Comment le mindfulness sportif affecte-t-il celui/celle qui le pratique ?

· 2 octobre 2017

Pelé, l’un des plus célèbres footballeurs de l’histoire, en était convaincu ; pour lui, « tout n’est qu’une question d’entraînement ». Il est judicieux de penser que la même chose se produit avec le mindfulness sportif. Plus vous le pratiquerez, plus il vous sera utile. N’est-ce pas ?

Selon l’entraîneur sportif et psychologue Jonathan García-Allen, bien au-delà de l’application de la thérapie cognitivo-comportementale qui est tant à la mode, un bon nombre de professionnel-le-s ont opté pour le mindfulness appliqué au sport. Pour quelle(s) raison(s) ?

Qu’est-ce que le mindfulness et comment s’applique-t-il au sport ?

Le mindfulness est une technique qui implique de concentrer toute votre attention sur ce que vous faites ici et maintenant, sans jugements et avec la plus petite quantité de filtres possible. Son objectif est d’enseigner à l’esprit des méthodes pour gérer les pensées, les émotions, les réactions et les attitudes face aux situations qui se présentent. De cette façon, cette pratique recherche le perfectionnement de la conscience pleine à travers des attitudes positives, une connaissance de soi et une grande liberté.

Il semble évident que cette méthode peut être idéale si nous l’appliquons au sport. En fin de compte, un entraînement, un match ou une confrontation requièrent une concentration pleine pour atteindre un rendement optimal.

femme pratiquant le mindfulness sportif

Le mindfulness nous transporte vers ce que l’on appelle « l’état de flow ». Avez-vous déjà eu cette sensation d’être si concentré-e dans une activité que vous paraissiez flotter en elle ? C’est précisément ce que recherche le/la sportif-ve dans les moments les plus importants de la compétition. Et cet état peut être atteint à travers cette technique.

« Si vous n’avez pas confiance, vous trouverez toujours une façon de ne pas gagner. »

-Carl Lewis-

Comment le mindfulness sportif affecte-t-il la personne ?

Selon ce que nous avons vu jusqu’à présent, le mindfulness est efficace pour toutes sortes de profils. Il est logique de penser que le/la sportif-ve n’est pas exempt-e des vertus de cette technique. D’après vous, quelle est l’influence du mindfulness ?

  • Le mindfulness est une technique efficace pour élever le niveau de motivation du/de la sportif-ve. Celle-ci sera bien évidemment vitale pour obtenir un rendement optimal.
  • Cette technique est aussi vitale au niveau de l’activation de l’individu. Plus il sera concentré et actif et plus son niveau d’efficacité sera élevé.
  • Ce processus aide à activer les niveaux de stress optimaux. Dans ce cas précis, nous ne devons pas considérer le stress comme quelque chose de négatif. Il est évident que quand nous participons à une compétition, ce stress est nécessaire (dans une certaine mesure). C’est là que le mindfulness sportif entre en jeu : il fait monter le stress à des niveaux optimaux pour augmenter les capacités de l’athlète.
  • Il faut souligner que cette technique réussit à faire augmenter les niveaux d’estime personnelle et de confiance chez l’individu. Il est nécessaire qu’un-e sportif-ve ait pleinement confiance en ses possibilités pour être efficace dans son sport.
  • Par ailleurs, le mindfulness est très efficace au moment d’interpréter les succès et les échecs. N’importe quel-le sportif-ve peut en terminer avec sa carrière, que ce soit parce qu’iel croule sous le succès ou sous les échecs constants. Mais avec une vision sensée et équilibrée, sa capacité à juger atteindra un niveau de sens commun cohérent.
  • Il agit aussi comme outil efficace pour donner une cohésion à une équipe de sportif-ve-s. Le mindfulness peut créer un environnement collectif optimal qui apporte de grands bénéfices aux relations interpersonnelles des individus.

Le mindfulness sportif comme responsable des émotions

Comme nous pouvons le voir, le mindfulness sportif appliqué adéquatement peut être une technique très efficace. Il parviendra à faire émerger toute la confiance chez un-e athlète afin que celui/celle-ci atteigne un rendement optimal. Grâce à lui, l’individu accepte ses émotions et pensées et les gère de manière naturelle, sans avoir besoin de les modifier ou de les éliminer.

Cette technique cherche à fournir une connaissance de soi et un état de régulation émotionnelle qui permet une gestion efficace, pas une élimination. Cela nous mène à « l’état de flow » dont nous parlions auparavant, ce moment où tout coule naturellement, où tout semble être en syntonie parfaite. Il s’agit d’un état au cours duquel l’activité que vous pratiquez ne semble pas exiger d’efforts de votre part.

femme qui pratique le mindfulness sportif

Ainsi, atteindre un état d’acceptation efficace au moment présent est essentiel. Au lieu d’essayer de tout contrôler et de raisonner à l’excès, l’individu se laisse porter et s’unit au présent. Il s’agit d’une chose qui fait augmenter sa concentration, distancie ses pensées négatives et lui confère un plus grand rendement sportif.

Nous pouvons donc conclure cet article en disant que le mindfulness sportif peut être une technique très utile et efficace pour augmenter le rendement d’un-e athlète. Dans un état d’équilibre émotionnel à travers lequel tout s’écoule naturellement, donner le meilleur de nous-mêmes sera un défi mais aussi un état dont nous profiterons pleinement.

« Ma force réside dans le fait que je suis plus équilibré et tranquille que la majorité des cyclistes. »

-Miguel Indurain-