Comment faire preuve d'assertivité pendant les réunions de famille

18 septembre, 2020
L'assertivité peut nous aider à survivre pendant les réunions de famille. Nous apprenons à fixer des limites et à éviter ces disputes qui nous énervent. Cette qualité nous permet alors de profiter un peu plus de ces moments où l'harmonie devrait être au rendez-vous.

Faire preuve d’assertivité pendant les réunions de famille est la clé de la survie. La raison ? Souvent, à Noël, pendant un repas d’anniversaire ou autres évènements, on se trouve confronté à une série de dynamiques qui peuvent nous énerver et nous faire perdre patience. Une famille est, en fin de compte, une tribu complexe avec des opinions différentes où l’harmonie n’est pas toujours présente entre les membres.

On dit souvent que dans une maison, nous avons tous le droit de penser différemment. Ce qui compte, en effet, c’est de se respecter les uns les autres et de savoir vivre ensemble. Mais ce n’est pas toujours le cas. C’est d’autant plus difficile pendant les fêtes, pendant ce temps de repos où nous devons nous préparer à des retrouvailles avec cette partie de la famille que nous n’avons pas vue depuis longtemps.

Nous parcourons de longues -ou courtes- distances pour nous rendre à ce repas programmé depuis longtemps sur le calendrier. Parfois, nous y allons avec une certaine anxiété. Nous reverrons ainsi ce cousin qui aime nous saboter à cause de notre manière de penser. Nous reverrons aussi ce père qui nous juge tout le temps ou cette tante qui nous demande à quand un meilleur travail, le mariage ou des enfants.

Sortir de notre zone de confort n’est pas toujours facile. Néanmoins, et bien que les dites réunions ne soient pas toujours comme dans les films -où règnent l’harmonie, le glamour et la magie-, nous pouvons survivre. Encore mieux, nous pouvons en sortir indemnes et nous sentir très fiers de nous-mêmes. Voici les clés.

Faire preuve d'assertivité pendant les réunions de familles permet de passer un bon moment.

Les stratégies pour faire preuve d’assertivité pendant les réunions de famille

Nous devons appliquer quelques clés pour faire preuve d’assertivité pendant les réunions de famille. Il ne suffit pas de les lire et de les comprendre. Il faut ajouter d’autres ingrédients indispensables : le courage, la volonté de changement et la confiance en soi pour les mettre en pratique.

Nous ne disons pas cela par hasard. Quand notre interlocuteur est un membre de notre famille, il nous est relativement difficile de nous adresser à lui avec assertivité : la composante émotionnelle nous freine, nous avons peur de le vexer d’une manière ou d’une autre. Nous préférons alors nous taire (“Il est préférable que je laisse passer”). Ce n’est pas l’idéal, car ce que nous laissons passer a un poids sur notre estime et laisse des traces.

Voyons ensemble dans la suite de cet article les clés pour faire preuve d’assertivité pendant les réunions de famille.

Être présent et connecté à ses émotions pendant les réunions de famille

L’objectif prioritaire dans toute réunion de famille devrait être de partager de bons moments et de profiter les uns des autres en toute harmonie. Il est possible qu’il existe dans votre entourage des variables (personnes) qui rompent quelque peu cet objectif. Mais de votre côté, vous ne devez avoir qu’une idée en tête : “Quoi qu’il se passe, je vais être bien et je ne vais pas m’énerver avec rien ni personne.”

Vous devez alors être présent et ne pas avoir l’esprit ailleurs, ni vous accrocher à votre téléphone portable pendant que vous attendez que la journée se finisse le plus vite possible. Se concentrer sur le présent nous aidera à mieux nous connecter avec nos émotions. Face à n’importe quel évènement qui ose interrompre le calme, le mieux est d’être direct. Comment ?

  • N’ayez pas peur de parler à la première personne pour dire clairement ce que vous voulez et ce que vous ne voulez pas. “Pour le moment, je ne veux pas parler à ce sujet. Nous sommes en période de fêtes et ce n’est pas le moment.”
  • Si vous percevez que quelqu’un veut commencer une dispute, désactivez-la de manière assertive.  “Je vois que tu as envie de parler de sujets qui nous opposent. Nous ne sommes pas là pour nous disputer mais pour partager un bon moment.”
  • De la même manière, si vous sentez qu’une situation peut déboucher sur des problèmes, essayez d’y remédier dès que possible pour le bien de tous. Rappelez à tous quel est le but de cette réunion : profiter.
Faire preuve d'assertivité pendant les réunions de familles permet de passer un bon moment.

Vous n’êtes pas obligé de répondre quand vous ne le voulez pas

Pour faire preuve d’assertivité pendant les réunions de famille, n’oubliez pas un principe de base. Vous n’êtes pas obligé de répondre à des questions qui vous gênent ou qui appartiennent à la sphère du privé. Aucun membre de la famille, qu’importe s’il est proche ou non, n’a d’autorité sur vous.

Ainsi, si vous ne voulez pas parler de quelque chose, ne le faites pas. Vous pouvez le dire clairement avec assertivité, respect et de manière sereine.

Les semeurs de zizanie professionnels à table

Il y a des membres de la famille diplômés en art de la dispute, de la réplique malsaine, de la dispute pour dire le contraire de ce que vous dites. Dans ce genre de situations, vous avez deux options : les ignorer ou entrer dans l’arène communicative.

Dans ce contexte, pour faire preuve d’assertivité pendant les réunions de famille, nous devons avoir l’esprit les points suivants :

  • Souvent, ceux qui adorent disputer, ne pas être d’accord et diverger seulement parce qu’ils cherchent à attaquer pour placer leur opinion ou idéologie et ainsi, à mépriser l’autre. Dans ce cas, il n’y a qu’une seule option : “Je comprends et respecte ta position. Mais je ne suis pas là pour perdre du temps mais pour en gagner. Tu as tes croyances et j’ai les miennes. Essayons de faire des choses plus intéressantes que disputer.”
  • En règle générale, les semeurs de zizanie professionnels préfèrent attaquer plutôt que de donner des arguments solides (voire logiques). Dans une telle situation, il est bon de les interroger. Plus il y a de questions, mieux c’est. En restant calme et de bonne humeur, ils finiront, tôt ou tard, par se contredire.

Votre bien-être est le plus important

Pour survivre à une réunion de famille qui nous gêne ou nous angoisse, il faut intégrer dans notre esprit l’idée que tout va bien se passer. Pour y arriver, il faut savoir où sont nos limites. L’idéal de travailler sur les propositions suivantes :

  • Avant de vous rendre à la réunion, soyez au clair sur les situations que vous ne voulez pas tolérer.
  • Visualisez vos limites et estimez que c’est votre territoire de sécurité. Savoir quelles choses et circonstances vous n’allez pas accepter doit vous donner une sensation de calme et de confort.

En guise de conclusion, si vous osez faire preuve d’assertivité pendant les réunions de famille, vous observerez une grande différence. Non seulement vous sortirez indemne de n’importe quelle dispute ou différend, mais vous aurez aussi gagné de l’expérience et pourrez appliquer ces clés dans n’importe quel autre contexte.