Le gorille Ndakasi quitte ce monde dans les bras de son gardien

L'image traversa la moitié du monde. Le garde forestier du parc des Virunga André Bauma tenant dans ses bras lors de son dernier souffle le gorille qu'il a lui-même secouru, élevé et protégé pendant 14 ans : Ndakasi.

Rédigé et vérifié par le psychologue Valeria Sabater.

Dernière mise à jour : 06 décembre, 2021

S’il y a quelque chose que Ndakasi put savoir au cours de ses 14 ans de vie dans le Parc National des Virunga (République Démocratique du Congo), c’est bien l’amour. Cette femelle gorille des montagnes a été élevé dans les bras du même homme qui, il y a quelques jours à peine, le tint également sur ses genoux lors de son dernier souffle. André Bauma dut en effet la laisser partir avec une grande douleur, mais avec une affection immense.

Après tout, ce bel animal faisait partie de lui, une part de sa propre histoire, une créature qu’il avait sauvée d’une mort certaine alors qu’elle n’avait que deux mois. Gratitude, complicité et attachement. On ne peut s’empêcher de s’émouvoir et de percevoir ces réalités en regardant cette image capturée juste avant sa mort. Il convient de noter que oui, cette fin arriva avant l’heure.

Les gorilles ont en effet une espérance de vie proche de 35 ou 40 ans. Mais la vérité est que même si les parcs et les réserves sont le seul moyen d’être à l’abri des braconniers, il ne s’agit pas leur habitat. Ces animaux ont besoin d’être dans les forêts, dans leur environnement naturel et avec leurs groupes sociaux. Ndakasi tomba malade tôt et rien ne put être fait pour stopper sa maladie.

Cette image qui traverse désormais nos réseaux sociaux nous émeut et nous invite à la réflexion. L’être humain peut être cette figure capable d’anéantir des espèces entières d’animaux. Mais il peut aussi être le giron qui protège, enveloppe, soigne et accompagne.

Le gorille Ndakasi, la fille des montagnes

André Bauma passa la moitié de sa vie à travailler dans le sanctuaire des gorilles du parc national des Virunga, au toujours conflictuel Congo. Cet environnement privilégié a été créé en 1925 et est actuellement l’une des plus importantes et des plus belles enclaves touristiques d’Afrique centrale. À tel point qu’il a été déclaré site du patrimoine mondial en 1979.

Il abrite environ un tiers des mille gorilles de montagne restants dans le monde. La création de ce sanctuaire ne fut pas simple, des groupes de chasseurs s’installant généralement autour de cette scène. A tel point qu’il est courant que des gardes-forestiers soient pris en embuscade et tués de temps en temps. C’est une vie dure, sacrificielle et très courageuse.

Sans ces hommes engagés, cette espèce aurait disparu. Mais les données sont là et elles sont encourageantes : si en 2007 il comptait 720 individus, il en abritent actuellement environ 1 063. Bien que le gorille Ndakasi ne fasse plus partie de ce décompte…

Elle était extrêmement intelligente, unique et spéciale…

Andre Bauma décrit le gorille Ndakasi comme sa fille la plus spéciale et la plus intelligente. Il n’est pas étonnant que chaque garde-forestier ait ses « favoris ». Ce fut le cas d’elle, de cette femelle, que son gardien secourut alors qu’elle n’avait que 2 mois.

C’était en juin 2007, lors de pluies torrentielles. André la trouva en train de serrer dans ses bras le corps sans vie de sa mère, brutalement assassinée par des braconniers. Il la sépara avec amour de sa mère et la porta sur sa propre poitrine tout en la couvrant d’une veste. Cela lui donnait de la chaleur. Il lui offrit des soins constants pendant ces premiers mois et années.

“Ndakasi était différente des autres. C’était un gorille très intelligent qui aimait jouer. Elle était fascinée par tout ce qui était humain et croyait même parfois qu’elle l’était aussi.”

-André Bauma-

Ndakasi, un gorille dans les médias et connu sur les réseaux sociaux

Le gorille Ndasaki était déjà connu dans le monde entier depuis 2019. On se souvient tous de cette image dans laquelle un garde-forestier prenait un selfie avec deux gorilles qui posaient debout. Son attitude humanisée et complice devant la caméra nous captiva. Il s’agissait de Ndsaki et de son amie Ndeze, un autre gorille orphelin comme elle qui vivait heureux au centre Senkwekwe dans le parc Virunga.

Sur cette photo, les deux animaux “posèrent” avec leurs gardiens, mais c’est elle qui apparut sur l’image avec un sourire complice, avec une expression plus affable et même humanisée, que son partenaire. Parce que Ndsaki, comme le souligne à juste titre André, était spécial et ne ressemblait à aucun autre singe. Sa présence enrichit les autres d’une manière remarquable, elle était brillante, drôle et très proche.

A tel point que ce gorille des montagnes participa plusieurs documentaires. Dans l’un d’eux, elle apparaît “en train de rire” à haute voix pendant que son soignant la chatouille. Elle captivait la caméra et enchantait tous ceux qui partageaient du temps avec cet animal exceptionnel.

Elle nous manquera à tous à Virunga, mais nous serons éternellement reconnaissants pour la richesse que Ndakasi a apportée dans nos vies pendant son séjour à Senkwekwe.

Le Parc National des Virunga, un endroit spécial

L’histoire du gorille Ndakasi devrait nous permettre de faire une réflexion profonde et engagée. La présence d’êtres humains peut parfois être extrêmement néfaste pour nos écosystèmes et nos environnements naturels. Le braconnage élimine des espèces uniques et merveilleuses de la Planète. De même, les conflits armés subis par des pays comme le Congo ont également un impact violent sur les populations.

Le parc national des Virunga est l’un des sites les plus importants d’Afrique centrale. Il n’abrite pas seulement un tiers de tous les gorilles de montagne restants dans le monde. Ces terres abritent en effet des milliers espèces d’êtres uniques, mammifères, amphibiens, oiseaux, reptiles…

Et le plus choquant : quatre millions de personnes touchées par les conflits armés y vivent. C’est un refuge pour tous ceux qui fuient, ont besoin de protection et laissent le passé derrière eux.

Cela pourrait vous intéresser…

This might interest you...
Lisez-le dans Nos Pensées
Trois rites funéraires impressionnants des gorilles

Aussi étonnant que cela puisse paraître, les animaux ont aussi des rites funéraires. Découvrez ceux particulièrement intéresants des gorilles.