La psycholinguistique, la science de l’esprit et du langage

8 juillet 2019
Grâce aux recherches de la psycholinguistique, nous disposons d'outils qui nous permettent d'en savoir plus sur le langage. Ces recherches ont notamment permis de développer plusieurs approches pour intervenir dans le processus d'apprentissage.

Nous ne nous attardons pas souvent à penser à l’importance de la communication pour l’être humain. Pourtant, lorsque la communication présente une faille, des problèmes cognitifs, émotionnels et comportementaux surgissent. C’est pour cette raison qu’il est essentiel d’étudier la communication. Plusieurs disciplines se chargent de cela, parmi lesquelles figure la psycholinguistique, l’objet de cet article.

La psycholinguistique est une rame de la psychologie qui étudie le langage. Nous nous plongerons ici dans les profondeurs de cette discipline. Vous découvrirez ici en quoi cette discipline se différencie des autres branches de la psychologie, ce qu’elle étudie exactement et quelles sont ses compétences.

La psycholinguistique, qu’est-ce que c’est ?

cerveau

Tout d’abord, il convient de clarifier la chose suivante : plus qu’une simple rame de la psychologie, la psycholinguistique est, en réalité, issue de deux disciplines qui sont la psychologie et la linguistique.

La psychologie se consacre à l’étude de la pensée, des émotions et du comportement de l’être humain. Quant à la linguistique, elle étudie les manifestations du langage. Avec la psycholinguistique, ces deux savoirs s’unissent pour étudier le langage chez l’être humain.

Néanmoins, il ne s’agit pas d’une simple union de ces deux disciplines : la psycholinguistique utilise quelques théories et approximations de chacune d’entre elles, à partir desquelles elle lance de nouvelles recherches.

La psycholinguistique est née avec Jacob Robert Kantor lorsqu’il a utilisé ce terme dans son ouvrage intitutulé An objective Psychology of Grammar. Ce terme a ensuite été utilisé plus fréquemment après la parution de l’article Lenguaje y psicolingüística: una revisión.

La psycholinguistique est une science qui se charge d’étudier comment nous acquérons, comprenons, produisons et élaborons le langage. Cette discipline étudie également les affections ou pertes liées au langage. Enfin, elle met également l’accent sur les mécanismes cognitifs qui interviennent lors du traitement de l’information linguistique.

Cette discipline s’appuie autant sur l’analyse des facteurs psychologiques que sur les facteurs neurologiques qui influent sur le langage. Il s’agit d’une discipline théorique et expérimentale.

 

Comment la psycholinguistique aborde-t-elle le langage ?

psycholinguistique

La psycholinguistique se différencie des autres branches qui étudient le langage dans sa façon de l’aborder. Voyons cela plus en détail.

  • L’étude : la psycholinguistique étudie l’utilisation du langage. Pour cela, elle se centre sur l’utilisation de nos connaissances et des processus psychologiques qui interviennent dans le langage
  • L’action : la psycholinguistique valorise l’ensemble des procédés par lesquels la connaissance s’applique à la production et à la compréhension des expressions linguistiques
  • Les processus d’action : la psycholinguistique se centre sur les processus qui mettent en marche l’instinct linguistique

La psycholinguistique n’est évidemment pas la seule discipline consacrée à l’étude du langage. Mais les autres disciplines qui étudient également le langage le font depuis une autre perspective.

Par exemple, la sociolinguistique étudie la relation entre les phénomènes socioculturels et les phénomènes linguistiques. La linguistique peut également nous servir d’exemple : cette discipline étudie l’origine, l’évolution et la structure du langage.

Confusion entre linguistique et psycholinguistique

Nous tendons à confondre la linguistique et la psycholinguistique. Xavier Frías Conde, dans son article Introducción a la psicolinguistica nous aide à bien comprendre les différents contrastes entre ces deux disciplines.

Selon l’auteur, les contrastes reposent sur la compréhension, la production et l’objet d’étude :

  • Compréhension : l’unité minime acoustique est le phonème pour la linguistique. Pour la psycholinguistique, c’est la syllabe
  • Production : le sujet d’étude de la linguistique est le locuteur natif idéal. En revanche, pour la psycholinguistique, le sujet d’étude est le locuteur réel
  • Objet d’étude : quant à l’utilisation du langage, la linguistique s’intéresse aux formes les plus élégantes, formelles et abstraites du langage. La psycholinguistique, elle, s’intéresse aux principes d’utilité

Les deux perspectives de la psycholinguistique

Vous vous demandez sans doute maintenant comment la psycholinguistique réalise ses études ? Cette discipline a recours à des interventions depuis deux perspectives différentes.

  • L’observation : cette perspective se base sur l’examen du comportement linguistique. Pour cela, la psycholinguistique a recours à la collecte d’informations naturelles dans des situations quotidiennes contextualisées
  • L’expérimentation : cette perspective se base sur la méthode scientifique, via des expériences en laboratoire

Par ailleurs, la psycholinguistique, comme la plupart des disciplines qui sont nées de deux disciplines différentes, fait très attention à sa méthodologie. C’est pour cette raison que les expériences de cette discipline se démarquent pour leur mise en page et leur réalisation.

Aussi, en tant que science, elle pose de nouvelles questions via les réponses qu’elle trouve. Il s’agit donc d’une discipline bien vivante.

Quelles sont les compétences de cette discipline ?

Les compétences de cette discipline sont toutes celles dont nous disposons pour communiquer, c’est-à-dire les compétences essentielles à l’heure d’interagir.

Ces compétences sont donc les suivantes :

  • langage
  • pensée
  • écriture
  • compréhension auditive
  • mémoire séquentielle auditive
  • compréhension visuelle
  • association visuelle
  • expression verbale
  • expression motrice
  • intégration visuelle
  • intégration auditive
  • mémoire séquentielle visuomotrice

Pour valoriser ces compétences, la psycholinguistique s’appuie sur le paradigme de recherche de la psychologie cognitive qui se base sur la théorie mentaliste, fonctionnaliste, informatique et restrictive.

 

En somme, la psycholinguistique est une science actuelle. De plus, grâce à sa passion constante pour la recherche, notamment dans le domaine expérimental, elle nous aide à déchiffrer la complexité du langage chez les êtres humains.

Grâce à ses avancées, la psycholinguistique nous explique comment nous produisons, codifions et utilisons le langage en tant qu’instrument de communication.

 

  • Zanón, J, (2007). Psicolingüística y didáctica de las lenguas: una aproximación histórica conceptual. REvista de didáctica español lengua extranjera, (5), 1-30.
  • Frías Conde, X. (2002). Introducción a la psicolingüística. Revista Phiologica Romanica.