Films sur la solitude

La solitude est un état émotionnel raconté dans de nombreux films. ces derniers présentent différents profils de personnes seules qui nous invitent à réfléchir sur nos vies.
Films sur la solitude

Dernière mise à jour : 18 octobre, 2022

Le cinéma offre la possibilité de travailler sur plusieurs thèmes. Il devient un art polyvalent au regard des différents genres qui peuvent être présentés et, bien sûr, il devient une valeur sûre pour capter l’attention du spectateur avec des histoires intrigantes, surprenantes et dérangeantes. Pour cette raison, nous voulons présenter quelques films sur la solitude et la manière dont ils transcendèrent jusqu’à nos jours.

Parlons d’abord du concept de “solitude” lui-même. Il pourrait se définir comme l’état d’isolement d’un individu qui peut être conçu comme un sentiment ou simplement par l’action d’être seul dans un lieu.

Après tout, c’est une thématique très ample. Pour avoir une idée de son application dans le septième art, nous présenterons une série de films où la solitude devient le thème principal.

1. Les 400 coups (1959)

Maître François Truffaut réalise un film dans lequel un garçon de quatorze ans, Antoine Doinel, est séparé de l’affection de sa famille à la suite de problèmes conjugaux. D’autre part, il est l’échec scolaire et subi les exigences d’un enseignant. Dans ces circonstances, il décide de s’évader de la réalité désagréable qui l’entoure, avec son ami René, pour aller voir la mer.

Que peut-on retenir de cette histoire ? Une image déchirante est montrée d’un jeune adolescent qui, en réalité, ne veut que la stabilité, mais les circonstances sont allées à l’encontre de ses souhaits, de sorte qu’il se retrouve dans un état de solitude qui, combiné à l’immaturité et à la rébellion, font de ce film une histoire visuellement captivante.

“Attention : un cœur solitaire n’est pas un cœur.”

-Antonio Machado-

2. Le Samouraï (1967)

Les tueurs à gages apparaissent parfois comme solitaires et secrets. Eh bien, dans ce film, le réalisateur Jean-Pierre Melville nous montre l’image d’un meurtrier qui correspond à ce profil. L’intrigue de l’histoire montre le style de vie d’une personne inquiétante et sombre.

Le drame considérable se reflète à bien des égards. De toute façon, parmi les films sur la solitude, ce thriller psychologique vraiment intéressant.

3. Taxi driver (1976)

Martin Scorsese, l’un des grands réalisateurs de films, nous surprend avec une histoire qui montre au spectateur la solitude d’un environnement de corruption de rue. Dans ce cas, le  personnage de Travis est représentée, interprétée par Robert De Niro, un personnage sans foi dans le système qui souffre encore des conséquences psychologiques d’avoir combattu au Vietnam.

Au fond, dans Taxi Driver se reflète une image déplorable de la société du moment et où se reflète clairement l’empreinte de l’angoisse collective qui règne dans les rues.

4. Paris, Texas (1984)

Parmi les films sur la solitude, ce titre est peu connu, mais il montre une histoire controversée et, en même temps, pleine d’intrigues, de chagrin et de remords. Le réalisateur Wim Wenders façonne une histoire dans laquelle un père violent abandonne sa famille. Plus tard, des années plus tard, il tentera de revenir.

De toute évidence, la douleur est présente, car les blessures ne cicatrisent pas facilement, ce qui signifie peur et isolement social en raison de l’inconfort émotionnel qu’il subit. Ce sont les comportements que présente ce type de personne, comme l’a précisé le psychologue Juan Jose Sánchez-Sosa.

5. Le rayon vert (1986)

Réalisé par Éric Rohmer, il présente une histoire dans laquelle la solitude est identifiée à travers le personnage de Delphine, une jeune femme qui tente de se remettre d’une relation difficile qui s’est mal terminée et qui entend surmonter une rupture compliquée et douloureuse.

Elle voyagera et tentera d’oublier les mauvais moments, mais cela aggravera inévitablement sa solitude. Ainsi, au fur et à mesure que le film progresse, un point est atteint où le destin réserve une récompense positive.

6. Her (2013)

Le réalisateur Spike Jonze présente une histoire qui montre l’image solitaire d’un individu, Theodore. Il travaille dans une agence comme rédacteur de lettres pour des tiers. Le style de vie qu’il mène est emprunt de solitude et de déception. Cependant, tout va changer dès qu’il rencontre Samantha, un système vocal intelligent avec qui il a des conversations et se sent en compagnie.

Her fait partie des films sur la solitude dont l’histoire nous montre l’espoir de trouver le bonheur ; cependant, c’est quelque peu superflu, il établit un lien affectif avec un dispositif.

7. Christine (2016)

Un film indépendant qui suit la dure histoire d’une jeune journaliste nommée Christine. Le film, réalisé par Antonio Campos, illustre comment la solitude et la frustration peuvent mener à la dépression. Le déroulement de l’histoire déchaîne des moments de tension et des situations d’une grande intensité émotionnelle.

Bref, l’un des films les plus intéressants sur la solitude de ces dernières années et qui définit le comportement et les situations de nombreuses personnes aujourd’hui, à tel point qu’il peut les condamner à des moments critiques, comme l’explique la psychologue María Montero.

Cela pourrait vous intéresser …

Cela pourrait vous intéresser ...
Comprendre la solitude
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Comprendre la solitude

La solitude n'est pas négative, tant qu'on ne la pousse pas à l'extrême. Au contraire, avoir des moments pour être avec soi est nécessaire.



  • Cousins, M. (2005). Historia del cine. Barcelona: Blume.
    González, I. (2019). “Entre la realidad y el cine: la soledad”, en Revista Iberoamericana, 85(266), 267-272.
  • Montero, M., Lena, L., & Sánchez-Sosa, J. J. (2001). La soledad como fenómeno psicológico: un análisis conceptual. Salud mental, 24(1), 19-27.