Quels sont les symptômes de l'âme perdue ?

L'âme perdue est un état dans lequel une personne a du mal à reconnaître ce qu'elle est. Elle ne sait pas ce qu'elle ressent et ce qu'elle veut. On parle d'une perte qui renforce la tristesse et l'anxiété.
Quels sont les symptômes de l'âme perdue ?

Dernière mise à jour : 02 décembre, 2020

L’âme perdue est l’un de ces concepts que tout le monde comprend, mais qui n’est pas facile à définir précisément. Et ce, en raison de son ambiguïté. Premièrement, l’idée même d’ “âme” est quelque peu déroutante. Pour la religion, cela équivaut à une substance immatérielle qui vit dans le corps. Dans le langage populaire, cela fait référence au monde intérieur.

Il est à noter que l’âme perdue est une idée présente dans de nombreux mythes et légendes. Cette idée renvoie généralement à un esprit désincarné, condamné à errer éternellement à la suite d’une perte inaccessible ou d’un sentiment de culpabilité qui ne disparaît pas. C’est plus ou moins équivalent en termes psychologiques.

En plus de la psychologie, le concept de l’âme perdue apparaît dans des domaines différents, tels que la psychiatrie ou le chamanisme. Dans tous ces domaines, elle a des significations similaires, bien que, de toute évidence, il y a également des différences. Approfondissons le sujet.

“L’âme est un verre qui ne se remplit que d’éternité.”

-Amado Nervo-

Âme perdue, un concept psychologique.

L’âme perdue en psychologie

L’âme perdue n’a pas reçu de catégorie spécifique, pas même celle de syndrome. Toutefois, c’est l’un de ces concepts que de nombreux psychologues utilisent pour travailler avec des modèles.

Les personnes présentant cette caractéristique ne sont pas exactement des personnes déprimées ou anxieuses à proprement parler. Toutefois, un manque de connexion avec elles-mêmes peut être apprécié. Les quatre caractéristiques des âmes perdues seraient les suivantes :

  • Elles agissent sur la défensive. En général, ce sont des personnes qui ont des peurs très profondes. Cela les conduit à ériger de grandes barrières qui les empêchent de connaître ces peurs. Le problème est qu’ils ne se connaissent pas non plus, car leurs peurs les envahissent.
  • Elles ont un esprit fermé. Les âmes perdues ont souvent des croyances et des idées inébranlables. En réalité, leur système de valeurs et de convictions fait partie de leur bouclier défensif, et c’est pourquoi ils refusent de les réévaluer.
  • Elles répètent des erreurs, encore et encore. Ces personnes rencontrent les mêmes situations défavorables encore et encore. C’est pourquoi elles sont toujours sur la défensive.
  • Elles se sentent déracinées. C’est comme si elles étaient étrangères à elles-mêmes. Elles n’ont pas de groupes d’amis et ne développent pas une énorme passion pour leur travail ou leurs passe-temps .

Chamanisme et perte d’âme

Dans le chamanisme, nous ne parlons pas d’âmes perdues, mais de perte d’âme. Un concept similaire, mais pas identique. Cela ferait partie de ce qu’on appelle “la maladie de la peur”, ou simplement “la peur“. La psychiatrie le reconnaît comme un syndrome culturel.

Ce qui caractérise la perte de l’âme, c’est le sentiment de ne pas être soi-même ou qu’il y a des parties de soi cachées ou perdues. En conséquence, l’énergie et la vitalité manquent, et apparaissent une forte sensation de vide et d’anxiété, accompagnée presque toujours de dépression et de fatigue.

La “peur” est une catégorie présente dans le chamanisme mexicain. Certains des symptômes de cette maladie sont les suivants :

  • Sentiment de blocage
  • Sentiment d’être confus ou incomplet
  • Déception face à la vie
  • Se voir comme un étranger
  • Addictions
  • Sensation vitale de la nuit noire
  • Retrait des autres et peur d’entrer en contact avec les autres
  • Fatigue constante
  • Soif de changement et incapacité à le faire
Âme perdue, un état caractérisé par la tristesse et l'anxiété.

La rencontre

Personne ne devient une âme perdue ou “perd son âme” sans raison. Parfois, nous avons d’abord besoin de quelqu’un pour nous connaître. C’est ce que fait notre mère ou quiconque la remplace dans des conditions normales pendant l’enfance.

Le fait est que cela ne se produit pas toujours. Parfois, cette mère n’est pas là ou elle refuse de nous reconnaître parce que quelque chose l’en empêche. Des expériences déroutantes et douloureuses peuvent alors être vécues pendant l’enfance. Les circonstances sont si envahissantes qu’elles ne laissent pas de place à cette reconnaissance de soi.

Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles une personne crée un mur face au monde ou évite d’être comme il est. Dans ce contexte, tôt ou tard, le sentiment d’étrangeté survient et l’âme perdue a le sentiment de n’avoir nulle part où aller. En réalité, l’âme n’est pas perdue, mais cachée derrière des défenses et des impostures.

Retrouver le chemin vers soi-même est une tâche ardue. Le plus courant est que ce désir n’apparaît même pas. Vous devez savoir, dans tous les cas, que vous pouvez entreprendre ce voyage et apprendre à être. Généralement, il faut solliciter de l’aide, mais c’est possible.

Cela pourrait vous intéresser ...
L’intuition est l’âme qui nous parle
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
L’intuition est l’âme qui nous parle

Il y a des gens qui méditent sur les choses et d'autres à l'inverse, qui se laissent porter par leur intuition. Nous vous invitons à connaître plus...



  • Bustabad, S. A. (2008). Inmunología clínica y estrés. En busca de la conexión perdida entre el alma y el cuerpo. Rev Cubana Salud Pública, 34(3), 1-2.