8 films tristes et mélancoliques qui vous feront ressentir des émotions

· 31 décembre 2017

On dit souvent qu’il est très facile de faire rire le spectateur, alors qu’il est beaucoup plus compliqué de le faire pleurer. Parvenir à se connecter avec les autres est une tâche difficile, mais lorsque vous l’obtenez les résultats sont incroyables. Les films tristes établissent ce lien avec nous, nous amenant à avoir de l’empathie pour les personnages.

Le visionnage d’un film nous transporte pendant quelques heures dans les expériences vitales des protagonistes. Nous ressentons ce qu’ils ressentent, nous crions lorsqu’ils crient et nous sommes émus lorsqu’ils le sont. La magie du cinéma agit comme un catalyseur de nos propres impulsions, représentées à l’écran par des personnages que nous ne connaissons pas.

Les films tristes sont ceux qui correspondent le mieux à ces définitions. Grâce à eux, nous nous mettons à la place des personnages qui souffrent et doivent traverser une série de difficultés qui ne se terminent pas toujours bien. Ils nous enseignent malgré tout systématiquement que l’important est de ne pas abandonner face à l’adversité.

8 films tristes qui vous émouvront

Amour

Ce film raconte l’histoire d’un couple âgé qui doit faire face à sa maladie de la femme. L’incompréhension, la solitude et la compassion sont des thèmes récurrents. Georges, le mari protagoniste, doit faire face aux problèmes de sa femme ayant atteint le stade où elle ne souhaite plus continuer à vivre.

La frustration et la douleur font que lui et sa fille se battent pour ne pas la perdre. Le réalisateur du film, Michael Haneke, a obtenu un Oscar en 2012 pour ce magnifique chef-d’œuvre qui doit absolument être visionné.

Toujours à tes côtés (Hatchi)

Parker Wilson est un professeur de musique qui, un beau jour, rencontre un chiot Hatchi. Malgré le refus de sa femme, il finit par le garder, créant une connexion spéciale entre le chien et lui. Cette histoire, basée sur des faits réels, met l’accent sur la fidélité d’un chien envers son maître, lequel va même jusqu’à l’attendre tous les jours à la gare.

 

hatchi

Hôtel Rwanda

Le génocide perpétré au Rwanda par les Hutus contre le groupe ethnique Tutsi est ici décrit avec froideur et objectivité, mais aussi avec courage. Le protagoniste de l’histoire est Paul, un Hutu qui dirige un hôtel et décide d’aider à cacher des centaines de familles de la persécution.

Sa propre femme est Tutsi et tant elle que leurs filles sont menacés de mort. En attendant l’aide internationale, il devra soudoyer les chefs Hutu, faire face à la rareté des ressources et maintenir le sang-froid pour sauver sa famille.

« Le cinéma n’est pas un art qui filme la vie, le cinéma est entre l’art et la vie. »

-Jean-Luc Godard-

Brokeback Mountain

Brokeback Mountain raconte l’histoire d’amour entre deux bergers américains. Tous deux nient leurs sentiments au début en raison de conventions sociales, mais ils commencent ensuite une belle mais turbulente relation.

L’engouement est présenté ici de manière simple et naturelle, mais le film montre également la complexité de ce dernier du fait de à la peur du rejet.

Le pianiste

Ce superbe bijou de la filmographie de Roman Polanski traite de la vie de Wladyslaw, un pianiste polonais d’origine juive. Il est contraint de rester dans le ghetto de Varsovie, où il vivra dans la misère et devra faire face aux horribles barbaries menées par les nazis.

Son amour pour le piano le maintiendra en sécurité, lui permettant de gagner la faveur d’un officier qui découvre son talent.

Ma meilleure ennemie

Isabel est une photographe de mode qui ne pense qu’à son travail. Elle a une relation avec un homme divorcé, Luke, qui discute toujours avec son ex-femme, mère de ses enfants, Jackie. Leurs vies prennent un tour de 360 ​​degrés lorsqu’ils découvrent que cette dernière a un cancer terminal, faisant que Isabel doive passer davantage de temps avec les enfants.

 

ma meilleure ennemie

My girl

La vie de la petite Véda est toujours entourée de mort. Son père dirige un salon funéraire situé dans le sous-sol de la maison ; sa mère est morte en lui donnant naissance et sa grand-mère soufre de la maladie d’Alzheimer. Elle passe paisiblement ses journées en compagnie de son meilleur ami, Thomas, mais tout cela prendra une tournure totalement différente lorsque apparaîtra dans sa vie Shelly, la nouvelle embaumeuse.

Le cercle des poètes disparus

John Keating est professeur de littérature dans un internat masculin. Son arrivée provoque de l’émotion et du mystère puisque ses méthodes d’enseignement ne sont pas tout à fait orthodoxes. Un groupe de quatre amis découvre que ce dernier appartenait au soi-disant « Cercle des poètes disparus« , lorsqu’il était jeune.

Keating leur montre l’endroit où ils se réunissaient, un vieil arbre sous lequel ils discutaient de poésie et exprimaient leurs pensées les plus intimes.

Tous ces films tristes et mélancoliques ont pour but de nous faire réfléchir sur le sens de l’existence. Les personnages ne sont pas toujours forts ou courageux, mais cela les rend plus humains et importants. Faire face aux changements, qu’ils soient bons ou mauvais, est essentiel dans notre trajectoire de vie.