grete. Son père, Nathan, était négociant en vin et était souvent absent de la maison. Sa mère, Amalia, qui venait d’une famille appartenant à la petite bourgeoisie, lui inculqua l’amour de l’art, amour qui accompagnera Perls tout au long de sa vie.


« L’objectif de la thérapie est de s’assurer que le patient prenne conscience qu’on le traite, qu’il perçoive son univers et qu’il fasse usage de son intellect. »

-Fritz Perls-


Lors d’une interview, Grete a décrit l’enfance de son frère comme « sauvage ». C’était un enfant difficile, bien que studieux. Il étudia au lycée Mommsen-Gymnasium de Berlin, centre éducatif relativement sévère, où l’antisémitisme pouvait se ressentir de toute part. Perls en fut expulsé à l’âge de 13 ans. Comme punition, son père l’obligea à travailler comme apprenti dans un magasin.

La relation que Perls entretenu avec son père a toujours été conflictuelle. Dans son journal, il décrit son progéniteur comme un homme hypocrite et ambivalent, qui détestait sa mère et la trompait avec d’autres femmes. Le rejet de son père était tel que Perls refusa d’assister à ses obsèques.

Fritz Perls et sa rencontre avec la philosophie et la psychanalyse

De sa propre initiative, Fritz Perls repris ses études au sein d’une école humaniste, l’Askaniches Gymnasium. C’est à cette époque qu’il rencontra Max Reinhardt, directeur de théâtre, qui cultiva sa passion pour cet art, passion qui durera jusqu’à sa mort.

Plus tard, il débuta des études de médecine. Peu de temps après éclata la Première Guerre Mondiale et Perls s’enrôla comme volontaire de la Croix-Rouge. Cette expérience le marqua profondément, même s’il n’en parla que de nombreuses années plus tard dans sa biographie intitulée La vie dans l’agonie de la fosse : l’horreur de la vie et l’horreur de la mort.

fritz perls psychologie

En 1920 Fritz Perls reçut son diplôme de médecin de l’Université Frederick Wilhelm de Berlin. Il se spécialisa plus tard en Neuropsychiatrie. Il rencontra par la suite le philosophe Friedlander, dont l’influence sera déterminante dans son travail. En 1923, il décida de voyager à New York, mais en revint frustré car il ne lui fut pas permis de valider son diplôme dans la mesure où il ne parlait pas anglais. Son malaise l’incita à débuter une psychanalyse avec Karen Horney. Cette expérience changea sa vie.

Perls fut fasciné par la psychanalyse et se fixa pour objectif de devenir psychanalyste. Il dû cependant déménager à Francfort pour occuper le poste d’assistant d’un psychiatre dénommé Kurt Goldstein, lequel travaillait sur les postulats de la psychologie de Gestalt. C’est là qu’il rencontra Laura Possner, étudiante qu’il épousa deux ans plus tard alors que sa famille ainsi que sa psychanalyste de l’époque, Clara Happel, étaient en désaccord avec cette relation. Perls avait alors 36 ans et Laura 24.

Il a commencé à exercer un an plus tard comme analyste à Vienne, et devint, en 1928, thérapeute à temps plein à Berlin. Entre ce moment et 1930, Perls fit une psychanalyse avec Eugen Harnick puis avec Wilheim Reich. Ce dernier était un disciple de Freud lui-même, mais s’était détourné de ses postulats. Une grande partie de la théorie que développa Perls par la suite trouvait son inspiration dans l’approche de Reich.

La naissance de la Gestalt Thérapie

Avec la prise de pouvoir par Hitler, Fritz Perls s’enfuit en Hollande, mais il ne pu obtenir de permis de travail. Après avoir souffert de grandes difficultés avec sa femme et sa fille récemment née,Il trouva un poste de psychanalyste didactique à Johannesburg (Afrique du Sud) grâce à l’aide de Ernst Jones. Ils fondèrent, avec sa femme Laura, l’Institut Sud-africain de Psychanalyse. Il fut invité en 1936 à un congrès à Prague où les théories qu’il exposa causèrent un important émoi. Cet événement l’attrista et marqua le moment de sa rupture avec la psychanalyse traditionnelle.

