Attachement anxieux ou partenaire insaisissable ?

30 octobre, 2020
Il y a des relations dans lesquelles l'anxiété est la note prédominante, notamment parce qu'il existe de la méfiance chez l'un envers l'autre. Parfois, cela est dû à un attachement anxieux que certaines personnes développent. D'autres fois, la cause est un partenaire insaisissable ou indolent.

L’attachement anxieux est un type de lien dans lequel l’agitation, la possessivité et l’insécurité prédominent dans la relation avec l’être cher. En principe, cela est dû à des problèmes non résolus pour établir ce type de lien. Cependant, dans certains cas, ce comportement anxieux est déclenché ou alimenté par l’autre membre du couple.

On dit que les paranoïaques sont également persécutés. C’est plus ou moins ce qui arrive dans certains cas d’attachement anxieux. Bien qu’il existe une insécurité fondamentale, la personne qui la ressent n’est pas celle qui l’alimente ou la déclenche. En d’autres termes, le partenaire peut favoriser un attachement anxieux, un attachement peu sain.

Il n’est pas facile de distinguer l’attachement anxieux d’un cas de partenaire insaisissable. Nombreuses sont les personnes concernées qui ne parviennent pas à répondre à cette question : est-ce mon insécurité qui est à l’origine de cette anxiété avec mon partenaire ou est-ce le comportement de mon partenaire qui est à l’origine de mon anxiété ?

“L’anxiété ne peut être évitée, mais elle peut être réduite. La question de la gestion de l’anxiété consiste à la ramener à un niveau normal, puis à utiliser cette anxiété normale comme stimulus pour augmenter sa perception, sa vigilance et sa volonté de vivre.”

-Roll Mai-

Vivre un attachement anxieux.

L’attachement anxieux

L’attachement anxieux, également appelé “attachement ambivalent”, est une forme de lien qui se caractérise à la fois par un grand désir d’intimité avec le partenaire et une peur profonde de perdre cette personne. Ce sentiment conduit à une interprétation appréhensive de toute manifestation, même minime, de distanciation ou de rejet.

En somme, de nombreux comportements qui ne traduisent aucune distanciation ni rejet sont interprétés de cette manière par la personne anxieuse. Dans ce contexte, une grande méfiance envers le partenaire finit par prévaloir au sein du couple, et la personne anxieuse réagit de manière disproportionnée face à des comportements anodins.

Dans ces cas, la réponse du partenaire est très importante. Idéalement, il faudrait adopter une attitude compréhensive et comprendre que cette anxiété provient de profondes insécurités et, parfois, de traumatismes non résolus. Cette personne a besoin de plus de chaleur et de sécurité de la part de son partenaire pour atténuer son angoisse.

Le partenaire insaisissable

Une personne avec un attachement anxieux n’a pas besoin d’un partenaire qui s’occupe de son insécurité et de ses peurs, encore moins d’un partenaire qui les renforce. C’est exactement ce que fait un partenaire évitant : augmenter l’anxiété et renforcer ce type d’attachement nuisible.

Il arrive que certains personnes profitent de cette angoisse pour en faire un mécanisme de puissance. Un partenaire insaisissable est celui qui, face à un conflit, fuit ou garde le silence.

Il cherche aussi à résoudre les problèmes rapidement, empêchant ainsi les émotions de faire surface. C’est celui qui est mal à l’aise ou énervé face aux pleurs du partenaire ou à ses expressions de souffrance.

Une autre caractéristique de ce type de personne est le manque de disponibilité émotionnelle. Il est très néfaste d’avoir comme partenaire une personne qui refuse de nommer la relation ou qui insiste sur le fait qu’elle ne veut pas de “liens”, et qui ridiculisent ou minimisent les émotions. Cela augmente l’insécurité de la personne anxieuse.

Les problèmes de l'attachement anxieux.

Est-ce moi ou est-ce l’autre personne ?

Il est souvent difficile de savoir si le couple est composé d’une personne qui souffre d’un attachement anxieux chronique et d’une autre personne qui ne peut pas surmonter ce comportement inapproprié. Ou si l’attachement, qui au début était normal, devient anxieux parce que l’un des deux renforce les insécurités non résolues de l’autre.

Pour savoir si c’est l’attachement à l’anxiété ou le comportement insaisissable du partenaire qui prédomine dans une relation inconfortable, il est important d’identifier ces peurs, lesquelles sont tout à fait valables :

  • Peur que le partenaire ne veuille pas d’engagement.
  • La peur qu’un conflit ne soit jamais résolu parce que l’autre personne refuse d’y faire face.
  • Peur de ne pas être entendu ou compris par le partenaire.
  • Peur d’être vulnérable avec le partenaire.

Si l’une de ces peurs est présente chez quelqu’un, son partenaire est très certainement un partenaire insaisissable. En revanche, la peur de perdre l’autre personne montre généralement un attachement anxieux dans la relation.

Casullo, M. M., & Liporace, M. F. (2005). Evaluación de los estilos de apego en adultos. Anuario de investigaciones, 12, 183-192.