Crise de couple après l'arrivée du premier enfant : causes et solutions

La naissance d'un enfant est un événement transformateur. Peu importe si la nouvelle de la grossesse a été une surprise ou si elle est venue après des mois de planification et de désir.
Crise de couple après l'arrivée du premier enfant : causes et solutions

Dernière mise à jour : 31 octobre, 2021

Dans tous les cas, la vie des parents change drastiquement et de manière irréversible à partir de ce moment. Si une bonne gestion émotionnelle n’est pas effectuée, la vie à deux peut en souffrir, et c’est pourquoi les crises de couple sont si fréquentes après l’arrivée du premier enfant.

Il faut souligner que ces crises ne sont pas inéluctables, ce n’est pas dans tous les cas que ces complications sont déclenchées. Cependant, il ne fait aucun doute que la parentalité met la relation à l’épreuve et il est courant que l’épuisement, le manque de communication et tous les changements qui surviennent en un temps record finissent par affecter la relation.

Une bonne gestion de la situation permettra de rétablir l’ordre et le bien-être.

Comment se manifeste la crise relationnelle après l’arrivée du premier enfant ?

La crise n’est pas toujours aussi profonde. Dans de nombreux cas, elle se caractérise par des discussions constantes, des conflits, des reproches et une dynamique négative qui s’intensifie de plus en plus. Et à d’autres occasions, il y a une brouille progressive et une froideur émotionnelle entre les membres du couple.

Dans les deux situations, la détérioration du lien est évidente et cela peut se traduire par de la tristesse, de la colère, de l’insatisfaction et des difficultés à exercer le rôle parental. On ne peut oublier que le bien-être des enfants est intimement lié à celui de leurs parents et que s’ils traversent des difficultés émotionnelles ils ne sont pas dans les meilleures conditions pour établir un bon lien d’attachement avec le bébé.

Malheureusement, ces crises relationnelles peuvent conduire à une rupture ou s’éterniser pendant des années, nuisant à la qualité de vie de toute la famille. Par conséquent, connaître ses causes et les traiter dès le début est la meilleure alternative.

Femme en colère avec son mari et son bébé dans ses bras

Causes

Ce sont les principaux facteurs qui contribuent au déclenchement d’une crise de couple après la naissance du bébé. Comme vous le verrez, tous sont liés aux exigences de la nouvelle situation.

Processus personnels

La première raison est individuelle, puisque devenir père ou mère déclenche une série de processus internes très pertinents. Les femmes subissent des fluctuations hormonales importantes qui peuvent affecter considérablement leur humeur. De plus, votre corps a changé et la récupération peut être difficile à gérer.

D’autre part, une grande responsabilité est assumée et l’identité se transforme pour intégrer un nouveau rôle. Et cela peut conduire à l’incertitude, la peur, la confusion et la culpabilité.

Dans le cas du père, des processus psychologiques similaires ont lieu, auxquels s’ajoute la nécessité de tisser un lien avec le bébé dans un laps de temps plus court. Et c’est que bien que la femme ait commencé à développer la relation pendant la grossesse, pour l’homme, cela a peut-être été plus compliqué.

De plus, le père peut se sentir déplacé par le lien étroit entre la mère et l’enfant et peut ne pas être conscient de sa place dans la nouvelle dynamique.

Changement de routine

La vie quotidienne change complètement avec l’arrivée d’un enfant, car cela devient une priorité. Les horaires sont modifiés, les activités sont axées sur la satisfaction des besoins des enfants et le rythme qui était auparavant maintenu à la maison et qui pouvait parfaitement fonctionner n’est plus adéquat.

Ce changement de vie peut être difficile à vivre, car il implique, dans une certaine mesure, de mettre de côté les préférences personnelles et les moments individuels pour se concentrer sur le bien-être du bébé et le fonctionnement de la famille.

Stress et division des tâches

La division des tâches est l’un des principaux motifs de discussion dans les couples, et après l’arrivée d’un enfant, cela devient plus pertinent. Et c’est peut-être qu’auparavant le couple avait établi un accord qui satisfaisait les deux, mais maintenant cela doit être modifié.

