18 comédies musicales pour tous les goûts

07 juin, 2020
Le cinéma musical nous accompagne depuis l'enfance. Comme son hétérogénéité est grande, nous vous laissons ici une petite sélection qui passe en revue quelques-uns des titres les plus représentatifs du genre de façon chronologique.

Le théâtre musical est né à la fin du XIXe siècle et s’est depuis adapté aux temps modernes. Aujourd’hui, il y a beaucoup de comédies musicales que l’on peut voir au théâtre, mais nous en avons aussi beaucoup qui ont été portées au cinéma.

Dans cet article, nous présentons une petite sélection de comédies musicales de toutes les époques. La fusion de la musique et du cinéma est toujours intéressante. C’est une excellente formule adoucir des journées un peu amères.

Bien sûr, certains titres manqueront, mais en trouverez certains qui éveilleront à coup sûr votre curiosité. Le goût est dans la variété et aujourd’hui nous vous en apportons un petit échantillon.

1. Le Magicien d’Oz, Victor Fleming (1939)

Face à un monde réel caractérisé par la sobriété du noir et blanc, un monde fantastique marqué par la couleur s’est ouvert devant nos yeux.

Le film qui a fait de Judy Garland un mythe fait partie de l’histoire du cinéma. Il s’agit d’un film fondamental lorsque l’on parle de comédie musicale.

Son immortel Somewhere over the rainbow et son histoire fantastique sont restés gravés dans notre mémoire pour toujours. L’UNESCO l’a inscrit dans son Registre de la Mémoire du monde.

2. Chantons sous la pluie, Gene Kelly et Stanley Donen (1952)

Le film est une métafiction de l’art cinématographique de la première moitié du siècle. L’inoubliable danse sous la pluie de Gene Kelly a été imitée et parodiée ad nauseam, et même utilisée avec violence dans Orange Mécanique de Stanley Kubrick.

3. Comédies musicales : West Side Story, Robert Wise et Jerome Robbins (1961)

Et nous arrivons à un autre classique du genre : West Side Story. L’histoire n’a guère besoin d’être présentée, car il s’agit d’une version moderne de Roméo et Juliette.

La scène, au lieu de l’ancienne Vérone, se déroule dans les rues de New York. Les rivaux ? Un clan d’origine portoricaine, les Sharks, contre les Jets, d’origine européenne.

4. Mary Poppins, Robert Stevenson (1964)

Le classique pour enfants par excellence ne pouvait pas non plus manquer à cette liste. Un film qui, malgré le temps qui passe, continue de conquérir les plus jeunes, génération après génération.

C’est le film de Disney qui a reçu le plus grand nombre de nominations aux Oscars : 13 au total, dont 5 prix. Le film avec Julie Andrews et Dick van Dyke combine des images réelles et de l’animation, ce qui est était incroyable pour l’époque.

5. Les parapluies de Cherbourg, Jacques Demy (1965)

Au tour du film culte qui a révélé une très jeune Catherine Deneuve, bien que sa voix ait été doublée par la chanteuse Danielle Licari.

Les Parapluies de Cherbourg est un drame romantique dans lequel les différences sociales vont bouleverser les relations entre les protagonistes.

6. Comédies musicales : Un violon sur le toit, Norman Jewison (1971)

Nous avons laissé derrière nous les années 1960 pour nous plonger dans une décennie particulièrement prolifique en comédies musicales au cinéma. Dans un village ukrainien, le laitier Tevye va essayer de marier ses filles à un homme bon qui peut garantir la stabilité économique de la famille.

Le film reflète une période quelque peu turbulente, pleine de changements, dans laquelle la diaspora juive survit au temps des tsars. Il est particulièrement intéressant de voir comment il parvient à percer le quatrième mur et à interpeller directement le spectateur.

7. Cabaret, Bob Fosse (1972)

Comme nous l’avons souligné, le changement de décennie nous a laissé certaines des comédies musicales les plus emblématiques à ce jour. Il est impossible de ne pas se souvenir de l’énergique et infatigable Liza Minnelli dans le rôle de Sally Bowles.

Si Judy Garland devenait une icône grâce à une comédie musicale, sa fille, Liza, ferait de même avec Cabaret. Dans le Berlin des années 1930, la vie nocturne se concentre dans un endroit connu sous le nom de Kit Kat Klub.

Sally, une jeune Américaine, est la vedette de la salle. Irrévérencieuse, vulgaire et presque aussi sophistiquée, elle est la vedette de Cabaret. Des années plus tard, en 1979, Fosse surprendra à nouveau avec une comédie musicale étrange : Que le spectacle commence.

8. The Rocky Horror Picture Show, Jim Sharman (1975)

En parlant de personnages irrévérencieux, on ne pouvait pas manquer l’excentrique Frank-N-Furter. La comédie musicale culte par excellence, The Rocky Horror Picture Show, créée par Richard O’Brien et adaptée par Sharman, a survécu dans l’ombre, hors des canons et des normes de son époque.

Il est intéressant de noter que le public a commencé à réagir et à venir déguisé et même à interagir avec le film lors de ses projections. Comme s’il s’agissait d’un mythe, le film qui a brisé le moule et parlé de la liberté sexuelle sur un ton fantastique continue de captiver les spectateurs aux quatre coins de la planète.

