Ce court-métrage nous apprend les valeurs de l’enfance

· 20 février 2016

Vous souvenez-vous des valeurs de votre enfance ? Réfléchissez-y et libérez-vous pendant un instant de vos inquiétudes, obligations et autres tensions.

C’est dans l’innocence de notre enfance que résident les valeurs qui donnent un plus grand sens à notre vie…des valeurs pourtant essentielles que l’on a méprisées et oubliées.

Du fait du rythme frénétique auquel notre quotidien nous soumet presque constamment, nous portons sur nos épaules de nombreuses responsabilités et autres obligations qui gâchent notre vie, nous empêchent de faire les choses que l’on aime vraiment, et limitent nos rêves ainsi que nos illusions en nous jetant dans un état d’insatisfaction et de vide existentiel.

 


Consacrons-nous vraiment notre temps à ce dont on a besoin, à ce que l’on aime et à ce qui donne un sens à notre vie ?


 

Nombreuses sont les questions sur lesquelles il faudrait réfléchir afin de finir par comprendre que l’on a besoin de changer de perspective.

Généralement, on évite de remettre en question ce que l’on fait, car on se concentre sur ce qu’on doit faire comme si nous n’avions pas d’autres choix.

Niña-con-los-brazos-cruzados

Vivre, c’est bien plus que respirer

A-t-on appris à découvrir et à ressentir notre bonheur ? Quand on était enfant, de façon totalement spontanée et naturelle, on disposait des recours nécessaires pour nous émerveiller face à tout événement que nous offrait la nature : voir les insectes courir, observer la pluie pendant des heures, perdre la notion du temps en explorant et découvrant le monde qui nous entourait, en jouant…

C’est dans notre enfance que nous nous sommes forgé notre capacité à profiter de notre bonheur et à entretenir l’illusion dans notre vie.

Malheureusement, avec le temps, on a perdu cette merveilleuse capacité en la remplaçant par des choses que l’on pense être meilleures pour notre vie adulte.

Mais, le chemin que l’on a emprunté est-il vraiment le meilleur pour nous ?

Souvent, tout ce qu’on a fait, c’est suivre les conseils des autres et leur faire confiance sur ce qui, selon eux, était le mieux pour nous ; on les a cru sans même remettre en question leurs dires.

 


On a parcouru un chemin empli d’obligations, et on perdu notre vraie capacité à être heureux, notre authentique essence


Retrouver les valeurs de notre enfance

En remettant nos vies en question, on ré-envisage notre chemin : jusqu’où veut-on aller, comment veut-on entreprendre cet trajet. Oublie-t-on notre bonheur ? Nous avons déjà fait le premier pas pour le retrouver…

Adulto-aprendiendo-a-vivir

Etre adulte, cela implique de nombreuses responsabilités et obligations, c’est certain, mais sûrement leur accordons-nous trop d’importance.

Par conséquent, toute notre attention et toute notre énergie sont consacrées à des choses qui ne concernent pas notre potentiel créatif, et du coup, on perd notre capacité à nous réinventer, nous découvrir et nous étonner, avec toute cette beauté qui nous entoure et qui fait partie du monde duquel on s’est éloigné.

Retrouver les valeurs de notre enfance, cela suppose de remettre en question la vie que l’on mène, de recouvrer l’illusion, d’accorder plus d’importance à nos besoins, et de prêter plus attention aux petits détails…d’apprendre à profiter en prenant le temps de découvrir toutes les choses qui nous passionnent.

 


Découvrez ces choses qui vous passionnent, consacrez-leur une part de votre temps, et permettez-vous d’en profiter. Votre vie aura ainsi un sens plus grand


Apprenons de l’enfance

On peut retrouver des valeurs comme l’innocence, la surprise, la curiosité, la bonté, la joie, etc.

Si on les observe avec attention et qu’on réfléchit, on peut apprendre plein de choses des enfants, et plus particulièrement leur spontanéité et leur tendance instinctive à se consacrer à ce qu’ils aiment, à trouver un prétexte pour jouer dans tout, et à faire de chaque événement quelque chose de quoi profiter.

 


« L’enfant a ses propres manières de voir, de penser et de ressentir ; il n’y a rien de plus ridicule que d’essayer de les remplacer par les nôtres. »
-Jean Jacques Rousseau-


Personne n’est mieux placé qu’un enfant pour nous apprendre à profiter du moment présent, à faire les choses en jouant, et à trouver de la satisfaction dans tout ce que l’on fait.


« Si votre vie ne vous permet pas de jouer, danser et vivre chaque jour qui passe…alors changez de vie. »