Les 3 types de bonheur, selon une étude de l'Université de la Colombie-Britannique

Selon l'étude menée par Aaron C. Weidman et Elizabeth W. Dunn, il existe trois types de bonheur. Et aucun d'entre eux n'est lié à la consommation ou à l'argent.
Les 3 types de bonheur, selon une étude de l'Université de la Colombie-Britannique

Dernière mise à jour : 13 mai, 2022

Nous savons tous qu’il existe plusieurs types de bonheur et que chacun a sa propre saveur. Par exemple, une chose est le bonheur que l’on éprouve en voyant un enfant sourire et une autre est de réussir un projet difficile. Les satisfactions que procure l’amour d’un couple ne sont pas non plus les mêmes que celles que procure le fait de vaincre une maladie grave.

Les psychologues et chercheurs Aaron C. Weidman et Elizabeth W. Dunn de l’Université de la Colombie-Britannique (Canada) ont mené une recherche sur les types de bonheur. Celle-ci a été publiée dans la revue Social Psychological and Personality Science.

« Le bonheur est quelque chose qui se pratique, comme le violon. »

-John Lubbock-

Ces chercheurs se sont appuyés sur d’autres études qui ont souligné que l’argent et la consommation n’apportaient pas le vrai bonheur. Cependant, avoir accès à certains « produits expérientiels », tels que des dîners dans des lieux privilégiés ou des voyages, générait bien une grande satisfaction. Sur la base de leurs recherches, ils ont déterminé qu’il existait trois types de bonheur. Découvrons-les.

1. Le bonheur anticipatoire, un des types de bonheur

Un exemple de bonheur anticipé est celui vécu à Noël.
Un exemple de bonheur anticipatoire est celui vécu à Noël, lors de la préparation de la maison et de la nourriture pour les fêtes.

Le bonheur anticipatoire est l’un des types de bonheur. Comme son nom l’indique, il s’agit de ces sensations subjectives ressenties avant un fait ou un événement hautement valorisé. On sent que cette situation va procurer du bonheur et c’est pourquoi les gens se sentent heureux, avant même que cela n’arrive.

C’est ce qui se passe, par exemple, avec les préparatifs d’un grand voyage dont on rêve. On apprécie intensément chaque détail de la planification. Le voyage commence dans l’esprit et procure dès lors un sentiment de plaisir et d’enthousiasme.

Cela arrive aussi avec les préparatifs d’un mariage de rêve, ou avec l’arrivée d’une visite tant attendue. Bref, tout ce qui est attendu et qui est considéré comme très positif pour la vie, génère à lui seul l’un des types de bonheur, selon Weidman et Dunn. Ainsi, le simple fait d’avoir un plan crée de la satisfaction.

2. Momentané

Weidman et Dunn soulignent que le deuxième type de bonheur est le bonheur momentané. Il fait référence au plaisir et à la gratification ressentis juste au moment de vivre une expérience considérée comme hautement positive et qui donne un sentiment de plénitude. En d’autres termes, cela permet à quelqu’un de se sentir « comblé ».

Revenant à nos exemples : le bonheur momentané serait ce moment où l’on fait ce voyage, où le mariage est célébré, où les retrouvailles ont lieu, etc. En fait, il peut être présent dans des événements qui ne sont pas aussi pertinents que ceux-ci, mais plutôt dans la vie quotidienne : manger quelque chose de délicieux, acheter quelque chose que vous voulez, etc.

Le bonheur momentané est un instant où l’on porte un maximum d’attention dans le présent. C’est comme si tout le reste avait disparu et qu’il ne restait que ce moment présent, dans lequel il y a un sentiment de plénitude subjective. C’est ce que les gens définissent comme le vrai bonheur. Les gens réalisent rarement qu’ils ont déjà vécu ce bonheur, avec un bonheur anticipé.

3. Crépusculaire

Couple regardant un album photo, exemple de bonheur crépusculaire.

Dans la recherche effectuée, le « bonheur crépusculaire » est cette forme de bonheur qui survient après avoir vécu une situation très agréable, satisfaisante ou épanouissante. Il est essentiellement constitué par le souvenir émotionnel de ce qui s’est passé. En fait, chaque fois qu’elle revient en mémoire, cette joie éprouvée est partiellement ressentie à nouveau.

C’est ce qui se passe, par exemple, quand on regarde un album photo. Le souvenir de moments heureux fait sourire, même s’il est clair que cela s’est déjà produit et ne se répétera pas. En tout cas, il laisse une empreinte sur l’esprit et sur les émotions. C’est pourquoi on retient toujours quelque chose de l’essence d’un moment.

Les chercheurs soulignent également que les différents types de bonheur sont plus intenses lorsqu’ils sont liés à des expériences qui satisfont un manque ou comblent un besoin ressenti. Ce qui compense nos vides nous rend plus heureux.

Pour conclure, selon cette recherche, le bonheur est lié à l’attente, l’espoir, la réussite et la mémoire. Dans tous ces cas, il y a une forme de béatitude qui nous ferait encore plus de bien, si nous apprenons à l’apprécier.

Cela pourrait vous intéresser ...
Le bonheur selon 5 philosophes célèbres
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Le bonheur selon 5 philosophes célèbres

Le bonheur est l'un des mots les plus difficiles à définir. Le bonheur du mystique n'a rien à voir avec celui de l'homme de pouvoir, ni avec



  • Csikszentmihalyi, M. (2010). Fluir (flow): una psicología de la felicidad. Editorial Kairós.