La nappe de brouillard : une technique simple pour améliorer les compétences sociales

5 novembre 2017 dans Psychologie 2 Partagés
nappe de brouillard

Que se passe-t-il si nous roulons sur l’autoroute et que, tout d’un coup, nous nous trouvons face à une nappe de brouillard ? Instinctivement, nous allons avoir tendance à ralentir et à freiner. Nous pouvons dès lors rouler plus lentement et mieux voir la route. Ainsi, notre façon de réagir dans une telle situation peut être appliquée en tant que technique destinée à améliorer nos compétences sociales.

A un moment donné, nous avons tou-te-s dû faire face à une situation embarrassante, à des critiques inattendues ou à un conflit auquel nous ne voulions pas prendre part. Dès lors, si nous utilisons ce que nous allons appeler “la technique de la nappe de brouillard”, nous parviendrions à sortir de toutes ces situations.

“Avant de réagir arrêtez-vous, respirez 3 fois, souriez et répondez avec compassion.”

Deepak Chopra

L’importance de se donner le temps de réagir

La technique de la nappe de brouillard nous incite à freiner, à ralentir la vitesse des émotions qui nous poussent à réagir de manière impulsive à ce qui nous déplaît. Par exemple, dans l’hypothèse où nous sommes l’objet d’une critique inattendue, nous pouvons nous sentir fâché-e-s et tenté-e-s de réagir d’une manière que nous ne souhaitons pas vraiment.

Les situations humiliantes, embarrassantes ou contradictoires peuvent faire ressortir une part de nous-mêmes que nous pensons ne pas pouvoir contrôler ou très difficilement. Une part de nous qui souhaite nous protéger contre ce que nous considérons comme une attaque ou qui nous met en évidence. Les pensées telles que “iel me juge”, “iel ne me valorise pas”, “iel veut m’humilier” provoqueront une réaction nerveuse ainsi que des émotions qui sont à fleur de peau.

femme pratiquant la technique de la nappe de brouillard

Que se passe-t-il lorsque nous permettons à nos émotions de prendre le contrôle complet de nos actions ? Nous nous en mordons généralement les doigts par la suite car nos émotions donnent lieu à des impulsions que nous ne canaliserions pas de la même manière maintenant.

Grâce à la technique de la nappe de brouillard, nous pouvons prendre conscience de l’importance de s’arrêter, du moins jusqu’à ce que nous puissions voir la situation de manière plus claire. Ainsi, nous pouvons par la même observer nos émotions afin de gérer leur énergie et leur message de la manière la plus favorable pour nous. Dès lors, nos compétences sociales s’en trouveront améliorées, nous aurons moins besoin de nous excuser et de réparer nos actes.

Nous pouvons reporter tout ce qui nous prend au dépourvu

L’une des tentations les plus perfides – mais également l’une de celles qui contribuent le plus à notre survie – est de réagir immédiatement à quelque chose qui nous prend au dépourvu. Il peut s’agir, par exemple, d’un conflit ou d’une critique.

Souvent, au lieu de nous donner du temps et d’utiliser la technique de la nappe de brouillard, c’est comme si quelque chose en nous nous criait “tu ne peux pas attendre !”, et nous parlons, argumentons, réfutons ou nous justifions de la situation dans laquelle nous sommes plongé-e-s.

homme avec un chapeau et nuage de pluie

Aujourd’hui, la plupart de ces “surprises” apparaissent dans un contexte social : il est très rare de rencontrer un lion se promenant en ville, ce qui peut-être nécessiterait une réaction rapide de notre part. En d’autres termes, dans la plupart des cas, nous avons suffisamment de temps pour permettre au nuage émotionnel de se clarifier et nous permettre de donner une réponse plus cohérente et qui, surtout, ne nous nuira pas à long terme.

Si nous mettions en pratique la technique de la nappe de brouillard lorsqu’un-e ami-e nous reproche que nous ne pouvons pas toujours rester avec lui/elle, à cause de notre travail ou de quelques obligations, nous ne discuterions pas, nous ne réagirons pas en criant qu’iel n’est lui/elle non plus pas toujours disponible pour nous (en parlant fort, sur un ton de reproche et visiblement irrité).

Cette description serait, pour ainsi dire, la réaction instinctive et émotionnelle. Néanmoins, avec la technique de la nappe de brouillard notre façon de procéder serait probablement très différente. Face à l’accusation de notre ami-e, nous freinerions nos impulsions et dirions : “je comprends que tu sois en colère parce que tu crois que je ne suis jamais là pour toi”.

Nous ne disons pas que nous sommes d’accord, mais nous envoyons un message à notre ami-e. Nous comprenons ce qu’iel pense de la situation, ce qui aura au moins le mérite de calmer les esprits.

tête d'homme et oisaux

Cela nous donnera un peu de temps pour réfléchir à la situation et être en mesure de parler de ce qui s’est passé à un moment où personne n’est en colère ou contrarié. Ainsi, nous pourrons faire comprendre à notre ami-e que ne pas toujours rester est différent de ne jamais rester, et qu’iel occupe également une place importante dans notre vie même s’iel doit cohabiter avec nos responsabilités et notre travail.

Comme nous l’avons vu, la nappe de brouillard est une technique destinée à améliorer nos compétences sociales que nous devrions tou-te-s mettre en pratique, notamment dans les situations qui peuvent le plus nous blesser. De cette façon nous pourrions voir à quel point elle est efficace, comment elle nous aide à établir des liens plus sains et à mieux gérer nos émotions.


A découvrir aussi