Amour enfantin et amour mature : du besoin à la reconnaissance

09 janvier, 2021
"Je t'aime parce que j'ai besoin de toi". L'amour enfantin est un piège : cet amour est basé sur le besoin. Il est de notre responsabilité de donner forme à un amour mature qui nous permette de construire des relations heureuses. Nous vous expliquons ici comment.

Amour enfantin et amour mature… Nous avons tous, d’une certaine manière, fait (ou nous devrions faire) ce voyage de maturation émotionnelle qui nous fait passer d’une dimension à une autre.

C’est une transition nécessaire qui émerge à la suite de l’apprentissage, de la conscience de soi et de la responsabilité. Un tel savoir-faire psychologique n’est toutefois pas facile à réaliser et nombreux sont ceux qui s’en tiennent au domaine du besoin et au piège de l’attachement.

Erich Fromm fut le premier à nous parler de ces catégories relationnelles. Dans son ouvrage désormais célèbre L’Art d’aimer, il nous apprend notamment que rien ne peut être aussi nuisible que d’aimer sans savoir aimer ou sans comprendre les bases de cet art exceptionnel. De nombreuses personnes parcourent le monde en tissant des liens qui blessent.

Ceux qui se définissent clairement par un amour enfantin ne comprennent toujours pas l’origine de leurs échecs. Parce que la construction d’un lien sain, mature et conscient suppose une courageuse responsabilité personnelle.

Mais ceux qui comprennent l’amour comme un besoin et comme une stratégie pour combler des manques projettent la culpabilité sur l’autre parce que « personne ne sait les aimer comme ils le méritent ». Approfondissons le sujet.

Un couple sous un parapluie.

Amour enfantin et amour mature : en quoi sont-ils différents ?

Bien que l’amour soit un sentiment que nous pouvons tous ressentir, cette dimension n’est en réalité par appropriée pour tout le monde. Pourquoi disons-nous cela ?

Parce que nous sommes face à l’une des réalités les plus puissantes et les plus belles que nous puissions vivre, mais une mauvaise utilisation détruit et anéantit. Également parce que subsistent les idées dépassées et erronées inhérentes à cette réalité, comme par exemple continuer à donner du crédit à l’amour romantique en plein 21ème siècle.

De plus, beaucoup accumulent des relations ratées, car ils ne comprennent toujours pas que pour aimer, il faut d’abord s’aimer soi-même. Également parce que cela demande beaucoup d’humilité, de courage et de savoir-faire.

Le cerveau nous emmène cependant presque instantanément vers cette dérive neurochimique où nous sommes dominés par l’attraction, la passion et le désir ardent d’être avec l’autre. De sorte que nous n’avons pas toujours le temps de prendre conscience des règles du bon amour. Celui qui ne fait pas mal, celui où personne ne finit par être victime ou un franc-tireur émotionnel.

L’amour enfantin : l’affection qui naît du besoin

Le principal problème des personnes qui se caractérisent par l’amour enfantin est qu’elles n’arrivent jamais à être aimées comme elles le souhaitent. Elles vivent insatisfaites et déçues. Leur histoire est composée d’échecs continus marqués par la déception, car personne ne peut les comprendre, et encore moins combler leurs manques.

  • Leur esprit répète presque toujours le même mantra : « personne ne m’aime comme j’espère qu’ils m’aiment ». Elles ne s’arrêtent cependant à aucun moment pour penser que peut-être elles ne s’aiment pas comme elles le devraient.
  • Amour enfantin et amour mature diffèrent par un aspect essentiel : le premier part du besoin. Les personnes concernées ont besoin d’être aimées et validées par leur partenaire. Leur estime et leur image de soi se nourrissent de ce renforcement externe. Et s’il fait défaut, tout manque.
  • Une personne avec ce profil adore l’autre de manière surdimensionnée et fera tout pour l’autre. Il n’existe pas de limites ni de normes dans cette façon d‘aimer. Il s’agit de tout donner en échange de rien. C’est un amour désespéré qui ne laisse pas libre l’autre personne, parce qu’elle attend tout d’elle.
  • Cette cécité affective les conduit à vivre par et pour l’autre personne. Elles sont comme des enfants possessifs qui peuvent exploser dans un accès de jalousie. Des enfants qui ont des crises de colère parce qu‘ils sont submergés par la peur de ne pas être aimés et d’être trahis à un moment donné.
  • D’autre part, il est important de noter que l’amour enfantin est la marque blanche de l’amour romantique. Les deux recherchent cette moitié qui, comme un personnage de conte de fées, représente la solution à tous les problèmes. Un biais qui conduit au chagrin…

L’amour mature : un désir qui part de la réalisation de soi

Passer de l’amour enfantin à l’amour mature implique un voyage. C’est un chemin par lequel nous devons tous passer pour acquérir de nouvelles compétences en la matière. Il s’agit d’aller du manque à l’épanouissement, de la sensation de manque à la satisfaction.

Parce que quiconque aime d’une manière mature n’a pas besoin de trouver l’amour pour se sentir plein : il se sent en effet déjà ainsi. Il ne cherche et n’aspire non plus à rien parce que tout ce qu’attend l’amour enfantin, la personne mature le possède déjà et se l’offre à elle-même : reconnaissance, sécurité, estime de soi.

Il s’agit d’une relation affective basée sur le désir et non le besoin. L’objectif est de trouver quelqu’un avec qui partager un voyage. Cet amour implique deux personnes libres et épanouies qui se choisissent pour construire un même projet dans le bonheur et sous le signe de la complicité.

Couple enlacé face au coucher du soleil.

Amour enfantin et amour mature : comment passe-t-on de l’un à l’autre ?

Personne ne passe de l’un à l’autre automatiquement et uniquement juste en prenant de l’âge. La maturité émotionnelle ne vient pas avec l’âge, ni avec les chagrins. Certaines personnes vont en effet de déception en déception sans se rendre compte qu’elles aiment mal.

Comment pouvons-nous donc développer les bases d’un amour mature, conscient et épanouissant ? Voici quelques clés sur lesquelles réfléchir.

  • Travaillez en vous les qualités que vous attendez du conjoint idéal. Si vous voulez quelqu’un d’affectueux, soyez affectueux avec vous-même. Si vous cherchez quelqu’un d’amusant, d’intelligent, d’attentionné et de confiant, devenez vous-même cette personne. Transformez-vous en ce que vous voulez que les autres vous offrent.
  • Soyez la personne que vous aimeriez avoir à vos côtés.
  • Renforcez votre estime de vous-même. Comme le disait Erich Fromm, quelqu’un en proie à l’amour enfantin se dit : “J’aime parce qu’ils m’aiment.” L’amour mature comprend ce qui suit : “Ils m’aiment parce que je sais aimer, ils m’aiment parce que je m’aime moi-même.”

La clé est donc l’amour de soi, l’estime de soi et cesser d’avoir peur d’être seul. Ces éléments constituent les piliers avec lesquels nous pouvons construire des relations saines. Les liens affectifs qui font de l’amour un voyage de croissance et de découverte mettent de côté les besoins, les peurs et les manques pour créer un refuge où la douleur n’a jamais sa place.