Les 5 affirmations les plus fausses de l’histoire

· 24 novembre 2017

La vérité n’est souvent pas absolue mais correspond à une réalité dynamique. Ce qui est vrai aujourd’hui peut ne pas l’être demain, surtout en ce qui concerne la science. Il s’agit de quelque chose que de nombreuses personnes oublient, raison pour laquelle elles osent faire des affirmations catégoriques qui s’avèrent erronées.

Il existe de nombreuses « vérités absolues » qui ont été réduites en miettes par l’évolution de la connaissance, ou de la réalité. En effet, l’humanité en est même arrivée à condamner au bûcher ou à emprisonner ceux formulant des affirmations qui étaient considérées comme fausses. Il fut ensuite démontré que ces personnes étaient dans le vrai.

« La partie la plus philosophique de l’histoire est de faire connaître les absurdités commises par les hommes. »

-Voltaire-

En général, ce sont les personnes disposant d’une importante autorité intellectuelle ou politique qui osent être catégoriques dans leurs affirmations (nous autres osons probablement aussi, mais nos affirmations n’apparaissent généralement pas dans les médias). Souvent, lorsqu’elles le font (ou que nous le faisons), elles oublient que même si quelqu’un est extrêmement intelligent, il ne perçoit souvent qu’une partie de la réalité. Une partie de l’ensemble, oui, mais en étant partielle elle peut générer des conclusions erronées.

Il est toujours bon de se souvenir qu’il vaut mieux réfléchir à deux fois avant de faire des affirmations absolues. Cela vaut la peine de laisser une marge de doute sur ce que nous considérons si véridique. Dans le cas contraire nous nous exposons à commettre des erreurs historiques. Dans la suite de cet article, nous vous en présentons cinq parmi les plus intéressantes.

« L’impossibilité » de voler, l’une des affirmations les plus erronées

« Il est impossible de créer des appareils qui volent et qui soient plus lourds que l’air. » Voila ce que Lord Kelvin, président de la Royal Society anglaise, a déclaré en 1895. Il ne pensait pas être en train de spéculer. Les études de l’époque « le prouvaient ».

Cependant, les frères Wright connaissaient les bicyclettes, mais ils ignoraient les érudites affirmations de Lord Kelvin. C’est pourquoi ils n’eurent aucune difficulté à initier leurs expérimentations, jusqu’à ce qu’ils inventent l’aéroplane.

 

aéroplane

L’inutilité de la radio

« La boîte à musique sans câbles n’a aucune valeur commerciale. Qui paierait pour un message qui n’est envoyé à personne en particulier ? » Cette phrase a été prononcée par la société David Sarnoff & Associés, lorsqu’ils leur fut proposé d’investir dans la radio pendant les années 20.

Ils ne s’imaginaient pas qu’ils entreraient dans l’histoire grâce à cette erreur monumentale. C’est certainement l’une des affirmations les plus erronées qui aient été faites. Nous ne savons pas ce qu’ils en ont pensé plus tard, lorsque la radio est devenue une révolution massive.

Les Anglais n’avaient pas besoin du téléphone

« Les Américains ont besoin du téléphone, mais pas nous. Nous avons beaucoup de messagers ». C’est ainsi que William Preece, l’ingénieur en chef du service postal britannique, a réagi lorsqu’on lui a parlé du téléphone en 1878. Il était convaincu qu’il s’agissait d’une invention superflue.

Cela arrive à de nombreux patrons : ils ont l’habitude de contrôler leur entourage et que leur monde fonctionne tel qu’ils le désirent. Cette arrogance, incontestablement, nous induit facilement en erreur, comme dans ce cas emblématique.

téléphone

Lorsque la télévision n’avait pas d’avenir

Darryl Zanuck était un cinéaste expert des États-Unis. Lorsque, en 1946, lui fut évoqué la télévision, il assura que cette invention échouerait. Une de ses affirmations était que « les personnese lasseraient bientôt de regarder une boîte de contreplaqué tous les soirs« .

C’est ce qui s’appelle prendre ses désirs pour des réalités. Le vieux Zanuck craignait certainement que la nouvelle invention vole ses spectateurs au cinéma. Il avait raison sur ce point, mais se trompa dans sa prophétie. Il a également été démontré que ses craintes n’avaient aucun fondement dans la mesure où le cinéma reste bel et bien en vie.

Le courrier par fusée

Arthur Summerfield était un politicien américain. Pour plus d’informations, il a également travaillé en tant que cadre du service postal des États-Unis. Il s’agissait d’un homme curieux et optimiste, qui, cependant, a fait l’une des revendications les plus farfelues de l’histoire.

Il déclara en 1959 : « Avant que l’homme n’atteigne la Lune, votre courrier arrivera en quelques heures de New York à la Californie, en Angleterre, en Inde ou en Australie par des missiles télécommandés … Nous sommes au seuil du courrier par fusée ». En effet, Summerfield envoya une lettre attachée à un missile sous-marin. Sa petite invention ne s’est toutefois jamais concrétisée. Au lieu de cela, il entra dans l’histoire à cause de cette affirmation fantasque.

courrier

Plus nous savons de choses, plus nous devrions être conscients que nous ignorons beaucoup. L’excès de confiance en notre raison ou notre savoir nous conduit souvent à commettre des erreurs pouvant frôler l’absurde. La vérité est quelque chose d’insaisissable et il convient de ne pas oublier que, au mieux,  nous parvenons à en entrevoir seulement une petite partie.