S’il te plait, apprends-moi à profiter de toutes les bonnes choses de la vie

· 19 octobre 2017

Apprends-moi à profiter de toutes les bonnes choses de la vie. Dis-moi ce qui se cache derrière ton sourire. Ce qui fait que tu te réveilles avec la force d’un ouragan et que ton énergie se propage jusqu’à moi. Dis-moi ce qu’il y a derrière ce regard qui se perd dans l’infini, profitant de tout ce qu’il voit.

Apprends-moi à profiter de l’odeur de la pluie…même lorsqu’elle te trempe jusqu’aux os. Explique-moi en quoi l’herbe mouillée est ton plus grand plaisir. Dis-moi si c’est toi qui dessines les arcs en ciel, ou si c’est une coïncidence. Oui, celle-là même que tu produis quand les gouttes glissent sur mes mains et que le ciel devient gris, quand tu me rappelles que l’eau nous donne la vie en couleurs.

Rappelle-moi à quel point tu te sens bien quand, comme un pirate, tu te caches un oeil, celui qui ne voit que le négatif. Répète-moi encore que nous passons tou-te-s par des tourmentes, mais qu’elles finissent par s’en aller. Ne me laisse pas me noyer dans mes peines et m’abandonner à elles quand la tristesse essaie de me convaincre que la seule alternative qu’il me reste, c’est la plainte.

Profite de chaque câlin, de chaque regard, de chaque baiser. Le bonheur se cache dans tous les coins et se manifeste dans chaque petit acte d’amour.

Apprends-moi à quel point il est bon de voir la vie en couleurs

Donne-moi ton astuce pour cesser de voir le monde en noir et blanc et le rendre multicolore. Dis-moi comment arriver à tout voir de manière différente, persuade-moi que ce que je porte avec moi, ce que je traîne, ne pèse finalement pas si lourd. Aide-moi à cesser de penser à ce qui me fait mal et me brise, à ce qui va mal à chaque instant. Comme si la vie était un échec absolu posté sur mon dos qui m’emplissait de désespoir. Comment fais-tu, toi, lorsque cela t’arrive, pour arriver à ne pas être totalement envahi-e par le négatif ? Comment fais-tu pour transformer un trou noir en étoile ?

homme qui profite de toutes les bonnes choses de la vie

Rappelle-moi à quel point les nuages sont beaux lorsqu’ils reviennent timidement au sol. Fais-moi-le savoir si je l’oublie, et si je ne savoure pas toutes les petites choses, les petits détails qu’il y a autour de moi.

Dis-moi toutes ces choses, crie-les-moi même s’il le faut. Répète-moi encore que tout ce qu’il y a dans la vie peut être bon, car il en va toujours de nous de choisir quel sens donner à ce qui nous arrive. Nous tombons tou-te-s, nous nous relevons tou-te-s, mais seul-e-s certain-e-s savent tirer quelque chose de positif de ce qui les a détruit.

Regarde autour de toi, c’est toi qui formes ton propre chemin, c’est toi le/la maître-sse de ton destin.

Apprends-moi à ne pas abandonner et à croire en ce que je vaux

Apprends-moi à ne pas abandonner et à croire en ce que je vaux. Car je me sens tout-e petit-e face à ce monde où ne manquent pas les obstacles et les avenues aux mille et unes voies sans feux de signalisation. Ce qui est certain, c’est que j’ai peur de tomber sur un obstacle plus grand que moi. Apprends-moi à ne jamais dépendre de personne, car personne ne vaut plus ni mieux que moi.

personne qui profite de toutes les bonnes choses de la vie

Rappelle-moi que dans la vie, nous marchons seul-e-s, même s’il existe des personnes comme toi qui nous donnent la main. Et il s’agit là de quelque chose de très important, car m’apprendre, ce n’est pas m’attacher, m’apprendre, ce n’est pas me rendre dépendant-e. M’apprendre, c’est me montrer comment être libre et comment faire face à ce qui fait que mon monde ne correspond pas toujours à ce que j’aurais espéré qu’il soit.

Parfois, quand tu marches seul-e, tu souris en te remémorant les bons moments que tu as passés avec lui/elle et ce que tu as appris à ses côtés, mais tu continues à marcher et à avancer, car être seul-e n’implique pas de ne pas avoir appris de celleux qui t’ont accompagné-e sur le reste du chemin.

Car une bonne chose dans la vie consiste à apprendre ce qu’il y a de bon chez celleux qui m’entourent. Accepter les mauvaises choses qui arrivent, que ce soit pour les changer ou pour les intégrer à mon histoire d’une manière qui ne soit pas douloureuse. Sourire face à tout et autant que possible ou en tout cas essayer, car la tentative en elle-même en vaut déjà la peine. Et vivre, vivre sans avoir peur et jusqu’à en perdre le souffle. M’apprendre ce qu’il y a de bon dans la vie, c’est ça. Finalement, rappelle-moi que pour apprécier les bonnes choses, je dois oser lâcher ta main et apprécier par moi-même tout ce que tu m’as appris.

Signé : un-e élève, ton élève, qui te regarde avec espoir.