Quelle est l’influence de la musique sur les personnes ?

· 20 octobre 2017

La musique est un langage universel capable d’éveiller des émotions et des sentiments uniques. Parfois, vous entendez une personne chanter dans une langue inconnue, mais vous parvenez à sentir ce qu’elle souhaite transmettre alors même que vous ne savez pas exactement ce que disent les paroles. Vous savez en revanche qu’elle exprime quelque chose de joyeux, de triste ou de dramatique, etc.

La musique est comme le chocolat, elle est appréciée par presque tout le monde. Cela est vrai depuis la nuit des temps. Depuis que la culture elle-même existe, nous trouvons également une place pour ces sons rythmiques qui communiquent des sentiments. De tous temps et dans toutes les civilisations, Cette forme particulière d’expression, si riche en styles, a de tous temps existé, ce dans toutes les civilisations.

« Lorsque je me sens effrayé, je lève la tête / et je siffle un air joyeux, de sorte que personne ne suspecte que j’ai peur … / Et chaque fois / le bonheur de cet air me convainc que je n’ai pas peur. »

-Rogers et Hammerstein-

Sans nous en rendre compte, nous faisons parfois appel à la musique pour contenir des sentiments qui nous submergent, recherchant par la même un endroit où lesdits sentiments peuvent déborder librement sans nuire à quiconque. D’autres fois nous nous rassemblons pour danser, faisant des rythmes musicaux les vecteurs de la fête. Nous cherchons également des mélodies pour nous calmer, ou pour étudier ou travailler. Toutefois, quelle est l’influence de la musique sur notre esprit ?

Une expérience autour de la musique

Cette expérience a été réalisée dans le cadre de la faculté de psychologie de BUAP, au Mexique. Elle a été dirigée par le professeur Roberto Valderrama Hernández. Son objectif était de découvrir quel était l’effet d’une mélodie « forte » sur l’anxiété. Par mélodie « forte », nous nous référons a un rythme irrégulier, marqué, rapide et écouté à un volume élevé. Fondamentalement, cela correspond au « métal » ou au « heavy métal ».

influence de la musique

137 sujets ont été choisis pour cette étude. Parmi elleux, 31 étaient des hommes et 106 des femmes. L’âge moyen était de 20 ans et iels étaient tou-te-s des étudiant-e-s en psychologie. Tout d’abord, iels furent l’objet d’un test afin de mesurer leur état d’anxiété. Ensuite, iels ont chacun-e écouté des fragments de heavy metal de 5 minutes. Au total, chaque sujet a complété une séance d’écoute de 47 minutes.

Le chercheur a pu observer que pendant les écoutes, les participant-e-s ont augmenté leur niveau de nervosité. Iels étaient agité-e-s et exprimaient cela en changeant constamment de positions et en réalisant des mouvements erratiques des mains et des pieds.

Valderrama a pu conclure que ce type de mélodies excitantes augmentait le niveau d’anxiété. L’explication se trouve dans le fait que ce types de rythmes stimulent fortement le système sympathique, ce qui augmente la tension physique et psychologique. Si cela n’est pas libéré par des mouvements tels que la danse ou le saut, l’énergie s’accumule et donne lieu à des symptômes d’anxiété.

L’effet positif de la musique

Que les notes de musique « génèrent » de l’énergie n’est pas un problème. Le problème survient lorsque cette énergie ne peut pas être dépensée à travers une activité physique. En un sens, la « musique forte » est idéale pour les situations exigeant un comportement énergique ou concurrentiel.

fille jouant du violoncelle

En outre, les notes de musique ont la capacité de nous détendre. Ceci est obtenu avec les genres musicaux qui ont des rythmes plus réguliers, lents dont le volume n’est pas si élevé. Certains morceaux de musique classique, instrumentale ou pop douce contribuent à nous tranquilliser. Elles sont même utilisées dans des salles où s’effectuent des radiothérapies ou des traitements médicaux agressifs.

La science a pu établir que les rythmes musicaux stimulent différentes zones du cerveau. En effet, une recherche de l’Université de Floride suggèrent que les rythmes musicaux offrent plus d’activation cérébrale que tout autre stimulus connu. Parmi les principaux effets positifs nous trouvons les suivants :

  • Elle renforce l’apprentissage et la mémoire.
  • Elle régule les hormones liées au stress.
  • Elle permet d’évoquer des expériences et des souvenirs.
  • Elle affecte le rythme cardiaque, la pression artérielle et le pouls.
  • Elle module la vitesse des ondes cérébrales.

Il a également été prouvé que la bonne musique renforce le système immunitaire, ce qui se traduit par une meilleure santé. Ce n’est pas pour rien que les vaches produisent davantage de lait lorsque nous leur mettons des sonates de Mozart. Par ailleurs, il n’est pas anodin que les plantes prospèrent davantage lorsqu’il y a de la musique de fond. Le secret est de trouver le rythme qui peut nous favoriser dans chaque situation donnée, de sorte que nous puissions en retirer le meilleur bénéfice.

musique et cerveau