Coparentalité : de nouveaux modèles de parents

· 31 janvier 2018

La coparentalité est un nouveau modèle de famille. Les co-parents, sont ceux qui, sans entretenir de relation sexuelle ou affective, s’entendent afin de répondre à un besoin fondamental très concret : celui d’avoir un enfant. Ils partagent ainsi les responsabilités de la parentalité, d’éducation et de prise en charge. Une forme de coparticipation affective envers un enfant.

Nous sommes conscients que ce terme et de l’idée en tant que telle peuvent en surprendre plus d’un. Il est aussi possible que d’autres se disent qu’avec ce système on mette à mal le modèle parental classique où les enfants étaient le résultat d’une relation affective, notamment par le mariage. Cependant, il y a plusieurs aspects qui nous obligent à relativiser ou à questionner plusieurs de ces schémas traditionnels.

En premier lieu, on peut dire que la coparentalité, d’une certaine manière, est pratiquée depuis longtemps. Par exemple, à partir du moment où un couple se sépare donne lieu à la garde partagée, les deux ex-conjoints deviennent des co-parents. Des co-pères et co-mères, deux membres impliqués dans éducation des enfants et à qui à leur tour ne partagent rien de plus que ces enfants qui représente tout ce qu’ils ont en commun.

La coparentalité est une façon innovante d’être père et mère sans avoir d’autre lien que le désir express d’élever un enfant et de lui donner du bonheur.

D’un Autre côté, ce qui est le plus évident dans notre société, c’est que le modèle de famille, et surtout d’avoir des enfants, a changé. Nous avons déjà des familles monoparentales, des personnes qui choisissent d’être des parents ou des mères isolés. Nous avons des familles de sexe différent ou du même sexe qui deviennent pères et mères par insémination artificielle, adoption ou gestation pour autrui.

Ainsi, à l’heure actuelle, nous disposons déjà ce nouveau modèle, où nous pouvons contacter au travers de pages spécialisées en coparentalité d’autres personnes qui cherchent également à être pères ou mères. Des étrangers complets, qui après insémination artificielle, partageront l’aventure d’élever un enfant séparément, mais en harmonie. Arriver à des accords, établir équitablement des tâches, des temps et des responsabilités pour donner le meilleur à cet enfant.

figures représentant la coparentalité

La coparentalité et le besoin d’être parents

Notre société a changé, nous le savons. Cependant, ce qui se traduit par un meilleur bien-être, en de meilleures opportunités et surtout des chances égales pour les deux sexes s’accompagne souvent de plus d’un inconvénient. L’un d’eux est que les femmes reculent de plus en plus l’âge d’être mères. Ainsi, lorsqu’elles se sentent prêtes sur le plan personnel et financier pour franchir ce pas, il est fort possible qu’elles ne disposent pas de partenaire pour atteindre leur objectif.

La co-parentalité permet de connecter les gens d’un même désir. Une de ces femmes peut demander conseil auprès d’un centre spécialisé pour cela, et avoir l’opportunité de rencontrer, par exemple, un couple gay qui aspire aussi à avoir un enfant. Un certain temps pour apprendre à se connaître, se trouver des points communs, développer des projets, des idéaux et vérifier qu’il y ait une constellation de valeurs, de la confiance et des visions communes entre les protagonistes, le projet ira de l’avant, donnant ainsi forme à un nouveau paradigme de famille.

bébé serrant le doigt de son père

Lorsqu’on se demande si un tel projet est viable, il est important de dire la chose suivante. La qualité de la relation parentale entre les parents est ce qui garantira le bien-être de cet enfant à tous les niveaux. Et c’est quelque chose pour lequel les co-parents se battent habituellement. Souvent, la séparation ou le divorce d’un couple suppose une accumulation de conflits et de dynamiques qui ne sont bénéfiques ni pour les parents ni pour la santé psycho-émotionnelle de l’enfant.

Dans le cas de couples liés dans le seul but d’avoir un enfant et de les élever, il se crée une relation privilégiée, fondée sur l’amitié, sur la complicité de toujours chercher le meilleur pour l’enfant, de garantir son équilibre émotionnel, votre sécurité, votre confort, votre bonheur…

Les principes d’une coparentalité saine

Beaucoup diraient que les temps modernes apportent des idées de plus en plus innovantes et même risquées. Cependant, avoir un enfant, apporter une vie au monde et en assumer la responsabilité n’est pas un caprice, c’est une nécessité vitale dans de nombreux cas. Par par conséquent, nous recherchons des formules bénéfiques, mais également sûres, qui respectent la législation et qui ont un seul objectif : le bien-être de l’enfant.

Pour que la qualité de cette relation établie par coparentalité soit optimale, il faut respecter les principes suivants :

  • Il doit y avoir un accord légal et tacite entre les parents.
  • Comme on peut s’y attendre, il est recommandé qu’il y ait une bonne relation entre les co-parents. Cela se traduit par un haut niveau de coopération et de communication.
  • De même, la répartition des responsabilités de chacun doit être claire dès le début, pour chaque étape de la vie du bébé, pour chaque besoin, problème, imprévu, etc.
  • En plus de cela, il est nécessaire que les deux parties aient une bonne prédisposition à conclure des accords, à résoudre des problèmes. Il est également vital que les co-parents se perçoivent comme des personnes responsables et fiables.
  • Il doit y avoir des accords parentaux  sur les principes et le style d’éducation.
  • La proximité géographique est un autre facteur.
  • L’enfant doit percevoir à tout moment qu’il y a de l’harmonie dans son cercle familial, que les deux parties de sa vie sont liées, qu’elles se comprennent, qu’il peut avoir recours aux deux à tout moment
  • Enfin, les co-parents donneront la priorité et par-dessus tout à l’enfant. Il faudra l’écouter et prendre soin de la bonne relation entre toutes les parties. Construire un avenir en commun, le meilleur possible pour ce petit.

En conclusion, la coparentalité est un terme que nous entendrons de plus en plus fréquemment. Une forme innovatrice de paternité et de maternité qui nous aidera à façonner ce rêve qui ne cessera jamais : avoir un enfant.

enfant sur une balançoire avec les bras de ses parents sur les côtés