5 conseils pour conserver une excellente santé mentale

9 avril 2015 dans Psychologie 0 Partagés

De nos jours, il est rare de rencontrer quelqu’un qui n’ait jamais souscrit à un abonnement à la salle de sport de sa vie. Il semblerait que la santé de notre corps nous importe énormément, et cela est un point plus que positif.

Toutefois, qu’en est-il de notre esprit ? Puisque les dits « gymnases mentaux » ne sont pas encore à la mode, nous voulons vous offrir dans cet article une série de conseils que nous avons réunis, et qui une fois mis en pratique vous aideront à améliorer vos capacités mentales tout en ralentissant le vieillissement de votre cerveau.

Réaliser des activités multitâches

Cela consiste à mener à bien différentes tâches ou activités à la fois. La plus commune chez les jeunes est d’écouter de la musique pendant qu’ils étudient. Un autre exemple tout aussi pertinent est le fait de cuisiner tout en regardant la télévision, ou en écoutant la radio.

L’aptitude qui nous permet d’exécuter différentes tâches à la fois est déterminée par le cortex préfrontal de notre cerveau que nous pouvons entraîner, tout comme nos jambes qui se musclent en courant ou en marchant.

En équipe, c’est mieux

Si vous partagez n’importe quelle activité avec quelqu’un, que ce soit un sport ou une passion, vous risquez moins de souffrir d’une quelconque maladie mentale. En effet, l’être humain est un être social par nature, ainsi les liens sociaux que nous établissons ont une influence directe sur notre humeur et notre état psychologique.

Gribouillez

Il se peut qu’en lisant ces mots, vous pensiez qu’il s’agisse d’une blague, mais cette proposition n’est pas si farfelue. Elle nous vient tout droit d’un article paru dans la revue Applied Cognitive Psychology, une référence en matière de psychologie.

Il semblerait que l’esprit humain exerce des efforts de mémorisation et de concentration très importants pendant que nos doigts font danser aléatoirement un stylo sur une feuille de papier.

Selon la psychologue Jackie Andrade, cette pratique nous aide à rester attentifs lorsque nous réalisons une tâche ennuyante, et à éviter toute distraction superflue.
Elle est arrivée à cette conclusion après avoir conduit une étude réalisée grâce à des appels téléphoniques. Tous ceux qui gribouillaient pendant qu’ils parlaient au téléphone se rappelaient plus de données relatives à l’appel.

Méditer nous fait du bien

La méditation peut se définir comme l’équivalent des haltères en ce qui concerne nos muscles. Si nous pratiquons beaucoup de sport, pourquoi ne pas dédier 10 minutes de notre à temps à la relaxation de notre esprit? C’est une bonne manière de l’aider à développer ses capacités.

Éviter l’obésité

Indépendamment des conséquences au niveau de notre santé physique, il existe une forte corrélation entre obésité et réduction de la taille du cerveau pendant la phase adulte.

L’auteur de cette conclusion est Paul Thompson, chercheur à l’Université de Californie.
Selon lui, l’excès de graisse favorise l’obstruction des artères, ce qui diminue l’afflux sanguin ainsi que la quantité d’oxygène qui alimente les neurones.

A découvrir aussi