Les soins du bébé et du foyer doivent être combinés et cela ne se fait pas toujours de manière naturelle et équitable. En conséquence, des frustrations et des ressentiments peuvent survenir.

Épuisement et manque de temps avec un partenaire

Enfin, le temps passé avec un partenaire est considérablement réduit tant en quantité qu’en qualité. Les parents ont peu de temps libre et sont presque toujours épuisés. Cela réduit les espaces d’intimité et de plaisir en couple et peut conduire à une éloignement croissant.

Femme réconfortant son partenaire illustrant comment les traumatismes de l'enfance affectent la relation d'un couple

Comment prévenir et affronter la crise du couple après l’arrivée du premier enfant ?

Sachant que la crise du couple après l’arrivée du premier enfant est une possibilité, il faut prévenir son apparition. Ou, si elle s’est déjà installée, agissez pour l’inverser. Ainsi, certaines des recommandations suivantes peuvent être suivies :

  • Préparez-vous avant la naissance. Cela implique d’être informé des changements qui auront lieu, des défis qu’il faudra relever et de la meilleure façon d’y faire face. Parler à des experts ou se renseigner sur les expériences d’autres parents peut être d’une grande aide.
  • Anticipez les difficultés. Il peut être utile de parler de la façon dont les routines et les tâches seront organisées après l’arrivée du bébé. Qui s’occupera de chaque aspect et quelle sera la distribution. Ceci, bien sûr, doit être flexible et peut être modifié en fonction des besoins réels de chaque instant, mais il établit un guide qui empêchera les discussions futures.
  • Avoir un espace et du temps personnels. Ce n’est pas facile quand on est parent, mais c’est essentiel pour le bien-être psychologique. Alors, essayez de vous organiser pour que vous puissiez tous les deux profiter chaque jour et chaque semaine d’un peu de temps pour vous. Cela vous rafraîchira, vous rechargera en énergie et vous permettra de reprendre la tâche avec un esprit renouvelé.
  • Demander de l’aide. Même si vous êtes deux, vous n’aurez peut-être pas toujours accès à tout ce que vous avez à faire. Il n’y a rien de mal à demander de l’aide, que ce soit à la famille, aux amis ou à des professionnels.
  • Cultivez le temps en couple. Une heure chaque soir pour parler seul ou regarder un film, un rendez-vous mensuel ou une escapade romantique peut faire toute la différence pour protéger votre relation.

Il est possible de surmonter cette crise

Il est important de rappeler que la crise du couple après l’arrivée du premier enfant est un moment de transition et que, malgré son intensité et son incertitude, elle passera aussi. A cette époque, la communication peut être notre meilleur allié : pouvoir partager notre état intérieur, transmettre au couple ce qu’il recherche et comprendre ses besoins en même temps.

Comprendre le monde de l’autre et agir en équipe est essentiel pour sortir plus fort de cette première année de parentalité. Ainsi, renoncez au silence, à l’orgueil et aux reproches et optez pour une communication franche et affirmée basée sur l’amour qui vous unit. Enfin, vous êtes dans le même bateau.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les disputes de couple peuvent être positives, tout dépend de vous
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Les disputes de couple peuvent être positives, tout dépend de vous

Nous considérons les disputes comme foncièrement négatives, alors qu'elles peuvent revêtir un aspect positif indéniable.



  • Olhaberry, M., Escobar, M., San Cristóbal, P., Santelices, M. P., Farkas, C., Rojas, G., & Martínez, V. (2013). Intervenciones psicológicas perinatales en depresión materna y vínculo madre-bebé: una revisión sistemática. Terapia psicológica31(2), 249-261.
  • Zaldívar Rodríguez, J. M., Naranjo Ferragut, J. A., Delgado Cruz, A., Sosa Hernández, J., & Sarmiento Reyes, D. (1997). Impacto Psicológico del nacimiento del primer hijo. Revista de Ciencias Médicas de Pinar del río.