La qualité de vie importe plus que le niveau de vie

· 28 novembre 2016

Beaucoup de personnes, et en particulier celles qui appartiennent à ce qu’on appelle les sociétés du Premier Monde, ont à coeur d’améliorer leur niveau de vie.

C’est une priorité pour elles. Cependant, « il faut d’abord apprendre les règles du jeu, pour ensuite jouer mieux que personne », comme l’a dit Albert Einstein.

C’est pourquoi il est important d’avoir conscience du fait que la qualité de vie devrait toujours être davantage valorisée que le niveau de vie par les individus.

Si vous manquez d’argent, vous en voulez plus. Si vous avez de hauts revenus, vous estimez qu’ils ne sont pas suffisants. Si vous avez une vie sociale bien remplie, vous en arrivez à un moment ou à un autre à vous ennuyer malgré tout. Si vous rêvez, vous avez envie de concret, de réalités.

Si, si, et si…que de « si », et tout autant de conditions pour aspirer en permanence à un niveau de vie plus élevé que celui que l’on a.

Croyez-vous vraiment que le fait d’avoir un haut niveau de vie vous rendra plus heureux ?

Considérez-vous que gagner plus d’argent et avoir un certain statut social vous permettra d’atteindre l’existence dont vous avez toujours rêvé ?

Avant de répondre, lisez la suite de cet article et prenez note de ces quelques considérations.

Le niveau de vie et la qualité de vie : qu’est-ce que c’est ?

« L’Ordre Mondial au 21e siècle » regroupe des analystes chargés d’étudier la réalité sociale humaine et géographique de notre monde.

hombre-maquina-con-ranura-para-introducir-dinero

Dans un de leurs articles lié au niveau de vie, ils définissent le concept et la possibilité pour une personne de posséder davantage de biens, ainsi que des services de meilleure qualité et en quantité supérieure.

Autrement dit, ils lient directement le salaire et la capacité d’acquisition. Plus vous gagnez, plus vous pouvez consommer.

Pour eux, la qualité de vie se traduit donc par la capacité d’une personne à apporter au monde des éléments favorisant le bien-être social, des éléments générateurs de bonheur, de calme et de satisfaction aussi bien au niveau individuel que collectif.

Il peut s’agir d’un haut salaire, d’un voyage à prix différents ou encore d’une conversation aussi simple qu’agréable donnant lieu à quelques sourires.

Qualité de vie VS niveau de vie

Ce qui semble le plus explicite à propos de l’analyse menée par « L’Ordre Mondial au 21e siècle », c’est une comparaison intéressante établie entre différentes zones du monde.

Dans le cadre de cette analyse, on a comparé le niveau de vie ainsi que la qualité de vie de différentes villes.

D’un côté, on trouve Calcutta ou Dacca, villes indiennes toujours plus présentes sur la scène internationale à l’heure de la mondialisation.

Le niveau de vie des habitants de ces villes augmente donc tous les ans de façon exponentielle, ce qui accélère de façon impressionnante le développement.

pueblo-de-india

De l’autre côté, on a Thimphou, à quelques kilomètres du coeur économique de l’Inde. Il s’agit de la capitale du Bhoutan, petit pays éloigné de l’agitation générée par la mondialisation, les marchés financiers et autres préoccupations économiques en tous genres.

Alors que Calcutta et Dacca offrent à leurs habitants un environnement toujours plus industriel et pollué mais également un plus haut niveau de vie, les habitants du Bhoutan, eux, évoluent dans un milieu naturel, au milieu des rivières, et travaillent majoritairement dans l’agriculture avec un salaire de 1300 dollars.

Qui a la meilleure qualité de vie ?

Selon vous, qui jouit donc de la meilleure qualité de vie ? Un habitant du Bhoutan vit tranquillement et travaille au milieu d’une vallée naturelle, sans trop de stress. Il ne cherche rien de plus, car il n’a pas besoin de plus.

Mais ce n’est pas tout ; il y a quelques années le roi du Bhoutan a promulgué le BNB, ou Bonheur National Brut.

L’étude de « L’Ordre Mondial au 21e siècle » remet en question le bien-être psychologique, la gestion du temps, la culture, la santé, l’éducation, la vitalité de la communauté ou encore la satisfaction quant au gouvernement en place, entre autres facteurs.

 


« Ne perdez pas votre temps, car c’est de cette matière que la vie est faite. »

-Benjamin Franklin-


Des pays comme le Brésil, l’Inde ou la Chine, en développement constant et rapide, voire même des nations européennes telles que l’Espagne, l’Allemagne ou la France, elles déjà développées, présentent d’inquiétants niveaux de stress.

mujer-con-estres

Toutes les grandes nations de la scène internationale, soient-elles développées ou en voie de développement, offrent à leurs habitants, selon les études menées, un niveau de vie élevé ou en développement constant. Mais à quel prix ?

 


« N’échangez pas votre santé contre la richesse, ni votre liberté contre le pouvoir. »

-Benjamin Franklin-


Il est maintenant temps pour vous de répondre à la question initiale ; selon vous, qu’est-ce qui est plus important ; le niveau de vie, ou la qualité de vie ?

Pensez-vous qu’il soit préférable de gagner le plus d’argent possible et de posséder un maximum de richesses, ou plutôt de disposer d’un temps de qualité et d’être heureux ?

Pour nous, le choix est clair ; nous optons pour la qualité de vie. Et vous ?