35 phrases de Gandhi pour comprendre sa philosophie

17 octobre 2017 dans Psychologie 4 Partagés
Gandhi

Les phrases de Gandhi restent aujourd’hui encore une source d’inspiration. Le leader pacifiste par excellence a eu un impact important sur notre façon de penser, là où sa spiritualité, sa simplicité de cœur et sa philosophie de non-violence constituent un héritage unique. Peu de personnages dans l’histoire nous ont autant incité à vivre en paix et conformément à la vérité.

Les expert-e-s de l’oeuvre du Mahatma Gandhi affirment que sa pensée était extrêmement multi-facétique et que sa philosophie pouvait s’avérer parfois assez complexe, de sorte qu’il nous faudrait plusieurs volumes pour tenter de la décrire. Cependant, de nombreuses personnes, pour faciliter la tâche de celleux qui souhaitent approfondir son oeuvre pour la première fois, ont divisé la philosophie de Gandhi en quatre piliers : la non-violence, le Sarvodaya (bouddhisme socialement engagé) et le Satyagraha (la force de l’âme) et la recherche de la vérité.

Il s’agit de quatre domaines bien définis mais interdépendants, où les idées religieuses s’harmonisent avec ses idéaux sociaux, d’où émerge un objectif clair, un espoir contenu : inciter l’humanité à avoir confiance en elle-même, à nous convaincre que nous sommes capables de créer des changements positifs dans notre société, atteignant par la même un meilleur développement moral.

Les meilleures phrases de Gandhi sur la non-violence

Ces brefs témoignages contenus dans de simples phrases de Gandhi se retrouvent dans plusieurs de ses livres. Ils nous donnent immédiatement la sensation que nous ne sommes pas devant le travail de quelqu’un qui voulait transmettre au monde une doctrine rigide, inflexible ou drastiquement rigoureuse. Au contraire, il s’agit d’un ensemble de principes qui nous invitent à réfléchir et qui peuvent s’appliquer à n’importe quel domaine de la vie afin de comprendre, par exemple, qu’il n’existe rien de plus fondamental que l’amour, le dialogue ou le respect de l’autre pour rompre le cercle de la violence.

Nous vous proposons dès lors de les lire et de les analyser calmement, libre de tout préjugé et de toute préoccupation, et disposé-e à recevoir de petites leçons qui restent aujourd’hui encore parfaitement d’actualité.

gandhi

1. Vous ne devez pas perdre la foi en l’humanité. L’humanité est un océan ; si certaines gouttes sont sales, l’océan n’est pas sale pour autant

Ahimsa est un concept qui vient du sanskrit et duquel émerge cette philosophie si caractéristique de Gandhi où il préconise la non-violence et le respect de la vie.

En outre, nous pouvons dire que s’il existait bien quelque chose qui le définissait c’était son espoir inébranlable dans l’humanité, d’où il encourageait la population à adopter une attitude positive de tolérance, de patience et de charité, sans jamais perdre la foi en l’être humain.

2. La violence est la peur des idéaux de l’autre

Il s’agit de l’une des phrases les plus célèbres de Gandhi et l’une de celles qui définit le mieux l’essence de sa philosophie : ne pas avoir peur de ce qui est différent, ne pas avoir peur de ceux qui pensent différemment, de celui qui maintient une opinion contraire à la nôtre. Cette angoisse envers “l’autre” est un symptôme de faiblesse.

3. Oeil pour œil et tout le monde va devenir aveugle

La violence engendre seulement la violence. L’humanité doit cesser d’utiliser l’agression, la vengeance et la haine comme forme de langage. La seule chose que nous parviendrons à faire est de rendre le mal chronique.

4. La haine et l’intolérance sont les ennemis de la bonne compréhension

Gandhi prônait l’importance du dialogue comme moyen d’affaiblir les différences et l’intolérance. Seul-e-s celleux qui sont capables de s’asseoir face à face avec l’humilité de parler peuvent parvenir à une compréhension correcte.

5. La pauvreté est la pire forme de violence

Voici l’une des phrases de Gandhi qui restent extrêmement actuelle. La pauvreté reste aujourd’hui une violence structurelle qui, loin de s’affaiblir, continue de progresser silencieusement dans notre société.

6. Je suppose que le leadership a été synonyme de muscles à une certaine époque, mais aujourd’hui il signifie s’entendre bien avec les autres

Le bon leader ne s’impose pas par le pouvoir ou la violence, mais grâce au respect, à la sensibilité du cœur.

