Apprendre aux enfants à être autonomes

26 avril 2015 dans Psychologie 3 Partagés

L’espèce humaine est probablement celle qui est la plus dépendante à la naissance, puisqu’on met du temps pour apprendre à marcher, et à aborder correctement les choses qui nous entourent.

On entend beaucoup de parents dire qu’ils aimeraient que leur enfant soit plus autonome, alors même qu’ils ont tendance à le surprotéger. Pourtant, s’ils veulent que leur enfant se développe correctement, il est fondamental de lui apprendre à être autonome.

Qu’entend-on par « inculquer l’autonomie »?

Le niveau d’autonomie que l’on peut exiger d’un enfant dépend bien évidemment de son âge et de son développement cognitif. 
Un enfant évolue de la manière suivante :

– Lorsqu’il a entre un an et demi et trois ans, on peut commencer par lui apprendre à marcher et à se déplacer seul. Pour ce qui est du langage, il doit savoir exprimer ses besoins primaires (soif, envie de faire pipi…)

Entre trois et cinq ans, le langage se développe énormément. On doit donc apprendre à l’enfant à formuler ses souhaits et à faire part de ses besoins auprès des personnes extérieures au cercle familial. On doit aussi commencer à lui apprendre à manger, dormir et s’habiller seul, ainsi qu’à acquérir les règles basiques d’hygiène. C’est aussi le moment de le laisser ranger ses jouets seul.

Entre cinq et huit ans, l’enfant devient plus responsable à l’école et au sein de ses relations sociales. C’est aussi à cet âge-là qu’il arrive à manger, à dormir et à se laver sans aucune aide.
On peut alors apprendre à l’enfant à organiser son temps libre et à faire ses devoirs de manière autonome. À la maison, on peut aussi le faire participer aux tâches ménagères en lui demandant de ranger sa chambre ainsi que d’aider à mettre et à débarrasser la table.

Entre huit ans et l’adolescence, l’enfant commence à se connaître lui-même, à avoir conscience de ses réussites ainsi que de ses échecs, et à envisager les conséquences de ses actes.
C’est à cet âge-là qu’on peut commencer à le responsabiliser davantage quant à la planification de son temps libre et à la participation aux tâches ménagères.

Règles à mettre en place pour apprendre à l’enfant à être autonome

Même si cela peut parfois être épuisant, il est pourtant nécessaire d’instaurer des règles permettant à l’enfant d’être indépendant et responsable.
Voici quelques règles simples à établir :

L’atteinte des objectifs : comme nous l’avons dit précédemment dans cet article, à chaque âge correspond un niveau d’autonomie bien précis, mais à chaque enfant correspond aussi des conditions qui lui sont propres.

La persévérance : lorsque l’on éduque un enfant, on doit être cohérent dans les tâches qu’on leur demande d’accomplir.

Le jeu : plus particulièrement en ce qui concerne l’éducation des enfants en bas âge, il s’agit moins de leur imposer des choses que de les encourager, et cela peut passer par le jeu.

Les habitudes : pour qu’un enfant mange, dorme et se lave seul, il faut qu’il acquière des habitudes, ce qui lui permettra de gagner en assurance.

La réflexion sur les réussites et les échecs : plus l’enfant grandit, plus il est important d’instaurer avec lui un climat propice à la communication.

Le soutien moral : il est fondamental d’aider les enfants à vaincre leur peurs, à se remettre de leurs frustrations quand ils échouent et les féliciter quand ils réussissent.

En bref, l’autonomie est un aspect important de la personnalité qu’il faut inculquer à l’enfant si l’on veut qu’il se développe correctement.

A découvrir aussi