Fritz Perls psychologie

Avec l’aide de sa femme, Perls commença à façonner ses propres postulats. Il déménagea à New York en 1942 et publia son premier livre Le Moi, la faim et l’agressivité. Une révision de la théorie et de la méthode de Freud. Quatre ans plus tard il constitua « Le groupe des sept », avec d’autres intellectuels. C’est en 1951 qu’apparue ce que beaucoup considèrent comme la Bible de la nouvelle approche : Gestalt Thérapie : exaltation et croissance de la personnalité humaine.

Ce nouveau travail a vu le jour grâce aux contributions du poète Paul Goodman, qui transposa quelques unes de ses pages sous forme littéraire. Il s’agit d’un texte complexe rassemblant les thèses de la Psychologie de la Gerstalt, de psychanalyse, de phénoménologie, d’existentialisme et de pragmatisme américain. Suite à un voyage au Japon qu’il effectua plus tard, Perls y ajoutera quelques postulats issus du bouddhisme.

Le destin théorique de la Gestalt Thérapie est contradictoire. En 1956, Perls se sépara de Laura et chacun orienta la thèse de manière différente. Pendant que Laura et Paul Goodman restaient totalement fidèles aux principes initiaux, Perls se détourna de ce point de vue et incorpora certains principes du Zen ainsi que certaines lignes directrices des kibboutz israéliens. A la fin de sa vie, il se comportait davantage comme un gourou que comme un thérapeute. Il est mort d’une crise cardiaque après un long voyage.

Les postulats de la Gestalt Théorie

De manière très synthétique et simplifiée, nous pourrions affirmer que la Gestalt Théorie est un courant mettant l’accent sur la façon dont les sujets connaissent leur réalité plutôt que sur les faits qu’ils expérimentent. Elle ne montre pas ce qui arrive à un individu, mais la façon dont ce dernier perçoit la réalité. En d’autres termes, elle met l’accent sur les processus plutôt que sur le contenu. Cette approche fait partie de la psychologie humaniste et soutient trois principes fondamentaux :

papillon s'envolant d'une main dans un champ

  • L’accent est mis sur le « ici et maintenant ». Pour la Gestalt thérapie, les êtres humains ne perçoivent pas le passé, le présent et le futur comme des réalités séparées. Au contraire, les trois instants forment une même unité dont seul le présent dispose. Le passé comme le futur sont des projections de ce présent. Par conséquent, il s’agit ici de travailler sur le « ici et maintenant » afin de trouver comment résoudre les difficultés et accéder à un plus grand épanouissement personnel.
  • La prise de conscience. Pour élever son niveau de bien-être il est nécessaire de s’observer minutieusement soi-même. Ceci est la base pour concevoir de nouvelles façons de formuler l’expérience qui se vit « ici et maintenant ». C’est un chemin qui permet de repenser la perspective à partir de laquelle nous envisageons ce qui ne se produit pas et souligne la nécessité d’aborder l’expérience personnelle avec un regard différent.
  • Assumer la responsabilité. Le processus de prise de conscience doit conduire à un stade où il sera possible d’assumer les conséquences de nos actes. Si nous acceptons nos erreurs et élaborons des hypothèses quant aux risques que peut générer notre façon d’agir, alors nous accédons à l’autonomie. C’est ainsi que nous pouvons donner un but à notre existence, avec plus de liberté et de sens.

Enfin, la Gestalt Thérapie de Fritz Perls propose un processus d’intervention sur l’individu, pour que ce dernier arrive à reformuler ses représentations de la réalité, à organiser sa vie de manière plus autonome et à se focaliser sur ses propres capacités. Cette orientation fut mise en oeuvre tant dans le domaine clinique, social et que dans le monde du travail.

Bibliographie :

Biographie de Fritz Perls. (2017). Fritzgestalt.com.

Biographie de Friedrich Salomon Perls. (2017). Psicomundo.org.

Chicón, M. (2017). Fritz Perls: Biographie et Théories Principales – Lifeder. Lifeder.

Sarrió, C. (2017). Fritz Perls: Début de la Gestalt Thérapie– Partie 1. Gestalt Thérapie Valence Clotilde Sarrió.

A découvrir aussi