Savez-vous ce qu’est l’intelligence spatiale et comment vous pouvez l’améliorer ?

22 septembre 2017 dans Psychologie 74 Partagés
intelligence spatiale

L’intelligence spatiale, en tant que domaine particulier, recouvre un ensemble de compétences. Cet amalgame de capacités se résume à : avoir la capacité de percevoir avec précision le monde visuel, transformer et  modifier ses propres perceptions initiales et recréer des aspects de sa propre expérience visuelle.

Par conséquent, l’intelligence spatiale est dénommée ainsi par rapport à son implication dans la résolution de problèmes spatiaux, qu’ils soient réels ou imaginaires. Ce type d’intelligence est lié à la capacité de la personne à “gérer” des aspects tels que la couleur, la ligne, la forme, la figure, l’espace et la relation qui existe entre eux. Les personnes ayant une forte capacité spatiale ont tendance à penser aux images et aux photographies, à les visualiser, à les concevoir ou à les dessiner.

Howard Garner, psychologue, chercheur et professeur à l’Université de Harvard, définit l’intelligence spatiale comme la capacité à penser en trois dimensions. Cela nous permet de percevoir des images externes et internes, de les recréer, de les transformer ou de les modifier, de décoder des informations graphiques.

Importance et utilité de l’intelligence spatiale

Savoir se placer dans l’espace est indispensable pour survivre. La première chose que nous faisons toujours est de localiser notre position spatiale, de déterminer où nous sommes par rapport à d’autres endroits, par exemple, pour pouvoir aller d’un endroit à un autre. Ainsi, pour nous déplacer, nous dessinons un vecteur imaginaire depuis la position où nous sommes jusqu’à l’objectif.

De notre niveau d’intelligence spatiale dépendra notre succès lors d’activités telles que la conduite (en particulier pour les endroits peu connus/inconnus), le stationnement d’une voiture, la construction d’une maquette, nous orienter, donner des instructions à une autre personne qui voit les choses depuis une autre perspective ou qui manipule des outils.

intelligence spatiale

D’autres activités moins fréquentes dans lesquelles l’intelligence spatiale est fortement impliquée sont, par exemple, celles nécessitant que soit sculptée une forme dans un matériau ou que soit conçu le plan d’une structure. C’est pourquoi tant les architectes que les sculpteur-trice-s ont tendance à présenter un bon niveau de ce type d’intelligence. Même si cela n’est dû qu’à l’entraînement permanent et à la formation spécialisée qu’iels ont reçu.

L’intelligence humaine va au-delà du simple quotient intellectuel. Le problème principal présenté par l’intelligence est que nous ne disposons pas d’une seule définition de cette dernière et, surtout, que nous n’avons pas d’instruments permettant de réaliser un consensus majoritaire quant à sa validité et son utilité prédictive. Comment affecter un quotient à l’humour, à l’ironie, et plus encore à la capacité tant diversifiée et plastique de l’être humain à répondre de manière créative aux défis que lui posent la société et la nature ?

Comment pouvons-nous améliorer l’intelligence spatiale ?

L’intelligence spatiale répond à l’entraînement, tout comme l’intelligence en général. Il a été démontré que réaliser des exercices semblables à ceux utilisés pour évaluer le niveau d’intelligence spatiale permet d’améliorer cette dernière.

Ces exercices correspondent, par exemple, à des tâches de rotation spatiale, à la comparaison de deux objets placés dans des positions différentes qui peuvent être identiques ou seulement similaires, à l’attention spatiale à divers stimuli, etc… Chaque individu né avec une certaine prédisposition à développer de manière personnelle ce type d’intelligence et il appartient à chacun de développer ce potentiel.

intelligence spatiale

Néanmoins, le fait que l’intelligence spatiale soit conditionnée par des composantes génétiques ne signifie pas que notre marge de progression soit négligeable.

Nous pouvons intégrer quotidiennement certaines tâches pouvant être très bénéfiques pour stimuler nos capacités spatiales. Par exemple, conduire des véhicules de façon régulière est un élément important dans le développement de l’intelligence spatiale. Lorsque nous conduisons, nous devons prêter attention à un grand nombre d’éléments liés à l’environnement, ainsi qu’aux mouvements et au rapport entre les distances et les tailles des objets (si nous ne voulons pas entrer en collision, bien sûr).

D’autre part, le dessin et l’exécution d’activités spatiales telles que la détermination de la meilleure distribution d’un certain nombre d’objets ou de personnes implique l’utilisation de l’intelligence spatiale. Il en va de même pour les jeux dont l’exécution est directement liée aux capacités spatiales. Certains d’entre eux correspondent aux fameux rubicubes, ou encore à certains jeux vidéo, comme le célèbre tétris.


“L’intelligence n’est rien d’autre que de savoir converser de choses et d’autres avec les autres, obtenant par la même une sagesse infinie.”

-Yamamoto Tsunetomo-


Bibliographie

Burgos, BMV et Guatame, AXL (2011). Comment la stratégie des cartes mentales et conceptuelles stimule-t-elle le développement de l’intelligence spatiale chez les étudiants universitaires? Tabula Rasa , (15), 221-254.

Dziekonski, M. (2012). Intelligence spatiale: un regard sur Howard Gardner. Revista ArteOficio , 2 (2).

Gardner, H. (1998). Intelligences multiples . Barcelone : Paidós.

Lapalma, F. (2001). Qu’est-ce que nous appelons Intelligence ? La théorie des intelligences multiples et de l’éducation. Journal ibéro-américain d’éducation .

Ramos, JC, et Adánez, GP (1985). Intelligence spatiale et capacité de vol : étude des perspectives psychométriques et du traitement de l’information . Université, Faculté de Philosophie et Sciences de l’Education.

Suárez, J., Maiz, F., & Meza, M. (2010). Intelligences multiples : une innovation pédagogique pour améliorer le processus d’enseignement-apprentissage. Recherche et études supérieures , 25 (1).

Van Schaik Leon (2008). Intelligence spatiale : nouvelles perspectives pour l’architecture. John Wiley & Son Inc Grande-Bretagne.

A découvrir aussi