Loading...
 

Les relations entre frères et sœurs à l'âge adulte : que nous apportent-elles ?

Le rôle des frères et sœurs ne s'arrête pas à l'adolescence car au fur et à mesure que nous vieillissons, ils ont tendance à occuper une place plus importante dans nos vies.

Dernière mise à jour : 06 septembre, 2021

Les frères et sœurs sont des personnages importants pendant l’enfance et l’adolescence. Dans de nombreux cas, ils sont nos premiers amis et compagnons, contribuant à la formation de notre identité. Cependant, leur impact sur nos vies ne s’arrête pas lorsque nous cessons de partager une maison. Car les relations entre frères et sœurs à l’âge adulte peuvent être une source importante de soutien.

Toutes les personnes ne maintiennent pas un lien étroit et positif avec leurs frères et sœurs à l’âge adulte. En effet, on estime que dans un tiers des cas, les sentiments prédominants sont l’hostilité ou l’apathie. Cependant, ceux qui ont la chance de maintenir ces relations peuvent en tirer divers avantages.

Frères et sœurs à l’âge adulte : une source de soutien inestimable

Il y a ceux qui affirment que les amis sont la famille que l’on choisit et que leur soutien est vraiment inconditionnel. Cependant, de nombreuses autres personnes et diverses études ont pu vérifier que, dans certaines situations défavorables, ce sont les frères et sœurs qui assurent véritablement l’accompagnement et le soutien affectif.

Que ce soit pour aider à la garde des enfants, pour offrir un soutien en cas de maladie ou comme source de réconfort face à une perte majeure, les frères et sœurs offrent leur temps, leurs épaules et leurs mots pour nous réconforter. Le sentiment de loyauté qui s’est établi tout au long de la vie revient au premier plan, laissant derrière lui les rancunes, si nécessaire.

Amis et confidents

Ce n’est pas dans tous les cas qu’une relation fraternelle constitue aussi un lien d’amitié. Néanmoins, lorsque cela se produit, les frères et sœurs deviennent des figures irremplaçables. Ce sont eux qui nous connaissent le mieux, qui nous ont vu grandir et nous transformer ; ils connaissent notre histoire depuis le début et ont été présents dans certains des moments les plus importants.

Avec nos frères et sœurs, nous pouvons parler en toute confiance, avec la tranquillité qu’offre l’acceptation inconditionnelle, sans la pression d’avoir à faire semblant ou à prétendre être quelqu’un que nous ne sommes pas. Les peurs, les doutes et les erreurs peuvent être librement partagés, sachant qu’il n’y aura pas de jugement ou de méchanceté dans leur réponse.

Compagnons de chemin

En grandissant, nous mûrissons et nous accumulons des expériences. À un moment donné, nous pouvons peut-être ressentir le besoin de nous remémorer notre chemin de vie, et surtout notre enfance.

C’est pour cela qu’avoir des gens dans nos vies qui ont vécu ces mêmes moments, qui partagent des souvenirs avec nous, qui se sont forgés au sein de la même famille peut être très précieux. Les frères et sœurs sont le pont entre la personne que nous étions et celles que nous sommes aujourd’hui, une constante sur notre chemin qui nous apporte de la sécurité.

À mesure que la maturité, la retraite et tous les changements associés approchent, les relations fraternelles semblent se resserrer et devenir plus pertinentes. Maintenant que le rythme de vie est derrière nous, que nos collègues cessent de l’être et que nos enfants quittent le nid, cet amour fraternel qui nous a toujours accompagnés peut se transformer en refuge précieux.

Comment renouer et retrouver des relations fraternelles à l’âge adulte ?

Le rôle des relations fraternelles à l’âge adulte peut être aussi important ou plus important que pendant l’enfance. Cependant, pour de nombreuses personnes, ces liens ne sont pas disponibles.

Généralement, les mauvaises relations fraternelles commencent à se développer dans l’enfance. D’autre part, une origine fréquente du conflit est l’inégalité de traitement reçue par les parents. En effet, lorsque ceux-ci favorisent l’un de leurs enfants, ils sont plus susceptibles de générer des rivalités, des ressentiments et des conflits entre les frères et sœurs. Un conflit qui peut durer jusque dans la vie d’adulte.

Si tel est votre cas, essayez de réaliser que ce n’est plus le moment de rivaliser pour l’amour et l’acceptation de vos parents. D’ailleurs, cette inégalité de traitement qui existait n’était pas la faute de votre frère ou sœur. Alors pourquoi ne pas avoir une conversation honnête, sans fierté, qui vous permette de renouer ?

Parfois, un soutien professionnel est nécessaire pour étudier et guérir ces blessures du passé, pour établir de nouvelles façons de communiquer et pouvoir profiter d’un lien qui a beaucoup à apporter à votre vie. N’hésitez pas à demander de l’aide si vous en avez besoin.

Cela pourrait vous intéresser ...
Lisez-le dans Nos Pensées
Les frères et soeurs : ces meilleurs amis que nous n’avons pas eu à trouver

Celui qui a un frère ou une soeur a un grand trésor émotionnel. Nous vous invitons à découvrir toutes les choses que nous pouvons partager avec nos...



  • Stewart, R. B., Kozak, A. L., Tingley, L. M., Goddard, J. M., Blake, E. M., & Cassel, W. A. (2001). Adult sibling relationships: Validation of a typology. Personal relationships8(3), 299-324.
  • Goetting, A. (1986). The developmental tasks of siblingship over the life cycle. Journal of Marriage and the Family, 48(4), 703–714. https://doi.org/10.2307/352563
  • Scott, J. P. (1990). Sibling interaction in later life. Family relationships in later life, 86-99.