9. Comédies musicales : Grease, Randal Kleiser (1978)

Sans aucun doute, Grease est l’une des comédies musicales les plus connues de tous les temps. Le film qui a catapulté Olivia Newton-John et John Travolta vers la célébrité Ce dernier avait déjà expérimenté le genre avec Saturday Night Fever (John Badham, 1977).

Cependant, aussi iconique et électrisante qu’elle soit encore, la comédie musicale a perdu une partie de sa magie au fil du temps.

10. Hair, Milos Forman (1979)

Clôturons la décennie avec une comédie musicale on ne peut plus représentative : le mouvement hippie, la guerre du Vietnam et la musique rock fusionnent dans Hair.

Il s’agit de l’adaptation d’une comédie musicale conçue dix ans plus tôt et qui avait déjà eu son succès à Broadway. Face à la guerre, l’amour.

11. The Blues Brothers, John Landis (1980)

Le germe de ce film emblématique a été trouvé dans l’émission de télévision Saturday Night Live. John Belushi et Dan Aykroyd jouaient un petit sketch musical à connotation comique qui s’appelait The Blues Brothers dans l’émission.

Ce numéro augmente alors en popularité et finit par se retrouver sur le grand écran. Le reste est de l’histoire, leur bande-son inoubliable est restée gravée dans la mémoire de beaucoup d’entre nous.

12. Comédies musicales : Le sens de la vie, Terry Jones (1983)

Ce film des Monty Phyton a été quelque peu éclipsé par le succès écrasant de La vie de Brian (1979).

Cependant, le film, en plus de nous conquérir par son sens de l’humour inhabituel, nous invite à nous poser des questions philosophiques par le biais de l’humour : quel est le sens de la vie ? Entre le comique et l’absurde, les Monty Pythons vont tenter de nous répondre dans cette comédie musicale singulière.

13. La petite boutique des horreurs, Frank Oz (1986)

Dans les années 1960, un film de série B a vu le jour sous le nom de La petite boutique des horreurs. Le film deviendra finalement l’un des films de série B les plus regardés au monde et, avec le temps, Frank Oz lui rendra l’ultime hommage : un remake des années 1980 à ne pas manquer. Comédie, horreur et comédie musicale se rejoignent dans La petite boutique des horreurs.

14. Cry-Baby, John Waters (1990)

John Waters nous a appris à aimer le trash, à trouver la beauté dans l’horrible, à nous laisser fasciner par le mauvais goût. Ainsi, sa comédie musicale ne pouvait être qu’une parodie. Cry-Baby nous présente un jeune homme capable de pleurer d’une seule larme qui rendra folles les filles de son lycée.

Avec une distribution qui comprend des noms comme Johnny Depp et Iggy Pop, Cry-Baby est un spectacle drôle et même grotesque qui se moque des comédies musicales pour adolescents absolument stéréotypées comme Grease, déjà mentionné.

15. Comédies musicales : L’étrange Noël de Monsieur Jack, Henry Selick (1993)

Non, malgré ce que l’on peut croire, il n’est pas réalisé par Tim Burton. Toutefois, son personnage principal et, en général, le scénario, proviennent d’une idée originale que Burton a développée sous forme de poème.

Nous ne pouvions pas laisser cette liste sans un petit espace pour les films d’animation qui nous ont donné un nombre infini de comédies musicales. L’étrange Noël de Monsieur Jack est assurément l’une des plus emblématiques.

16. Priscilla, folle du désert, Stephan Elliott (1994)

Si le Rocky Horror Picture Show nous rendait tous fous avec son thème révolutionnaire, Priscilla, folle du désert aura fait de même dans les années 90. Drôle, iconique et avec une bande son absolument représentative de son époque, le film n’a pas laissé de côté sa composante la plus humaine.

Nous présentons quelques drag queens dont les histoires personnelles ont obtenu l’empathie du public. Le film a montré, outre le monde coloré des drag queens, une facette un peu plus dramatique qui dénonce l’homophobie.

17. Moulin Rouge, Baz Luhrmann (2001)

Moulin Rouge arrive à un moment où le cinéma musical ne semble plus à la mode. Le film met en vedette Nicole Kidman et Ewan McGregor. Il est aujourd’hui l’un des films les plus mémorables de ces dernières décennies, mais sa réception n’a pas été entièrement positive parmi les critiques.

Les anachronismes et les excès esthétiques en font un film musical assez atypique. Il a fait renaître de ses cendres un genre applaudi par le public, mais pas tellement par la critique. Quoi qu’il en soit, Moulin Rouge a été un succès, et il a redonné, en partie, la passion des comédies musicales.

18. Comédies musicales : La La Land, Damien Chazelle (2016)

La dernière décennie a été un peu plus favorable à la comédie musicale. Un exemple ? La La Land, qui en 2016 a amené un grand nombre de spectateurs au cinéma. Le genre, si démodé, semble enfin vivre un deuxième âge d’or.

Nous avons vu l’histoire présentée dans le film à d’autres occasions et cela nous rappelle probablement plus d’un titre sur cette liste. Il est donc arrivé un moment où cela semblait même nécessaire et où son exécution a été plus que réussie.

De nombreux titres manquent assurément à cette liste, puisque ce genre est extraordinairement prolifique. Il est difficile de faire une sélection et le goût est quelque chose de totalement subjectif, mais nous espérons que cette petite compilation vous a plus et, surtout, que vous avez envie de vous souvenir et de danser au rythme de certains de ces films.

“Sans musique, la vie serait une erreur.”

-F. Nietzsche-