3 facteurs qui mettent fin à l’amour de couple

· 11 août 2018

L’amour entre un homme et une femme reste un mystère, même s’il a été étudié par les scientifiques et analysé par les philosophes. Par conséquent, on connaît aujourd’hui mieux pour quelles raisons il surgit, et aussi quels sont les facteurs qui mettent fin à l’amour de couple.

Le couple est aujourd’hui bien plus instable que ce qu’il l’a été par le passé, ce qui a ses pour et ses contre. La plus grande liberté de faire et défaire le lien qui unit un homme et une femme est une conquête contre l’hypocrisie ou le fatalisme qui régnait alors. En même temps, la capacité à assumer les conflits et à en sortir s’est grandement réduite. Le résultat, c’est que la solitude prend une place de plus en plus importante.

L’idéal, c’est de réussir à construire des couples qui durent. Qui sachent abandonner les velléités des premiers jours et qui puissent avancent ensemble, formant un lien solide. C’est pourquoi il est nécessaire d’examiner ces facteurs qui mettent fin à l’amour de couple, de manière à ce que l’on puisse intervenir de manière efficace avant que cette fin ne se produise.

« Lorsque quelqu’un que vous aimez vous quitte, vous essayez de l’arrêter avec les mains, et vous espérez aussi pouvoir attraper son coeur. Or, il n’en est pas ainsi. Le coeur a des jambes que vous ne voyez pas. »

-Federico Moccia-

1. La mauvaise communication

Savoir bien communiquer avec l’autre, ce n’est pas toujours trouver de nouveaux sujets de conversation ou partager des blagues amusantes. La vérité est bien plus simple que cela : savoir bien communiquer, c’est tout simplement savoir dire, avec respect, ce que l’on ressent quand on a envie de le faire. Mal communiquer, en revanche, est un exercice très compliqué. Mentir, garder ou maltraiter sera toujours plus difficile. Cela exige de l’énergie physique ainsi qu’un plus grand effort émotionnel et intellectuel.

la mauvaise communication peut mettre fin à l'amour de couple

Un des facteurs qui mettent fin à l’amour de couple consiste à adopter des faux schémas de communication, à savoir lorsque vous voulez dire une chose, mais que vous en dites une autre, lorsqu’avec les mots, vous exprimez quelque chose, mais qu’avec vos gestes et votre ton, vous transmettez un message différent, ou encore lorsque l’objectif n’est pas de communiquer, mais de manipuler.

La conversation dans le couple est fondamentale. Les blessures qui sont causées par ce que l’on dit parfois ne finissent jamais par se refermer d’elles-mêmes. Pour éviter que la mauvaise communication soit un des facteurs qui mettent fin à l’amour de couple, la première chose à faire, c’est de savoir bien communiquer avec soi-même. Comprendre ce que l’on ressent, ce que l’on désire et savoir l’exprimer.

2. La monotonie

La vie, qu’elle soit vécu seul ou en couple, inclut des moments d’ennui et de routine parfois peu intéressants. Personne, ou en tout cas presque personne, ne parvient à vivre constamment comme s’il était à une fête ou s’il faisait l’expérience d’une fabuleuse aventure. L’ennui existe, et probablement que personne ne peut y échapper, aussi intéressante puisse être sa vie.

Ceci étant dit, il faut aussi signaler que parfois, nous finissons immergés dans des circonstances qui visiblement nous font stagner. Cela mène à une routine qui résulte oppressive et à laquelle il semble impossible d’échapper. Imperceptiblement, la vie devient une éternelle répétition. Il n’y a pas de place pour la nouveauté ou le changement.

C’est ce type de monotonie qui met fin à l’amour de couple, de manière à ce que la routine finisse par nous rendre insensibles. Nos sentiments s’endorment, dans un premier temps, puis finissent par s’évanouir. Dans ces cas-là, la probabilité de mettre un terme à la relation ou d’en entamer une autre en parallèle augmente.

la monotonie peut mettre fin à l'amour de couple

3. L’idéalisation au moment où on tombe amoureux

En soi, ce n’est pas un des facteurs qui mettent fin à l’amour de couple. Nous parlons plutôt ici d’un point d’inflexion dans la relation. En ces temps critiques, les deux membres du couple doivent négocier avec l’autre et s’adapter pour que la cohabitation ne devienne pas un agent qui érode la relation.

Lorsque nous tombons amoureux, nous sommes emplis d’enthousiasme inhabituel et nous idéalisons l’autre. Nous perdons le sens critique, en fonction de l’intensité du sentiment. Nous ne voyons pas la réalité telle qu’elle est, mais nous mettons un voile kaléidoscopique devant nos yeux. Nous vous parlons ici de l’idéalisation, de l’amour que l’on ressent pour une image qui ressemble à l’autre, mais qui en réalité n’est pas l’autre.

Après un certain temps, plus ou moins bref, cette déformation finit généralement par disparaître. C’est alors que, si tout va bien, la tendresse et la complicité finissent par être la colle la plus forte de la relation. D’un autre côté, parfois, la désillusion qui nous envahit au moment où on voit finalement la réalité telle qu’elle est est si grande qu’alors qu’à nos yeux l’autre n’avait que des qualités, on lui trouve désormais les défauts les plus insupportables du monde. A partir de là, la relation en sortira soit renforcée, soit brisée.

La liste des facteurs qui mettent fin à l’amour de couple que nous vous avons présentée dans cet article n’est pas exhaustive. Cependant, elle énumère les plus récurrents. Il vaut la peine d’y réfléchir et d’agir à temps pour accorder une plus grande qualité à nos liens et pour atteindre des relations plus stables.