9. La non-violence exige la double foi, la foi en Dieu et la foi en l’homme

La non-violence pour Gandhi était un “grand pouvoir” qui devait être accepté comme la loi de l’existence. Elle doit imprégner tout notre être, toutes nos pensées et se refléter dans nos actions.

oiseau prenant son envol depuis une main

Les meilleures phrases de Gandhi sur le Satyagraha (la force de l’âme)

11. Le but de la vie est de vivre correctement, de penser correctement et d’agir correctement

Le principe du Satyagraha est essentiel pour comprendre la philosophie de Gandhi. Ce concept nous indique que la personne doit vivre en harmonie avec elle-même, libre de peurs, de préjugés et adhérant toujours à l’idéal de la vérité comme objectif existentiel.

12. Le bonheur est atteint lorsque ce que vous pensez, dites et faites sont en harmonie

Il s’agit là encore de l’une des phrases de Gandhi où nous retrouvons le principe de l’harmonie entre les actes et la pensée.

13. Soyez le changement que vous aimeriez voir dans le monde

Un Satyagrahi, c’est-à-dire la personne qui est courageuse et qui possède le principe du respect, de l’amour et de la vérité dans son cœur, se voit elle-même comme capable de faire du monde un lieu bien meilleur.

Les principes de Gandhi possèdent toujours une connotation morale. Parmi eux ressortent toujours la vive résistance face à l’injustice, le développement d’un esprit de coopération, l’abnégation et le sacrifice. En outre, il souligna largement l’importance de faire de l’amour et de la simplicité les meilleures armes pour agir.

Les phrases de Gandhi sur le Sarvodaya : une société engagée

Gandhi rêvait d’une société idéale, libre de toute forme d’exploitation, de différences sociales, de violence et d’injustices. Voici quelques unes des phrases qui illustrent cet objectif si élevé, cet engagement dont nous sommes tou-te-s responsables.

gandhi

16. L’avenir dépend de ce que vous faites aujourd’hui

L’avenir de notre société dépend des petits changements que nous sommes en mesure de promouvoir ici et maintenant, en nous engageant sur les principes de l’amour et de la justice.

18. Le monde dispose des ressources suffisantes pour les besoins de l’homme, mais non pour sa cupidité

Cet objectif social décrit par Gandhi comme Sarvodaya se réfère à un terme qu’il a lui-même inventé et qui peut se traduire par la nécessité de rechercher le bien-être de tous sans exception. Ainsi, il apparaît clairement que la cupidité, dans un monde où il existe déjà suffisamment de ressources et d’opportunités pour tout le monde, n’a pas sa place.

19. Un désaccord honnête est souvent un signe positif de progrès

Le dialogue et sa pertinence en vue d’atténuer les aspérités et les différences est un pilier fondamental de la philosophie de Gandhi. Un désaccord respectueux entre deux personnes est une façon de progresser dans n’importe quel domaine de la vie.

20. Il ne suffit pas que nos oreilles soient satisfaites, que nos yeux soient satisfaits, il est nécessaire que nos cœurs soient touchés et que nos mains et nos pieds bougent

Une société qui attend le changement doit être une société capable d’agir, de bouger, de générer un mouvement qui part d’abord de soi-même, de son propre cœur et qui, ensuite, doit se refléter dans nos actions.Un bon leader doit à son tour être en mesure de réaliser ceci : insuffler un réel espoir pouvant promouvoir le changement au sein de son peuple.

21. Aucune culture ne peut survivre si elle prétend être exclusive

Le concept de Satyagraha peut et doit être pratiqué dans tous les environnements culturels, car sinon nous serions perdu-e-s. Il s’agit là de l’une des phrases qui représente le mieux Gandhi. Grâce à cela, ses concitoyen-ne-s comprendront que l’exclusivité, la méfiance, les différences entre sa religion et la notre, ces féroces antagonismes entre ses idées et les nôtres ne font rien d’autre que d’élever des murs et semer le germe de la violence.

paysage

23. Il est difficile mais pas impossible de diriger une entreprise en étant strictement honnête

La force morale est le moteur qui doit faire bouger toute bonne société, en commençant depuis le bas, dans nos propres foyers et nos petites entreprises. Ainsi, selon Gandhi, chaque individu devrait être formé à l’honnêteté, à l’humilité et à la justice pour être un citoyen utile, assumant des responsabilités et accomplissant ses devoirs pour créer un monde bien meilleur.

24. Un leader est inutile lorsqu’il agit contre les impulsions de sa propre conscience

Il s’agit là encore de l’une des phrases les plus représentatives de Gandhi. Il a systématiquement plaidé en faveur de la décentralisation politique afin d’éviter de laisser entre les mains de très peu de personnes ou d’une seule, un pouvoir qui généralement le dépasse.

Petit à petit, le leader tout-puissant ne cherche que son propre bénéfice, c’est pourquoi Gandhi a toujours défendu une démocratie directe et participative.

25. La paix entre les pays doit être fondée sur l’amour entre les individus

C’est seulement à travers l’amour que peuvent être atteintes la vérité et la paix dans toute société. Plus encore, une idée constante dans la philosophie de Gandhi est de nous démontrer que notre concept de Dieu est le reflet même de l’amour et le seul moyen d’affaiblir nos ennemis et les forces du mal lui-même.

