l’impact de la violence domestique sur les enfants

13 décembre 2015 dans Emotions 3 Partagés

Les enfants qui vivent dans les foyers où se produisent des situations de violence domestique, souffrent de séquelles importantes. En effet, la violence verbale, émotionnelle ou physique a un impact dévastateur sur les enfants.

La violence domestique a un impact important sur les mineurs et bien qu’ils ne soient pas les victimes directes des agressions physiques ou verbales, l’impact dont ils peuvent souffrir provoque de graves problèmes dans leur enfance, leur adolescence ainsi que dans leur vie adulte.

Lorsque nous pensons à la violence conjugale ou aux abus domestiques, nous pensons en premier lieu (et parfois seulement) à la victime directe, celle qui subit les attaques de l’agresseur. Cependant les mineurs qui vivent au sein des situations de violence physique ou verbale, souffrent de conséquences très importantes.

De plus, dans les foyers où se produisent ces situations, les enfants sont très souvent négligés, ce qui aggrave la situation des mineurs.

En effet, des études ont démontré que les enfants qui vivent ces situations de violence domestique ont plus de risque de souffrir de problèmes de santé, de troubles du comportements et de traumatismes émotionnels. De même, ils sont plus enclins à avoir des problèmes de santé mentale à l’âge adulte.

Les enfants élevés dans les “foyers où se produisent ces abus” peuvent se sentir responsables de l’abus que l’un de leurs parents exerce sur l’autre, ils peuvent avoir des problèmes de sommeil, des retards scolaires et ils peuvent développer des troubles alimentaires et des comportements agressifs.

De plus, la situation les rend propice à tomber dans les mains de gens équivoques qui se proposent de les aider mais de manière totalement inappropriée, ce qui les rend victimes de tout type d’abus.

D’ autre part, cette situation peut provoquer des expériences d’anxiété qui peuvent dériver vers des problèmes de panique.

Arrivé à l’âge de l’adolescence, la situation peut s’empirer un peu plus. L’adolescent qui a vécu cette situation peut commencer à s’auto-punir, à recourir à l’alcool ou à la drogue, il peut commencer à avoir des relations sexuelles inappropriées dans le seul but d’obtenir de l’affection, il peut souffrir de dépression, avoir une estime de soi très basse et souffrir de différents problèmes de santé mentale.

De plus il se peut qu’il se convertisse en victime ou qu’il se comporte de manière offensive avec les autres, aussi bien à l’intérieur de la maison qu’à l’extérieur.

Que faire?

Pour différentes raisons, beaucoup de personnes ne pensent pas aux conséquences sur leurs enfants lorsqu’elles sont victimes de violences domestique, même lorsque celles-ci ne sont que verbales.

Même si elles ne le font pas pour elles-mêmes, pour leur sécurité et leur intégrité, elles doivent le faire pour leurs enfants.

Les enfants ont besoin de savoir qu’ils peuvent avoir confiance en quelqu’un, qu’ils sont en sécurité et que les personnes qu’ils aiment sont également en sécurité.

A découvrir aussi