Pourquoi certaines personnes craignent-elles l'engagement ?

Les psychologues disent qu'avoir un peu peur de quelque chose n'est pas mauvais, car c'est un mécanisme de défense contre le danger ou le risque. Le problème réside lorsque cette peur est si grande qu'elle ne nous permet pas de vivre pleinement.
Pourquoi certaines personnes craignent-elles l'engagement ?

Écrit par Yamila Papa

Dernière mise à jour : 06 janvier, 2023

Dans le cas de l’engagement, par exemple, la même chose se produit. Parce que la situation peut être inconnue (ou trop connue) et le stimulus n’est pas celui de l’ouverture, mais celui du rejet. La peur irrationnelle de quelque chose ne mène jamais au bon endroit, car elle repose sur l’insécurité ou sur un traumatisme du passé.

On pourrait dire que les personnes créent leur propre “bulle de bien-être”. Ce cercle où tout est parfait est à notre image, avec nos goûts, les gens qu’on aime, etc. La peur apparaît au moment précis où quelque chose ou quelqu’un arrive pour mettre en danger cette zone de confort. Cela ne veut pas dire que l’autre le fait exprès ou consciemment. C’est en effet nous qui nous sentons “agressés”. Quand on considère que quelque chose va déstabiliser ce monde parfait, on est sur la défensive, ce qui est logique dans une certaine mesure. La même chose qu’une mère fait avec son bébé, quelle que soit la race.

Ils croient qu’une relation est quelque chose qui nous enlève notre intimité, notre liberté, notre personnalité, etc. Il est compréhensible qu’ils aient peur ou ne soient pas attirés par l’engagement (disons des fiançailles formelles, vivre ensemble, se marier). Il convient plutôt  de penser à l’amour comme un état où nous recevons et donnons beaucoup, de la compagnie au bien-être, en passant par la sécurité, etc. De cette façon, la peur disparaîtra et il sera plus facile d’inclure cette personne dans la bulle.

Maintenant, ceci serait la situation idéale, laquelle ne se produit pas toujours. En effet, la peur est une arme très puissante qui déséquilibre même les plus organisés. Elle établit un équilibre entre les ressources dont nous disposons et celles que nous pourrions perdre, non ce que nous pourrions gagner. C’est pourquoi on dit que la peur est une question d’insécurité, créée par différents facteurs et capable de provoquer des années de traumatismes ou de mauvais sentiments. Sans aucun doute, cela conduit à d’autres expériences, telles que la frustration, l’inconfort et la dépression.

Quand on ne sait pas reconnaître ses propres capacités ou compétences émotionnelles, on tend à éviter ce qui fait « sonner l’alarme ». Autrement dit, ici, une éventuelle relation amoureuse formelle. On pourrait dire qu’il s’agit d’une mauvaise adaptation aux changements, que nous devrions toujours prendre comme quelque chose de positif. Une personne qui se considère comme faible ou fragile brandira un bouclier pour que personne ne puisse la toucher. Mais le problème est que la menace, c’est nous-même et non les autres.

Caractéristiques de ceux qui ont peur de s’engager

-Ils ne peuvent pas prendre de décisions personnelles. En effet, ils ont très peur du changement et de quitter la zone de sécurité qu’ils créèrent.

Ils sont rigides dans le traitement, veulent que tout soit bien contrôlé car, sinon, leurs mécanismes de défense ou d’alarme s’activent.

-Ils ont généralement des problèmes pour exprimer leurs sentiments, ne veulent jamais approfondir un sujet important, à propos de ce qu’ils ressentent ou pensent de quelque chose ou de quelqu’un, provoquant un grand échec dans la communication avec leur environnement.

– De plus, ils se sentent tellement peu sûrs d’eux-mêmes qu’ils ne peuvent pas supporter que les autres soient en sécurité. C’est pourquoi ils parlent souvent mal ou ont une mauvaise idée de ces derniers. Ils cherchent à se convaincre qu’ils ne sont pas aussi merveilleux que tout le monde les voit.

-Il est probable qu’ils vécurent un épisode dramatique durant leur enfance ou leur adolescence. Par exemple, un père qui les abandonna, la mort d’un être cher, une éducation très étouffante, une éducation trop rigide ou trop permissive, avoir été laissé par un ancien conjoint, etc.

Ce sont des individus très attirants et de grands conquérants, ce qui est contradictoire. Ils recherchent un partenaire stable pour se sentir protégés, même s’ ils ne peuvent ensuite pas gérer la situation. A un certain moment la peur s’empare d’eux et les empêchant de continuer.

– Ils justifient leurs peurs ou leurs insécurités de différentes manières, mais ne parlent jamais de ce qui leur arrive réellement. Ils n’assument ni leurs responsabilités ni leurs sentiments. C’est pourquoi ils chercheront à rompre la relation pour retrouver la “stabilité” supposée et ainsi fuir ce changement dans leur bulle.

Comment gérer la peur de l’engagement ?

1- Admettez que vous avez une limitation émotionnelle sur laquelle travailler. Évaluez les vrais besoins et risquez la zone de confort pour obtenir quelque chose de plus, quelque chose de mieux. Avoir une bonne estime de soi est primordial.

2-Vaincre la peur en l’affrontant. Une phrase très vraie de Jiddu Krishnamurtu dit “faites ce que vous craignez et la peur mourra”. Plusieurs stratégies peuvent servir, mais la plus courante est de ne pas éviter ce qui fait peur, car fuir ne résout pas les problèmes.

3 – Introduisez des changements graduels, progressivement. Cela aidera l’esprit à s’y adapter avant de passer au niveau suivant, afin qu’il continue de penser qu’il a le contrôle, bien qu’avec des variations minimes. Le cerveau s’entraîne comme n’importe quel muscle du corps.

4-Renforcez la sécurité. Valorisez et faites une reconnaissance positive des capacités, ainsi que des limites, qui ne sont pas mauvaises, et desquelles nous pouvons apprendre.

5-Exprimez des sentiments, petit à petit aussi, et recevoir positivement ceux de l’autre partie. Ainsi, les tensions se réduiront et vous pourrez vous détendre. Vous ne pourrez peut-être pas le dire face à face au début, mais vous pouvez l’écrire dans un cahier ou le dire devant le miroir.

6- La confiance. C’est la clé de toute relation. Si vous avez eu une mauvaise expérience antérieure, cela ne signifie pas que l’actuelle est identique. Et n’oubliez pas que la communication passe avant tout.

Cela pourrait vous intéresser …

Cela pourrait vous intéresser ...
5 clés pour gérer l’engagement dans le couple
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
5 clés pour gérer l’engagement dans le couple

L'engagement dans le couple représente l'un de ses piliers. Découvrons ensemble ce qu'il revêt et comment bien le gérer dans votre relation.


Le contenu de Nos Pensées est uniquement destiné à des fins informatives et éducatives. Il ne remplace pas un diagnostic, un conseil ou un traitement professionnel. Si vous avez le moindre doute, il est conseillé de consulter un spécialiste de confiance.