Pour atteindre cet idéal de société auquel rêvait Gandhi, il est nécessaire que nous partions de nous-mêmes et de celleux qui nous sont proches. Si nous respectons et aimons notre famille, nos voisins et notre culture, nous devrions également être capables de le faire à l’égard des pays qui nous entourent.

26. Si nous voulons une paix véritable dans le monde, commençons avec les enfants

Pour créer une société meilleure et un avenir plus noble gouverné par l’amour et l’harmonie, nous devons prendre soin et enseigner les principes de la paix et de la non-violence à nos jeunes générations.

Les phrases de Gandhi sur la vérité

Les concepts clés qui composent la philosophie de Gandhi trouvent leur véritable signification à travers leurs racines étymologiques. Ainsi, le mot “vérité” trouve son origine dans le sanskrit, “Satya”, où “sat” signifie ni plus ni moins “ce qui existe, ce qui est réel”. Pour Gandhi la notion de vérité s’applique donc lorsque la pensée est en phase avec les actes et lorsque, dans une société, nous défendons un code moral qui encourage ses concitoyen-ne-s à atteindre ce objectif élevé.

Voici quelques-uns des messages qui représentent le mieux cette idée, cet objectif.

27. La vérité demeure même si elle n’obtient pas le soutien populaire

Il s’agit de l’une des phrases les plus connues de Gandhi, là où  chacun d’entre nous devrait pouvoir maintenir, sauvegarder et défendre sa propre vérité même si les autres nous incitent au contraire.

“Même si vous êtes en minorité, la vérité reste la vérité.”
Partager

gandhi

29. Ma vie est mon message

Nous disions précédemment que “Satya”, la vérité en sanskrit, signifie ce qui est réel, ce qui existe. Gandhi a  défendu l’idée que la vérité n’a aucun sens si nous penons une chose et que nous faisons le contraire. Par conséquent, le leader pacifiste de l’Inde a toujours vécu en harmonie avec ce qu’il prêchait, menant toujours une vie humble et dédiée aux autres.

30. Croire en quelque chose et ne pas le vivre est malhonnête.

Ici se reflète une fois de plus ce même principe : le besoin de vivre en harmonie avec notre propre vérité, avec nos propres croyances.

31. La vérité prévaut, même s’il n’existe aucun soutien public. Elle se tient debout toute seule

Certain-e-s disent que ce chef pacifiste par excellence était un idéaliste. Nous pouvons être d’accord sur cela, cependant, dans beaucoup de ses textes et dans les phrases même de Gandhi, nous pouvons déduire qu’il s’agit là d’un idéalisme très pratique, très utile et qui peut être appliqué dans beaucoup de contextes.

Que ce soit dans le contexte familial ou de travail, nous avons tou-te-s, à un moment donné, défendu notre vérité alors même que nous n’avions aucun soutien. Tôt ou tard, c’est le mensonge ou l’injustice qui tombe…

32. La vérité ne blesse jamais une maison qui est juste

Bien que nous craignions de dire la vérité dans certains environnements, si ce lieu, si ce contexte est juste, la vérité sera toujours respectée et valorisée.

“La morale est la base des choses et la vérité est la substance de la morale.”
Partager

34. Tous ceux qui le souhaitent peuvent écouter leur voix intérieure. Elle est en chacun de nous

Pour entrer en contact avec notre vérité et agir en conséquence, nous devons être capables d’écouter notre voix intérieure. Ce dialogue avec soi-même devrait être constant et permanent. Alors seulement nous trouverons la force d’agir contre ce que nous considérons comme injuste et qui porte atteinte à notre vérité.

35. La vérité est le but et l’amour son chemin

Le contraire de la violence est l’amour, et le seul moyen de construire une société capable de défendre la vérité, capable de penser et d’agir selon ce principe, est de marcher au jour le jour sur le chemin de la charité, du dialogue, de l’égalité, de la fraternité et de la justice.

portrait de gandhi

Pour conclure, comme nous avons pu le constater, la philosophie de Gandhi ne comprend pas seulement des connotations morales, politiques et religieuses. Il s’agit avant tout d’un recueil de connaissances qui, bien qu’étant enraciné dans la culture indienne, reste encore très actuel. Elles restent toujours d’une grande utilité.

Références bibliographiques

Gandhi, MK (1993). Une autobiographie : l’histoire de mes expériences avec la vérité. Boston : Beacon Press.

Wolpert, S. (2001). La passion de Gandhi : la vie et l’héritage du Mahatma Gandhi. Oxford University Press.

Gandhi, Mahatma (1989) “Les mots de Gandhi” Madrid : Éditions SIDDHARTH MEHTA

Gandhi, Mahatma (2016) “La nourriture de l’âme”. José J. de Olañeta


A découvrir aussi